X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Doxa - SUB 300T Professional : L'orange, le nouveau noir

Doxa SUB 300T Professional : L'orange, le nouveau noir

Normalement, le titre de gloire d’une montre qui change la donne relève de la technique. Pour la SUB 300T de Doxa, il s’agit surtout de la couleur du cadran. La montre a fait de l’orange la teinte de rigueur en plongée*

Que l’art reflète la vie ou vice versa, les montres du monde réel qui entrent dans le domaine de la fiction gagnent en prestige. Ce n’est pas par hasard que, dans ses romans, Ian Fleming a choisi une Rolex pour James Bond et que — rare cas de fidélité à la source — Sean Connery portait une Rolex dans les premiers films. Pour l’auteur de thrillers Clive Cussler, son héros intrépide Dirk Pitt ne pouvait porter qu’une seule montre, le modèle préféré de son créateur: une Doxa SUB 300T à cadran orange. Le choix de Clive Cussler pour son protagoniste macho était pertinent, car la Doxa SUB 300T était et reste une montre instrument surdimensionnée et robuste, capable de résister aux mauvais traitements que l’on imagine de la part d’un homme d’action. Bien qu’il puisse apparaître, aux yeux des non-initiés, comme un effet de mode, le trait le plus distinctif, le cadran signature orange, a été développé pour une raison sérieuse. À l’époque de la création de la montre, on a estimé que l’orange offrait aux plongeurs professionnels et civils la meilleure lisibilité sous l’eau.

Même si, dans les années 2000, l’orange est devenu omniprésent, y compris sur des montres urbaines qui n’étaient pas destinées à être plongées dans l’eau, peu de gens contesteraient le fait que la SUB 300T est la montre qui a propulsé les cadrans orange sur le devant de la scène. La couleur est apparue sur des modèles très abordables comme l’Orange Monster de Seiko, ainsi que sur divers modèles signés Oris, Chopard, Breitling ou TAG Heuer. Aujourd’hui, on peut considérer qu’il s’agit d’une couleur de cadran parmi d’autres, mais en 1966, cela a dû provoquer un choc.

Outre qu’elle a prouvé à la communauté des plongeurs que l’orange assurait une plus grande lisibilité, la SUB 300T a offert à Doxa son icône. La couleur distinctive du cadran était associée à un boîtier de forme tonneau et un bracelet à maillons multiples de type grains de riz, ce qui a engendré la création d’une famille de montres qui a intégré des chronographes et des GMT, ainsi que des versions avec cadrans noirs ou argentés. Plus récemment, Doxa a ajouté d’autres teintes et, au fil des décennies, la limite de profondeur a été portée à 1200m.

SUB 300T Professional : L'orange, le nouveau noir

SUB 300T Professionnal © Doxa

Couleur du lac

Présentée pour la première fois sous forme de prototype à la foire de Bâle de 1966, la SUB 300T a représenté l’entrée de Doxa dans le secteur de la plongée sportive, déclinaison civile des applications professionnelles et militaires. En 1964, Urs Eschle, alors directeur commercial de la marque, avait constitué une équipe chargée de développer une alternative abordable aux modèles Rolex et Blancpain préférés des professionnels. Le plongeur français Claude Wesly, un protégé de Jacques Cousteau, faisait partie des horlogers et plongeurs professionnels sélectionnés.

La grande majorité des amateurs de montres d’aujourd’hui ne sourcillent pas devant un boîtier de 42mm de diamètre mais, dans les années 1960, cette taille était jugée énorme. Néanmoins, elle garantissait une fiabilité et une sécurité à la hauteur de la lisibilité de la montre. La SUB 300T était en outre dotée d’une valve à hélium et d’une lunette unidirectionnelle facile à manipuler, développée sur le modèle de la table de décompression de l’US Navy, d’où un brevet pour Doxa.

Doxa avait choisi de tester les couleurs du cadran dans le lac de Neuchâtel et l’équipe a également expérimenté le rouge, le jaune et le turquoise. L’orange est sorti gagnant, sur un cadran rehaussé d’aiguilles et index luminescents audacieux, dont une aiguille des minutes extra large car, pour les plongeurs, les minutes sont bien plus importantes que les heures. Malgré son succès sur le marché, basé notamment sur le prix — les modèles SUB de Doxa sont aujourd’hui encore de bonnes affaires —, la montre a reçu l’approbation de l’équipe de recherche de l’US Divers Company (actuellement Aqua Lung America): sa crédibilité était donc indéniable.

Revenons à Dirk Pitt. Sans être sollicité par Doxa, Clive Cussler a choisi de lui-même la SUB 300T et il a porté un modèle lors de plus de 60 expéditions sous-marines effectuées à partir de 1968, surtout à la recherche d’épaves. Reconnaissante pour cette exposition, Doxa a remercié Clive Cussler en produisant une édition spéciale Dirk Pitt de la SUB 750T Professional, à l’occasion de la sortie du film Sahara en 2005.

Considérée par Doxa comme une réinterprétation de l’originale, elle présente une étanchéité portée à 750m, un boîtier de plus grand diamètre — 2mm de plus que les 42mm du prototype de 1966 — et un verre saphir plat. Le cadran est orange brillant, avec du Super-LumiNova blanc pour les index et les aiguilles. Cette montre se distingue de la SUB 750T courante par la gravure, sur le fond, d’une mention commémorative du film et du numéro dans la série limitée à 5000 exemplaires.

En 2021, Doxa a lancé la collection SUB 600T avec un choix de deux versions de lunette — avec insert en acier ou en céramique — et de six couleurs, afin d’exercer l’attrait des modèles SUB sur un public élargi. En 2022, l’entreprise a lancé la Army Watch complètement noire. Cependant, la SUB 300T demeure au cœur de la gamme, toujours en acier, avec des caractéristiques inchangées — et toujours remarquable en orange.

Cette année, GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer la montre de plongée depuis l'an 2000 dans The Millennium Watch Book - Diver, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Diver est disponible sur en français et en anglais ici : 

Commander maintenant

*Rédigé par Ken Kessler 

 

 

Vous aimerez aussi

La marque

La maison DOXA est fondée en 1889 par un entrepreneur suisse indépendant, Georges Ducommun. Sise au Locle (NE), au cœur du berceau horloger de la Suisse, la marque propose depuis toujours des montres techniques de qualité à prix étudié. Auréolée dès ses premières années (1905), créative (calibre 8 jours dédié à l’automobile), DOXA s’est aussi distinguée par ses design (montre Grafic, 1957).

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >