X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Urban Jürgensen

Rechercher dans :
Chanel - L'interview d'Arnaud Chastaingt, partie 2

Chanel L'interview d'Arnaud Chastaingt, partie 2

Le Directeur du Studio de Création Horlogerie s'exprime sur les nouveautés 2020 de la Maison.

Cette année est aussi celle de la création Mademoiselle Privé Bouton qui ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de la Haute Horlogerie signée Chanel en revisitant de manière horlogère et inattendue un emblème de la Maison. Pouvez vous nous définir la collection Mademoiselle Privé ?   
À mes yeux, la collection Mademoiselle Privé est la facette la plus intime de la Haute Horlogerie de Chanel. La plus féminine aussi. Peut-être la plus confidentielle. Écrin des savoir-faire d’exception de la Maison, cette collection est un hymne à la création, et pour moi, un incroyable territoire d’expression. Cette collection est riche de symboles, d’histoire aussi. C’est une vitrine de créations exclusives, souvent uniques où se marient les métiers d’art de l’Horlogerie, de la Joaillerie ou de la Couture.  

L'interview d'Arnaud Chastaingt, partie 2

Mademoiselle Privé Bouton Réf H6464 © Chanel

Pourquoi une montre Bouton ? 
J’éprouve une fascination de longue date pour cet objet. Gabrielle Chanel a donné au bouton une noblesse sans pareil. Elle a magnifié un objet ordinaire et anodin qu’elle a élevé au rang de bijou. C'était pour elle un support de création à part entière mais qui se devait impérativement de préserver sa fonction. Pour reprendre ses mots : « pas de bouton sans boutonnière ». En ce sens, elle crée un bijou fonctionnel, toujours différent. En somme, une ponctuation précieuse. Discret ou ostentatoire, il est toujours là. À lui seul, il raconte une histoire et vous entraine dans l’univers fantastique des symboles de Gabrielle Chanel. La création d’une montre « bouton » était pour moi une de ces obsessions créatives qui ne vous lâchent pas tant elle vous semble évidente. Née de la couture, la Maison Chanel s’est invitée sans permission, il y a 30 ans, dans le cercle fermé de l’horlogerie. Cet univers m’inspire, sa liberté me fascine. J’ai rêvé du bouton comme garde-temps. J’ai rêvé de découdre la manche d’une veste pour n’en garder que le revers et la boutonnière. Mon inspiration pour l’architecture du bracelet de la montre Bouton est apparue comme une évidence. Soulignée d’une ganse de cuir mordoré, une manchette de tweed noir se replie autour du poignet et se scelle par un bouton. La montre ne se dévoile pas au premier regard. Elle a l’élégance de s’afficher en secret, uniquement. Bouton d’or, de perle et de diamants, c’est une heure couture dont seule Chanel a le secret. Le style d’abord, le temps après, si on le souhaite, ou pas ! J’ai tout de suite eu la conviction que je ne limiterais pas le concept de la montre Bouton à une création unique, mais que je créerais une collection. Elle illustre la richesse du bouton Chanel, tant pour sa diversité créative que pour sa préciosité. Sertis sur la ganse torsadée d’un bouton d’or jaune et de diamants, j’ai convié la perle, le lion, le camélia et la croix byzantine. Mademoiselle Chanel s’illustre elle aussi sur cette collection. Sous les doigts d’un sculpteur est né un bas-relief de son profil iconique. Un glypticien a figé son portrait dans la taille d’une agate nicolo bicolore. Blanc sur noir, ce camée a été serti par un joaillier au cœur du bouton. Deux pièces de Haute Joaillerie marquent également cette collection. La souplesse du tweed a laissé place à deux manchettes en or blanc, entièrement sertie de diamants pour l’une et couverte de noir pour l’autre. La montre Mademoiselle Privé Bouton est une curiosité, une création décomplexée dans l’univers de l’horlogerie mais une évidence dans l’univers de Chanel.  

L'interview d'Arnaud Chastaingt, partie 2

Mademoiselle Privé Bouton Réf H6467 © Chanel

On retrouve aussi ce désir de signer l’allure du temps Chanel avec une de vos créations les plus récentes,  Code Coco. Elle aussi est une création singulière dans l’horlogerie ? 
Au premier regard, Code Coco n’a rien d’une montre, du moins dans la définition classique du terme.  J’ai dessiné cette création comme un bijou, à la différence près qu’il s’agit d’un bijou qui donne l’heure. Code Coco joue la carte de l’ambiguïté et brouille les pistes. Son architecture est née de la réinterprétation d’un système mécanique créé par Gabrielle Chanel en 1955, le fermoir Mademoiselle du sac mythique 2.55.  Code Coco, c’est aussi un bracelet à la géométrie matelassée, un ruban de métal qui s’enlace et se scelle sur le haut du poignet. Son fermoir n’a pas exclusivement une fonction d’attache. Il est aussi bijou, lorsqu’il se pare de diamants. Il est surtout un garde-temps car il accueille une montre. Code Coco est un bijou mais son esprit est loin d’être dépourvu d’une certaine technicité. J’aime la qualifier de « bijou mécanique ». Un paradoxe de genre où se marie la préciosité et la souplesse d’un ruban d’acier matelassé et la mécanique d’un fermoir fonctionnel devenu montre. Code Coco, c’est une allure codée à décoder !  

