X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Urban Jürgensen

Rechercher dans :
Van Cleef & Arpels - Le Rocher aux merveilles

Van Cleef & Arpels Le Rocher aux merveilles

Van Cleef & Arpels dévoile un objet unique, spécialement créé pour l’exposition « Pierres précieuses ».

À l’occasion de l’exposition « Pierres précieuses », qui se déroule du 16 septembre 2020 au 14 juin 2021 au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, Van Cleef & Arpels dévoile un objet unique, spécialement créé pour l’événement : le Rocher aux merveilles. En écho au thème de l’exposition, les pierres brutes côtoient neuf créations joaillières au sein d’un tableau précieux né grâce à l’imagination et à la main de l’Homme. Ce dialogue entre minéralogie et Haute Joaillerie donne ainsi à voir un paysage de songe peuplé d’une faune et d’une flore fantastiques, comme une invitation à se laisser surprendre et à s’émerveiller.

Un objet à la croisée de la minéralogie et de la haute joaillerie

Sur un sol en quartz bleu s’élève une montagne escarpée en lapis-lazuli, comme sortie d’un songe. À ses pieds, tapie dans une forêt de cristaux de tourmaline, une chimère de pierres précieuses veille sur un trésor : une bague sertie d’une tourmaline bicolore. Autres habitantes de ce refuge merveilleux, une licorne et deux fées se reposent dans un décor de fleurs, rafraîchi par une cascade en diamants et saphirs. Évoquant les paysages des contes et des épopées baroques telles que Roland furieux de Ludovico Ariosto, cet ensemble onirique crée un trait d’union entre l’univers des gemmes et les mondes imaginaires qui nourrissent la créativité de Van Cleef & Arpels.

Le Rocher aux merveilles

Polissage à la brosse © Van Cleef & Arpels

Depuis ses origines, la Maison est sensible à la poésie du merveilleux, exprimée à travers la diversité de ses créations : figures féeriques, animaux fantastiques ou encore jardins luxuriants peuplent son univers et perpétuent l’art de l’enchantement qui lui est cher.
Le Rocher aux merveilles fait également écho à un autre objet présenté au sein de l’exposition : l’Arbre aux tourmalines de Jean Vendome. Cet arbre stylisé associe métal précieux et lamelles de tourmalines framboise et vertes, ainsi que d’autres gemmes multicolores. Il reflète le style unique et visionnaire de ce passionné de minéraux, considéré comme un pionnier de la joaillerie contemporaine.

Le Rocher aux merveilles

Polissage de la bague Nature bicolore © Van Cleef & Arpels

Un hommage à la beauté des pierres

Composé de pierres brutes ou polies et de bijoux détachables, cet objet a été conçu comme une sculpture minérale dans laquelle chaque élément peut vivre seul ou en harmonie avec l’ensemble. Au sein de Van Cleef & Arpels, le studio de création, le service Pierres et les ateliers de la place Vendôme ont travaillé main dans la main pour parvenir à ce résultat.
Près de deux ans ont été nécessaires pour donner vie à l’objet, accompagné de ses neuf créations. Une fois le dessin sélectionné parmi plusieurs pistes créatives, les experts gemmologues sont partis en quête des matières répondant aux critères exigeants de la Maison, pour les pierres taillées comme pour les pierres brutes.

Véritable coeur du Rocher aux merveilles, le bloc de lapis-lazuli de 6,2 kilos a été choisi pour sa forme et sa texture irrégulière qui évoquent les flancs d’une montagne, ainsi que pour sa couleur bleue éclatante. Il a été conservé à l’état brut, tel que la nature l’a forgé, conférant ainsi à l’objet un caractère unique. Le bloc de quartz de 13 kilos qui lui sert de socle est dit « semi-brut » car il a été légèrement poli pour aplanir sa surface et permettre la stabilité du lapis-lazuli.
Figurant une forêt minérale, les 32 cristaux de tourmaline totalisant 2171 carats
contrastent par leur matière transparente et brillante avec les blocs sur lesquels ils reposent. Après un travail de recherche complexe, les joailliers sont parvenus à les fixer un à un sur le lapis-lazuli et le quartz de manière à assurer leur maintien, tout en préservant l’intégrité de chaque élément.
Taillées, les pierres qui ornent les éléments joailliers ont été serties de différentes manières: serti clos, semi-clos, à grain ou à griffe, serti neige… Cette variété de techniques permet de magnifier les gemmes tout en insufflant vitalité et éclat à chacune des pièces.

Le Rocher aux merveilles

Fixation des cristaux de tourmaline sur le lapis-lazuli © Van Cleef & Arpels

Un défi technique, une oeuvre collective

Objet inédit incluant de nombreuses pièces transformables, le Rocher aux merveilles a représenté un véritable défi pour les équipes de la Maison, notamment les ateliers qui ont assuré sa réalisation technique. Fabrication d’une maquette, sculpture des fées et de la licorne en cire, lapidage, assemblage, travail de joaillerie, sertissage et polissage…
Au total, il aura fallu près de 6400 heures pour finaliser cette pièce, dont plus de
4700 heures de travail de joaillerie, plus de 1200 heures de sertissage et près de 500 heures de polissage.

Pour répondre aux multiples problématiques techniques telles que la fixation des éléments entre eux et les mécanismes de métamorphose des pièces, les artisans ont dû faire preuve d’ingéniosité à chaque étape. Fruit de ce travail collaboratif, l’objet fini invite à se rapprocher pour en observer les détails et les secrets.

L’art de la métamorphose

La Maison a imaginé cet objet comme un paysage changeant où les éléments peuvent se détacher du socle pour se prêter à une autre vie. Le Rocher aux merveilles abrite ainsi neuf créations de Haute Joaillerie qui peuvent être portées respectivement en bague, clips, pendentif, boucles d’oreilles et bracelet.

La Licorne

La licorne en or blanc semble sur le point de s’élancer sur le bloc de quartz, son corps serti de diamants ronds et sa crinière en diamants taille poire étincelant d’un vif éclat. Conçue comme une sculpture miniature, elle se transforme en bijou grâce à un mécanisme caché : une partie de son flanc se retire pour accueillir l’attache permettant de la porter en clip.

Le Rocher aux merveilles

Clip Licorne en or blanc, saphirs et diamants © Van Cleef & Arpels


La Fée Ostara

Fidèle à la tradition des figures féminines initiée dans les années 1940 par la Maison, la fée Ostara habite le rocher de sa présence bienveillante. Célébrant l’arrivée du printemps et le renouveau de la nature, elle se repose sur les flancs du rocher, tenant précieusement entre ses mains un grenat spessartite de 5,31 carats à l’orange éclatant. D’une grande finesse, la silhouette de la fée a d’abord été sculptée en cire avant d’être réalisée en or blanc. Ses ailes en diamants et saphirs mauves de différentes tailles, ainsi que sa coiffe d’émeraudes suiffées, lui confèrent grâce et délicatesse. Dotée d’un système d’attache, la fée peut également se porter en clip ainsi qu’en pendentif.

Le Rocher aux merveilles

Clip Fée Ostara transformable en pendentif © Van Cleef & Arpels

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

L’excellence joaillère et horlogère distingue chacune des créations de Van Cleef & Arpels. Elles s’inspirent tour à tour de la nature, la couture ou l’imaginaire et ouvrent les portes d’un univers intemporel de beauté et d’harmonie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >