X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
Edito - Comment parler des montres

Edito Comment parler des montres

Une nouvelle application sociale est en train de voir le jour et de vieilles questions sur les privilèges de la communauté ressurgissent...

Ce qu'ils disent est vrai. On n’a pas conscience de ce qu’on a jusqu'à ce qu’on le perde. L'absence de salons horlogers physiques et de possibilités de se réunir en personne a dilué les liens de notre petite communauté passionnée. La diminution des possibilités d'avoir des conversations ouvertes, non structurées et spontanées sur les montres a asséché le paysage des groupes de passionnés.

J’ai récemment été invitée à participer à une nouvelle application sociale qui facilite ce type de discussion ouverte sur divers sujets d'intérêt. Elle s'appelle Clubhouse et est actuellement en mode bêta-test. Son déploiement a donc été très limité jusqu'à présent, mais ce qui a vraiment attiré mon attention, c'est la façon dont elle reproduit la sensation dynamique et vivante d'une rencontre physique. Certains l'ont décrite comme un podcast collaboratif ; d'autres ont dit qu'elle leur rappelait l'excitation créée par Instagram à ses débuts. Je ne me soucie pas particulièrement d'identifier ce que c'est, mais je suis fascinée par ce qu'elle fait, c'est-à-dire rassembler les gens d'une manière que je n'avais pas connue depuis début 2020.

Voici ce qu'il en est. Lorsque beaucoup de personnes passionnées se réunissent en un même lieu, le problème d'identifier qui a le droit de parler et qui ne l'a pas surgit. Les collectionneurs et les passionnés sont connus pour avoir des opinions bien tranchées sur les valeurs et les codes qui, selon eux, devraient représenter leur communauté. Ils ont tendance à croire qu'ils devraient décider qui doit faire entendre sa voix. Moi, je pense que chacun devrait avoir son tour. C'est en tout cas ce que nous défendons ici, chez WorldTempus. L'indice est dans le nom. Nous nous appelons WorldTempus (« World » signifiant « monde » en anglais), pas Seulement-les-Riches-VIP-Elitistes-Tempus. Tout le monde possède la même chance de participer et d'être représenté. N'est-ce pas là le but de toute communauté ?

Je ne dis évidemment pas que les groupes de discussion devraient ressembler à une grande mêlée chaotique. On tire le meilleur parti de ce genre d'échanges lorsqu'il existe des lignes directrices de base bien réglementées. Mais est-il vraiment nécessaire d'exclure les gens par principe ?

J'ai un ami qui ne possède qu'une poignée de pièces, mais qui est extrêmement bien informé sur les techniques horlogères historiques. J'en ai un autre qui a eu beaucoup de succès professionnels et qui a réussi à acquérir un grand nombre de montres extrêmement haut de gamme en se basant sur rien d'autre que son goût esthétique personnel, sans aucune prétention de posséder une compréhension horlogère ou technique approfondie. Certains diront que les personnes qui n'ont pas investi leur propre argent dans des montres ne devraient pas avoir leur mot à dire dans les groupes de discussions ; d'autres diront que le mec riche sans aucune formation en horlogerie n'a pas d'opinion qui vaille la peine d'être écoutée.

De mon point de vue, je peux en quelque sorte comprendre pourquoi les gens pensent ainsi. Cependant, je pense aussi qu'ils se trompent profondément. Rejetteriez-vous les pensées et les opinions d'un spécialiste en art simplement parce qu'il n'a pas une maison remplie de Warhol et de Rembrandt ? Ignoreriez-vous le conseil d'un collectionneur chevronné sur l'achat de la bonne chose au bon moment juste parce qu'il ne comprend pas exactement comment fonctionne un tourbillon ? Chacun possède une chose différente à mettre sur la table. Avoir des discussions ouvertes et diversifiées en toute bonne foi est le meilleur moyen de créer une communauté florissante.

Les règles sont simples. Parlez de ce que vous connaissez ; demandez ce que vous ne savez pas. Soyez prêt à partager et à apprendre en même temps. Cela s'applique à tout réseau social, à tout type de forum de discussion, à tout type d'échange en ligne ou hors ligne. Il n'existe pas de communauté sans esprit commun.

Lecture 1 commentaire(s)

8 Février 2021
Romain Sartorialwatchmaker
Un edito tres pertinent ! Hate de decouvrIr cette apli Clubhouse !