Pouvez-vous nous parler des quatre éditions limitées que vous avez créées pour Code Coco cette année ? 
En 2020, j’ai voulu l’extravagance d’un look over size. Sa ligne se cambre exagérément et enlace le poignet telle une manchette. XXL, son bracelet en acier a préservé toute sa souplesse. Son omniprésence est autoritaire et affirme une autre préciosité. Elle impacte au premier regard et arme le poignet avec excès et éclat. Cette même année, je décide également de renouer avec les origines de Code Coco. Inspirée du fermoir du sac 2.55, elle se pare de cuir noir. Sa silhouette est la même mais son ruban d’acier laisse place à un ruban de cuir gaufré d’un motif qui n’est pas sans rappeler un fameux matelassé. Fidèle à sa source d’inspiration, sa doublure est signée d’un cuir bordeaux, détail que les initiées reconnaitront. De cuir, d’acier et de diamants aussi sur son fermoir. Code Coco aime la mode et sa liberté de ton.  Sans compromis, elle se couvre intégralement de noir dans un look extrême qui saura séduire les plus audacieuses. Le dress code sera rock pour cette édition Code Coco So Black. La brillance de son fermoir en acier noirci contraste avec l’élégance mate de son bracelet en céramique noire.  Enfin c’est dans une robe d’or beige, qu’elle dévoile un bracelet pixélisé d’une ponctuation aléatoire de diamants blancs. Un motif codé dont le jeu offre une préciosité contemporaine. Excessive, nostalgique, rock ou précieuse, Code Coco porte en elle une impertinence inspirante.  

En 2020, la montre Monsieur de Chanel crée la surprise sur un territoire où on ne l’attendait pas. Pouvez-vous nous expliquer ce qui a motivé cette création ?  
La montre Monsieur s’est mise sur son 31 et crée la surprise en acceptant la préciosité d’un look « black tie » ! Cet exercice de style m’a beaucoup amusé. Sans perdre de l’élégance qui a fait sa réputation, le garde de temps masculin de notre collection a revêtu un costume sur mesure, taillé exclusivement pour lui dans une étoffe de diamants calibrés. Qui a dit que les hommes n’aimaient pas les diamants ? Chez Chanelce luxe n’est pas réservé aux femmes. Monsieur le confirme ! La Haute Horlogerie au masculin a ses codes chez Chanel. Le diamant oui, mais la taille baguette pour une préciosité discrète et graphique. L’éclat est plus sourd et la géométrie de la pierre permet de souligner l’architecture de la montre sans la dénaturer. Pour confectionner cet ouvrage, les horlogers de la Manufacture ont ouvert leur atelier aux lapidaires, aux joailliers et aux sertisseurs de la Maison. Sophistication suprême, Monsieur a opté pour un sertissage invisible. La lunette et la carrure sont gansées de pierres. Les cornes aussi. Sur son cadran, Monsieur a choisi une trame matelassée et le détail d’une gravure argentée au niveau de sa zone de minuterie. Alors oui, en 2020, la montre Monsieur de Chanel adopte l’élégance du diamant pour sublimer son mouvement Manufacture Calibre 1, heure sautante et minute rétrograde. Un smoking sur mesure de Haute Horlogerie dans lequel il roule les mécaniques !  En 2020, “diamonds are Monsieur’s best friend”. 

En conclusion, l’année 2020 est marquée par les 20 ans de la J12 et de nombreuses nouveautés. Pouvez-vous nous résumer votre vision de l’Horlogerie Chanel ?  
Cinq mots résument parfaitement ma vision de l’Horlogerie Chanel aujourd’hui :  IT’S CHANEL O’CLOCK. J’aime l’irrévérence de cette image où l’allure s’impose comme la mesure du temps Chanel.  

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

De son parcours, Gabrielle Chanel s’est forgé une force, un caractère et une puissante volonté d’indépendance. Avant-gardiste, décalée et en perpétuelle innovation, la Maison CHANEL a su traverser les décennies et est devenue un véritable symbole de distinction, d’élégance et de raffinement.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >