X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Bovet 1822

Rechercher dans :
Grand Seiko - Plaidoyer en faveur du quartz

Grand Seiko Plaidoyer en faveur du quartz

La technologie du quartz mérite qu'on s'y intéresse de près. Grand Seiko la fait vivre avec une démarche de qualité qui n'existe presque nulle part ailleurs.

C'est un travers qu'ont les journalistes horlogers, encore plus fortement que les amateurs les plus acharnés d’horlogerie mécanique. Il s'agit d'un certain mépris pour les mouvements à quartz. A force de glorifier le rouage et son prestige, on en vient (et j'avoue que moi aussi) à regarder la pile et le système électronique de haut. Heureusement pour moi, Grand Seiko est arrivé à point, comme un antidote au snobisme qui guette dans les recoins de mon cerveau.

En effet, la marque japonaise, bras haut de gamme de l'horlogerie japonaise à lui seul, est en train de célébrer les 50 ans du lancement d'Astron. Elle fut en 1969 la première montre à quartz Seiko, origine d'une révolution technologique et économique planétaire. Depuis, le quartz n'a cessé de croître, à une telle vitesse qu'il est devenu absolument pas cher, équipe la quasi-totalité du milliard de montres produites chaque année, et est devenu générique, banal, sans âme. Bref, tout ce que les snobs lui reprochent. 

Or il existe une frange haut de gamme de montres aux mouvements à régulateur à cristal de quartz, dont Grand Seiko est l'un des plus fiers et actifs promoteurs. Sous la forme de son calibre 9F, la marque continue à proposer des garde-temps qui portent tous les signes de bienfacture qui lui sont propres, avec une aiguille qui saute de seconde en seconde et que l'on n'a besoin de régler que lors des changements d'heure semestriels.

Plaidoyer en faveur du quartz

Calibre 9F82 © Grand Seiko

Et donc justement, Grand Seiko a récemment organisé une petite séance/atelier afin de rappeler l'importance de cette technologie, ses avantages et la place qu'elle tient dans sa culture d'entreprise. En effet, le calibre 9F est l'un des plus performants du genre. Tout d'abord, Grand Seiko fabrique ses propres cristaux de quartz, en interne. Ils poussent et reposent plus longtemps que les autres, ce qui leur apporte de la stabilité. Le régulateur du calibre 9F est couplé à un compensateur thermique, qui mesure la température ambiante et adapte le comptage du temps en fonction de la dilatation du cristal. Son coeur électromagnétique est doté d’aimants de haute qualité, qui anime un moteur à pas progressif. Il fait sauter la date en 1/2000e de seconde et avancer l'aiguille des secondes de manière très nette, sans effet de recul. Il possède un ressort spiral monté sur un engrenage à rattrapage de jeu, qui positionne cette aiguille toujours pile en face d'un index. 

Sa pile est séparée du circuit électronique par un petit rempart qui évite qu'en cas de sulfatage, quand la pile bave, le cœur de la montre ne soit impacté. Pour couronner le tout, il est terminé avec un soin similaire aux mouvements mécaniques, avec une platine dorée et traitée selon un motif qui se serait appelé Côtes de Genève si le calibre avait été terminé en Europe. Ah oui, au fait, sa précision de marche est de plus ou moins 10 secondes d'erreur par an.

Plaidoyer en faveur du quartz

Référence SBGV205 © Grand Seiko

La Grand Seiko Ref. SBGV205 présente le même niveau de finitions que les autres références de la marque. Les polissages de la boite sont parfaits, on arrive à lire et à se voir dedans. Les index en applique sont rhodiés et plongeants. Les aiguilles dauphine sont parfaitement biseautées. Le cadran est marqué d'un soleillage très fin, qui accroche la lumière. Et malgré la superposition d’éléments gris sur gris, la montre ressort parfaitement lisible, même en conditions de faible luminosité, ce qui est rarement le cas pour les montres sans garnissage luminescent. 

Force est de constater que cette montre à quartz a toutes les apparences d’une montre mécanique, mais elle est deux fois moins chère que son équivalent automatique, elle est toujours remontée et à l'heure. Alors j'ai mis de l'eau dans mon vin, enfin, dans mon saké. Et je me suis mis à regarder avec un œil bien moins sourcilleux les montres avec mouvement à quartz...du moment qu'ils sont traités avec soin, et qu'ils font l'objet d'une véritable et visible démarche de qualité.

La marque

Dès le début, Grand Seiko a recherché les caractéristiques essentielles d’une montre : précision, beauté, lisibilité. Son design reflète l’extraordinaire sens de l’esthétique japonais. La marque va continuer à atteindre de nouveaux sommets en tant que marque.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi