×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
Bulgari - Interview de Guido Terreni

Bulgari Interview de Guido Terreni

Bulgari s’est assuré en un temps record une position dominante au sein de la hiérarchie de la haute horlogerie.

Depuis ses humbles débuts à Rome en 1884, Bulgari est passé de grand joaillier célèbre et respecté vendant des montres-bracelets conçues par des tiers contre commission et distribuant les produits d’autres marques dans ses boutiques de luxe, à un modèle vertical intégré où les montres de tous niveaux de prix sont dessinées, fabriquées, finies et assemblées dans les propres usines de la marque au Sentier et à Neuchâtel, tandis que les boîtiers et les cadrans sont produits dans les usines proches de Saignelégier et Neuchâtel respectivement.

Ce processus complexe d’intégration requiert une équipe de direction efficace et proactive qui, dans le cas de Bulgari, est emmenée par M. Guido Terreni, diplômé en gestion des affaires de l’Université Luigi Bocconi de Milan et armé d’une solide expérience de presque 18 ans au sein de l’entreprise. En tant que directeur général de la division horlogerie de Bulgari, M. Terreni a relevé bon nombre de défis et connu bien des succès. Pendant le récent SIAR 2017 à Mexico City, WorldTempus a eu l’occasion de faire le point avec lui sur sa vision et sa stratégie pour Bulgari lors d’une courte interview.

Le design italien est l’une des ressources essentielles de Bulgari pour le succès de sa stratégie commerciale. Comment réussissez-vous ce transfert de valeur à vos produits ?
Chaque montre conçue par Bulgari doit être fondamentalement belle. L’esthétique joue un rôle central, ainsi l’émotion s’allie aux techniques de pointe et c’est ce qui génère la passion du propriétaire pour sa montre. Notre collection Octo, par exemple, présente un superbe design géométrique masculin avec une architecture puissante qui, avec la décoration et la construction de son mouvement mécanique, place cette montre au-delà de n’importe quelle autre pièce de luxe sur le marché.

Interview de Guido Terreni

Octo Finissimo Automatic © Bulgari

Quelle importance les immenses compétences de Bulgari en tant que manufacture revêt-elle pour vos clients ?
Être une manufacture permet à Bulgari d’être entièrement indépendant en matière de design et de style en tant que marque. Nous sommes maîtres de notre destin et nous avons la liberté de déterminer nos propres expressions, notre propre identité. Et en même temps nous sommes en mesure de recevoir de nos équipes techniques de nouveaux concepts et idées que nous pouvons exécuter sans contraintes.

Octo est devenu un succès colossal pour Bulgari. Qu’est-ce qui a séduit les clients et les collectionneurs pour rendre possible un tel triomphe ?
La vision d’une montre extraplate de conception nouvelle soutenait l’esthétique élégante d’une montre classique différente pour laquelle nous avons brisé les règles en ajoutant de nombreux plans et angles dans un concept architectural rappelant les grandes colonnes des anciens temples romains. Nous avons le sentiment que la montre Bulgari Octo, dans ses diverses versions, est devenue une nouvelle référence parmi les collectionneurs modernes.

Qu’attendez-vous des marchés mexicain et sud-américain ?
Notre présence au SIAR est une confirmation de notre désir de connaître et de nous rapprocher de ces marchés importants. Nous développons des produits dans une perspective de marché globale et nous souhaitons établir des liens plus étroits avec des marchés comme le Mexique et l’Amérique latine pour avoir leur avis sur les designs et les concepts de nos équipes.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Bulgari possède sa propre définition de l’excellence, qui implique l’équilibre parfait entre design, valeur ajoutée, qualité des produits et service mondial. Concernant l’horlogerie,  tout débuta avec la montre Bulgari Bulgari qui déboucha sur la création, en 1982, de Bulgari Time, en Suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi