X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×
Rechercher dans :
Scatola del Tempo - 30 ans , 2%...et Dr Strange

Scatola del Tempo 30 ans , 2%...et Dr Strange

Designed in Italy, Swiss Made. La recette n’est pas nouvelle mais, il y a 30 ans, Scatola del Tempo inventait un produit et, avec lui, un marché : le remontoir.

Il est de ces petits objets qui jalonnent le quotidien des collectionneurs et auquel on ne prête plus attention. Le remontoir est aujourd’hui connu, reconnu, répandu. Comme s’il avait toujours été là. Ce serait un peu vite oublier qu’il n’est né qu’en 1989 et sous la plume d’un seul homme : Sandro Colarieti. Discret, esthète, collectionneur. Il cherchait simplement le moyen de garder ses montres automatiques à l’heure. En 1989, ce moyen n’existait pas. Il l’a inventé : le remontoir. 

30 ans , 2%...et Dr Strange

Sandro Colarieti © Scatola del Tempo

Ses premières créations, il les a faites pour lui, donnant bien volontiers en cadeau son invention à ses amis. Tous s’emballèrent. La suite appartient à l’histoire. Sandro Colarieti crée sa société, Scatola del Tempo (littéralement « la boîte du temps ») et crée de zéro son propre marché, sur mesure. Une intuition aussi géniale que pérenne. 

Protégé pendant une dizaine d’années par son brevet, l’homme est ensuite rattrapé par concurrence. Elle vient d’Allemagne, des Etats-Unis, de Chine, d’Angleterre, entre autres. L’idée du remontoir est simple à copier mais Scatola del Tempo préserve trois avantages. 

30 ans , 2%...et Dr Strange

Remontoir Rotor One Sport Red © Scatola del Tempo

Trois points gagnants

Le premier, c’est bien évidemment son antériorité. La marque est implantée au plus près des collectionneurs, qui la connaissent – et inversement. La création mécanique des remontoirs est parfaitement maîtrisée par Scatola del Tempo, alors que ses concurrents partent d’une feuille blanche. 

Le deuxième, c’est sa proximité avec les marques. Sandro Colarieti était lui-même proche de la famille Stern, propriétaire de Patek Philippe. C’est d’ailleurs la manufacture genevoise qui lui a commandé ses 500 premiers remontoirs, permettant à l’homme de se lancer. Aujourd’hui encore, Scatola del Tempo jouit d’une proximité unique avec la plupart des maisons suisses. Par exemple, au dernier Baselworld, TAG Heuer a délivré ses Nanograph avec des remontoirs maison. 

30 ans , 2%...et Dr Strange

7RTChocoMix © Scatola del Tempo

Le dernier avantage, c’est l’étendue du savoir-faire de la marque. Aujourd’hui, Scatola del Tempo n’est plus seule : en 2017, la holding suisse Elix Holding qui a repris Scatola del Tempo a également repris Swiss Kubik. C’est cette dernière qui a été choisie par TAG Heuer et qui, globalement, adresse le marché du remontoir à prix plus modéré, plus moderne, technologique, modulaire. Scatola del Tempo, pour sa part, reste sur son ancrage originel : artisanat, design italien, sur-mesure, matériaux précieux. 

100 collectionneurs, 2 acquéreurs

Aujourd’hui, le potentiel de croissance des deux marques combinées reste très important. « Sur 100 acheteurs de montres automatiques à plus de 2'500 CHF, 30 ont entendu parler du concept de remontoir, 2 seulement en sont équipés », explique Christophe Hubert, CEO Scatola del Tempo / Swiss Kubik. « Côté marques, elles ont compris que, par la promotion d’un remontoir fourni ou vendu en parallèle, elles pouvaient prolonger l’expérience client et que ceux-ci pouvaient mieux apprécier leur pièce, toujours parfaitement réglée et remontée ». 

30 ans , 2%...et Dr Strange

Christophe Hubert © Scatola del Tempo

Un prototype très...Strange. 

L’avenir de Scatola del Tempo et de Swiss Kubik est encore largement ouvert. Remontoir connecté, sécurisé, personnalisé, de voyage, gestion de la température, de l’hygrométrie, etc. : les pistes sont nombreuses. 

Les deux marques y progressent avec prudence. Scatola del Tempo vend 5'000 remontoirs par an. Swiss Kubik, le triple, avec une croissance à deux chiffres. Et les clients ne manquent pas d’idées : récemment, un collectionneur a demandé à la maison de lui réaliser un tiroir à montres comme celui de Dr Strange. Problème : dans le film, toutes les montres tournent...à plat ! Scatola del Tempo a donc conçu un tiroir à montres presque similaire, réussissant à incliner les montres de « seulement » 43,5°, l’angle suffisant pour qu’elles se remontent en tournant. Une idée de « tiroir Dr Strange » qui, depuis, aurait séduit d’autres collectionneurs...

30 ans , 2%...et Dr Strange

Swiss Kubik Travel Box Grey © Scatola del Tempo / Swiss Kubik

Le Fine Watch Club organisera en septembre 2019 une opération conjointe très exclusive avec Scatola del Tempo. Pour toute information : www.fine-watch-club.com