×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
Kerbedanz - La naissance d’une marque

Kerbedanz La naissance d’une marque

Le rédacteur en chef de WorldTempus propose de jeter un coup d'oeil au court historique d’une marque horlogère en plein essor.

Une visite au siège de Kerbedanz à Neuchâtel confirme l’idée que cette marque relativement nouvelle sort quelque peu des sentiers battus. Il ne s’agit pas de la seule marque horlogère à s’être établie à Neuchâtel, plutôt que dans la vallée environnante de la Chaux-de-Fonds et du Locle, étant donnée qu’HYT, Bulgari et Panerai sont toutes basées ici. En revanche, Kerbedanz est probablement celle qui bénéficie de la meilleure vue, avec son balcon offrant une vue panoramique sur le lac de Neuchâtel et les Alpes suisses au loin. Ce cadre bucolique s’avère être l’endroit idéal pour le directeur artistique Aram Petrosyan pour imaginer ses nouvelles créations et développer ses propres interprétations de l’art de la gravure et de l’émaillage.

La naissance d’une marque

Aram Petrosyan, Directeur artistique de Kerbedanz © Kerbedanz

Kerbedanz a mis 7 ans pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. En dehors d’utiliser ses propres mouvements, la marque produit également bon nombre des composants contenus dans ses montres. L’infrastructure a été mise en place pour la première fois en 2011-2012 et comprend deux machines CNC [ndlr : machines à commande numérique] servant à la production des boîtiers (Kerbedanz peut se permettre de produire un seul boîtier si nécessaire, ce qu’aucune des plus grandes marques horlogères n’est en mesure de faire). Elle a commencé par réaliser des commandes spéciales pour des clients extrêmement fortunés avant de présenter sa première collection au public à Baselworld en 2014. Malgré le départ de grandes marques, Kerbedanz sera tout de même présente à Baselworld l’an prochain. “Nous sommes une petite entreprise et nous en avons toujours besoin”, explique Kalust Zorik, directeur marketing de la marque.

La naissance d’une marque

Black Tree of Life © Kerbedanz

Comme Kerbedanz contrôle la quasi-totalité du processus de conception et de production d’une montre en interne, elle jouit d’une position privilégiée avec sa capacité à produire des montres sur-mesure en à peine huit semaines, du design approuvé au produit fini. C’est un héritage des origines de la marque qui travaillait avec des personnes discrètes et extrêmement fortunées qui souhaitaient offrir des cadeaux uniques, mais n’étaient pas prêts à attendre des mois pour l’avoir. Par sur-mesure, nous entendons du vrai sur-mesure. Cette période de huit semaines ne représente pas le temps nécessaire pour produire un cadran personnalisé à partir d’un design ou d’un boîtier existant, mais le temps nécessaire pour concevoir et produire une montre entièrement nouvelle à partir de rien. Peu, si ce n’est aucune, manufacture horlogère n’a la possibilité de proposer un tel service. 

La naissance d’une marque

Le tourbillon Maximus © Kerbedanz

Ayant fait ses preuves dans le monde du design et de la production de montres sur-mesure, Kerbedanz s’est ensuite imposée parmi les plus grands noms de l’horlogerie, démontrant ses capacités en matière de savoir-faire artisanal (avec le modèle Tree of Life) et, plus récemment, avec le Tourbillon Maximus qui intégre la plus grande cage de tourbillon au monde battant au cœur du cadran. Les deux collections se sont agrandies de manière constante depuis leur lancement et forment une collection de référence qui comprend surtout des produits à couper le souffle, exposés dans les vitrines des boutiques. Après tout, le bémol résultant de la production secrète de pièces uniques et de séries limitées destinées à des clients discrets est que personne d’autre que l’acheteur n’aura l’occasion de les voir !

La marque

Kerbedanz offre ses garde-temps très exclusifs à des individus exigeants. Des pièces uniques ou des éditions strictement limitées, emplies de symbolique.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi