X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Urban Jürgensen

Rechercher dans :
CEOs de marques de montres
MB&F - Dix minutes avec Maximilian Büsser : découvrez l’homme derrière MB&F

MB&F Dix minutes avec Maximilian Büsser : découvrez l’homme derrière MB&F

Fondateur de MB&F et actuel directeur créatif de la marque, Maximilian Büsser nous livre les dessous de celle-ci.

Quelle qualité unique pensez-vous apporter à votre marque ?
Ma ligne de conduite est la quête de la fierté. C'est-à-dire que pour moi, MB&F n'est pas un business mais ma vie. Dans cinq, dix, quinze, vingt ans, je veux regarder en arrière et être fier de ce que j’ai fait. Cela a des corollaires extrêmement importants sur la marque parce que je prends des décisions qui sont des non-sens totaux économiquement parlant. 

Dix minutes avec Maximilian Büsser : découvrez l’homme derrière MB&F

Maximilan Büsser © MB&F

Parlez-nous d'une de vos expériences qui reflète votre définition du leadership.
Ma vision a beaucoup changé. Quand j'ai créé la marque, j'étais tout seul dans mon appartement, puis nous avons été deux, puis trois et, à présent, nous sommes une structure avec cinq directeurs. Nous n’avons pas de méthode de management et travaillons directement avec tout le monde dans l’entreprise. C’est une des multiples raisons pour lesquelles nous ne voulons pas grandir. 

Aux débuts de l’entreprise, j’étais le roi du micro management parce que je faisais tout ; j’y étais obligé. Cette habitude était difficile à faire partir et, l’entreprise grandissant, je continuais à mettre mon nez partout. Dans le but de retrouver un équilibre avec ma vie de famille, il fallait un changement drastique, raison pour laquelle j’ai décidé de déménager à Dubaï. La destination n’était pas importante, mais il fallait que je quitte Genève pour ne plus vivre à côté de la manufacture, des bureaux et des ateliers. A présent, je travaille quatre jours par mois à Genève. De plus, je ne suis plus que le directeur créatif de la marque ; je ne m’occupe plus du reste. Je ne suis pas bon de plein de domaines et, pour moi, le bon leader est celui qui comprend ses qualités mais surtout ses défauts. A partir de ce constat, il faut s’entourer de personnes qui compensent ces défauts et leur faire confiance dans leur travail. La capacité à se remettre en question est une de mes plus grandes forces.

Quelle montre portez-vous le plus souvent et pourquoi ?
Il s’agit de la Legacy Machine Perpetual. Je vais cependant vous avouer quelque chose d’étrange : mon plaisir est plutôt de créer des montres que d’en porter. Même si j’adore chacun des 18 calibres que nous avons créés en 15 ans, en tant que créateur l’adrénaline provient du processus de création.

Dix minutes avec Maximilian Büsser : découvrez l’homme derrière MB&F

Legacy Machine Perpetual © MB&F

Quel est l’accomplissement dont vous êtes le plus fier en tant que directeur créatif ?
Ce dont je suis le plus fier est de ne jamais regarder, ni écouter le marché, mais de m’écouter, moi. Il s’agissait du seul moyen pour MB&F d’être créé. En regardant le marché, vous pensez que quelqu’un puisse avoir le courage de sortir une Horological Machine N°10 Bulldog ? Même moi, j’ai procrastiné pendant un an et demi de plus que nécessaire. Au final, nous l’avons sortie en plein milieu du Covid-19 et elle a fait énormément sourire les gens, dont certains m’ont envoyé des messages pour me dire qu’elle était géniale.

Dix minutes avec Maximilian Büsser : découvrez l’homme derrière MB&F

Horological Machine N°10 Bulldog © MB&F

Quelle est la plus grande fausse idée que les gens se font de MB&F ?
Il doit certainement y en avoir beaucoup, mais je ne sais pas lesquelles parce que je n'écoute pas beaucoup ce qu’on dit. Cependant, je pense que moins de 5% des personnes qui achètent des montres relativement chères savent qu'on existe. Je pense même que 80% des personnes qui travaillent dans les grandes maisons horlogères ne savent pas qu’on existe. Il faut donc faire preuve d'humilité et accepter que peu de monde nous connaisse. 

D'un autre côté, quelle est la chose la plus importante à propos de MB&F qui, à votre avis, n'est pas assez connue du public ?
MB&F est de l'horlogerie extraordinaire. Concernant les Horological Machines, beaucoup de personnes s’arrêtent sur l’esthétique extérieure, en disant que c’est fou, cool, dingue ou que ça ressemble à un chien, une navette spatiale ou une méduse. Cependant, elles ne comprennent pas que l'horlogerie derrière est incroyable. Je suis une personne plutôt humble, mais sur ce point-là, je suis intransigeant. L'horlogerie est extraordinaire, tant au niveau de l'ingénierie qu'au niveau de la finition main et de l'amour qui a été mis dedans, car nous sommes dans une horlogerie artisanale.

Cette année, allez-vous lancer une nouveauté (propre à MB&F) pour célébrer les 15 ans de la marque ?
Deux séries sont un peu plus focalisées sur les 15 ans, car nous les avons créées en 15 exemplaires : la collaboration avec H. Moser & Cie. et une autre série  de trois fois 15 pièces, qui sortira en octobre et dont je ne peux pas parler.

Dix minutes avec Maximilian Büsser : découvrez l’homme derrière MB&F

LM101 (MB&F x H. Moser & Cie.) © MB&F

Donnez-nous, en un mot (ou en une phrase), un indice sur les futurs projets de la marque. 

Nos projets se profilent de la manière suivante : nous avons sept calibres en ligne de mire, des collaborations et plein d’autres choses. Voici donc les projets sur les cinq ans à venir ; après, je n’en ai aucune idée. Un consultant, qui nous a énormément aidé durant les six mois précédents le Covid-19 nous a demandé quel était notre objectif et nous avons répondu que nous voulions être libres : libres de créer ce que nous voulons et quand nous le voulons. La force d’MB&F réside ici : nous n’avons pas de stratégie et nous privilégions la créativité. Ces quatre derniers mois, durant le Covid-19, j’ai sorti le côté économique de l’équation, donc je suis encore plus libre de créer.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Les premières années du troisième millénaire ont apporté au monde une nouvelle référence en matière d’horlogerie connue sous le nom d’art cinétique horloger.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >