×

Cette recherche est sponsorisée par Frédérique Constant

Rechercher dans :
Audemars Piguet - Stand de Sebastian Errazuriz et photos de Quayola

Audemars Piguet Stand de Sebastian Errazuriz et photos de Quayola

Audemars Piguet dévoile le nouveau stand de Sebastian Errazuriz, qui accueille l’oeuvre de Quayola à l’occasion d’Art Basel à Hong Kong.

Intitulé Foundations, le lounge d’Errazuriz, artiste et créateur né au Chili et basé à New York, repose sur le minerai de fer, l’un des composants majeurs de l’acier et l’une des principales ressources naturelles sur laquelle s’appuie l’art horloger. Cette installation dynamique fait évoluer des centaines de pierres suspendues en parfaite synchronie. Imprimées en 3 D, numérisées et moulées à la main, elles évoquent la vallée de Joux, dans le Jura suisse, berceau d’Audemars Piguet. Les précédents stands s’inspiraient de deux autres matériaux naturels essentiels à la vallée de Joux, la glace (Ice Cycle, 2016) et le bois (Second Nature, 2017). La création d’Errazuriz sera exposée lors des trois éditions d’Art Basel en 2018, manifestation durant laquelle Audemars Piguet présente depuis 2013 des concepts innovants dans le Collectors Lounge.

Stand de Sebastian Errazuriz et photos de Quayola

Foundations © Audemars Piguet

De la même manière, la nouvelle série photographique de Quayola, artiste italien établi à Londres, intitulée Remains: Vallée de Joux, associe les origines d’Audemars Piguet à l’esthétique visuelle de l’artiste. L’oeuvre transporte les spectateurs dans les paysages de la Vallée où Quayola a saisi ces images. Cette création évoluera tout au long de 2018 pour atteindre sa forme définitive en décembre lors de l’édition d’Art Basel à Miami au travers d’une oeuvre video intitulée Promenade, réalisée grâce à des drones. Le travail de Quayola s’appuie sur les dernières innovations technologiques afin d’aider les spectateurs à découvrir la nature sous un angle nouveau.

Stand de Sebastian Errazuriz et photos de Quayola

Remains: Vallée de Joux © Audemars Piguet

Audemars Piguet travaille avec Sebastian Errazuriz depuis 2016 et a précédemment collaboré avec Quayola en 2012 lors de l’exposition célébrant le 40ème anniversaire de la Royal Oak. Ces collaborations découlent des relations à long terme que la manufacture horlogère entretient avec les artistes dont elle est le partenaire et reflète sa volonté de soutenir l’art et l’innovation créative. 

"J’ai adoré pouvoir collaborer avec Audemars Piguet sur cette trilogie de lounges", explique Sebastian Errazuriz. "Les matériaux au coeur du projet, à savoir la glace, le bois et cette année le minerai de fer, sont des éléments essentiels à l’histoire de la Manufacture. Foundations a de multiples significations. La fondation est le lieu et le moment où tout commence, où l’énergie et le mouvement prennent vie. C’est également une référence aux fondateurs de la Manufacture et à la tradition familiale si merveilleusement perpétuée par Audemars Piguet jusqu’à aujourd’hui."

"Remains: Vallée de Joux et Promenade sont la dernière expression de ma passion pour la nature et la peinture de paysages" a pour sa part déclaré Quayola. "Je suis fasciné par les différences entre la perception humaine et la vision de la machine et j’aime explorer une nouvelle esthétique allant au-delà des sens et de la tradition. La série d’images numériques ultra-haute définition obtenue ici permet de témoigner de mon expérience au coeur de la vallée de Joux."

Enfin, Olivier Audemars, vice-président du Conseil d’administration d’Audemars Piguet, s'est réjoui de " travailler à nouveau avec Sebastian et Quayola, cela souligne la continuité de nos relations avec deux artistes dont les créations évoquent directement la qualité artisanale et le savoir-faire caractérisant notre héritage. Nous partageons de nombreuses valeurs : l’innovation créative, la maîtrise technique et surtout la recherche beauté."

Lecture 1 commentaire(s)

14 Mai 2018
Charles Tirkey
An ore has much more than just the mentioned attribute of potential of metal. At it's foundational emergence the gravel soil which is amber moving to red, would be hardly useful for growing plants. in that sense of growth that could not be translated into organic matter. requires the medium of human ingenuity to transform these pebbles into shiny matter. The difference thus in organic and man-made material has only been the possibility of sheen possible. though to say organic materials like wood has not shone refractions of the sun, is to say that photographs of the rising Sun filtering romantically and creating the awareness of Huygen's principle thus showcasing to the viewer, the audible nature of light as matter particles and as silent as waves. the shine and the motion or the beauty and infinitude, the ORE of BEAUTY is the mind at perception. The shine of this extracted beauty from ore is the process, the progress of Modern Mind, the organic tools of perceptive thoughts and metallic plasticity forging human matters.

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi