X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :
GMT Magazine
Jacob & Co. - Interview avec Benjamin Arabov

Jacob & Co. Interview avec Benjamin Arabov

Célébrant le 50e anniversaire du film culte Le Parrain, Jacob & Co a dévoilé un tourbillon volant triple-axe à double cylindre musical jouant le célèbre morceau du film Fils du fondateur Jacob Arabo, le CEO trentenaire en évoque le contexte

C’est le premier voyage de presse que la marque organise, ce film doit signifier beaucoup pour vous.
En effet. Non seulement Le Parain est l’un des meilleurs films de l’histoire du cinéma, mais c’est aussi le premier que Jacob a vu. Il est arrivé en Amérique adolescent sans connaitre personne, sans parler la langue, sans argent. Après deux ans sur place il a vu ce film, qui l’a beaucoup marqué. Notamment l’une des premières répliques du film : « I believe in America ». Cela lui a donné de l’espoir, de la confiance et de la motivation pour réussir dans ce pays. Il nous l’a fait découvrir quand nous avions 13-14 ans avec mon frère, au même âge que lui à l’époque. Nous le regardons régulièrement en famille et tenions à célébrer son 50e anniversaire avec une pièce dédiée dévoilée pendant ce premier événement. En janvier dernier, en le visionnant une nouvelle fois, mon père s’est levé au milieu du film et s’est écrié, « je sais ce que nous allons faire, nous allons graver les meilleures scènes du film sur la carrure ! ». Le lendemain nous avons passé toute la journée à choisir lesquelles par ordre chronologique.

Vous avez vu grand…
Jacob & co est une jeune marque, qui progresse rapidement, développe ses montres et ses propres complications, qui mérite d’après moi plus de notoriété. Nous tenions à réaliser ce voyage de presse de la même manière que nous travaillons en tant que marque : en faisant les choses en grand ! Jacob a donc suggéré de l’organiser en Sicile, de diner dans le château où Michael Corleone s’est réfugié dans le film, de visiter l’église où sa fille s’est mariée. Nous reprenons sur la montre l’une des scènes dans laquelle Michael et Apollonia se promènent en Sicile, et nous marchons dans leurs pas avec cet événement. Nous souhaitions de l’authenticité afin de rendre cet hommage culturel. 

Benjamin Arabov

Opera Godfather © Jacob & Co.

Quelle est votre scène préférée sur les treize que vous avez reproduites sur la montre?
Il y a tellement de scènes si spéciales ! Mais deux d’entre elles dégagent une émotion particulière : la promenade d’Apollonia et Michael, et lorsque Sonny se fait tirer dessus dans la voiture. Nous avons essayé de reprendre le plus de scènes possibles, mais nous n’avions de la place que pour treize d’entre elles. En ce qui concerne les citations, ma préférée est « For justice, we must go to Don Corleone ». Elle intervient au début du film et présente quelle personne il est et ce qu’il entreprend pour la communauté et ses amis. Ils viennent le voir alors qu’il fait face à un problème avec une personne qui s’en est pris à sa fille, c’est une scène extrêmement puissante. La rose revêt également une signification particulière. On la voit dans la première scène du film durant le mariage, qui reflète le calme de Don Corleone, à la fois capable de résoudre les problèmes et d’aider les gens, sans crier ni s’énerver. Il assimile les informations et trouve des solutions. C’est une courte scène mais essentielle, car il faut du calme au milieu de toute cette violence dans le film, c’est pour cette raison que nous l’avons placée au centre de la montre. 

Benjamin Arabov

Opera Godfather © Jacob & Co.

Combien estimez-vous le temps nécessaire à produire les 50 montres de cette série limitée ?
C’est une pièce très complexe qui coute un demi million à l’unité, elles sont toutes réservées, notre objectif consiste à en produire deux par mois dès le mois de janvier.

Votre père semble vous apporter beaucoup d’inspiration et de fierté.
Je pense que mon père est un créateur de génie. Sa capacité à générer des idées et de les exécuter avec le plus haut niveau de finition et de précision est impressionnante, c’est l’un des côtés que je préfère dans notre travail. Ce projet du 50e anniversaire du Parrain compte beaucoup pour moi, car j’y ai assisté depuis sa genèse et me trouve ici en Sicile avec lui pour célébrer son aboutissement. Vous voyez le produit, mais personne ne se rend compte de toutes les étapes qu’il a fallu franchir pour y parvenir.

Benjamin Arabov

Benjamin Arabov et Jacob Arabo © Jacob & Co.

Comment aimeriez-vous contribuer à ce family business et cette success story ?
Endosser le costume de mon père n’est pas aisé ! Mais notre marque a un ADN spécifique, nous sommes sur une niche sur laquelle nous nous concentrons, et mon but est d’amplifier ceci encore plus et de gagner en notoriété, tout en continuant avec la même créativité pour la prochaine génération. Il m’appartient de pérenniser la marque pour qu’elle continue sur la même lancée.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque