×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :

Montres pour Femme

A clientèle exclusive et exigeante, modèles sur mesure et d’exception : l’horlogerie féminine est aujourd’hui pleinement indépendante de l’univers masculin. Nombreuses sont les maisons à développer des gammes et complications dédiées et toujours plus raffinées.

Il existe autant de femmes que de styles de montres, collections, modèles et références ! Le luxe de l’horlogerie suisse est ici d’avoir su proposer des garde-temps qui content autant d’histoires que de passions, grâce à des mouvements dédiés à la plus belle des poésies mécaniques. En matière d’horlogerie pour femme, la montre-bracelet retrouve pleinement ses dimensions de bijoux. Le cadran devient une page vierge où se rencontrent, de midi à minuit, une phase de Lune, une date ou un chronographe. Les différentes références de chaque collection permettent ensuite à la femme (ou à l’homme qui l’aime) d’offrir un bijou presque personnalisé. Il existe bien des montres mais il n’y a qu’une montre, unique, pour chaque femme. C’est ici la pleine expression d’un luxe suisse, le plus souvent fruit d’illustres manufactures, que de pouvoir garantir tant de références pouvant habiller les plus subtils poignets.

Les bonnes questions pour les bons choix

Dans ce vaste univers, l’horlogerie ne saurait se dispenser d’un guide, à tout le moins d’une approche raisonnée. Veut-on obtenir une montre plutôt mode ? Valoriser la griffe d’une grande maison ? Un design atypique ? Privilégier le mouvement 100% manufacture ? Voilà autant de question qu’il faut préalablement étudier avant de se lancer à l’assaut des gammes et collections.

Si l’horlogerie suisse garantira toujours un large choix sans rien renier de son luxe séculaire, permettant d’adresser un très large public, il existe aujourd’hui trop de variables pour ne pas s’intéresser avant tout à ses composantes récurrentes afin d’en saisir toutes les nuances : rose gold, chrono, réserve de marche, etc. Autant de notions à bien appréhender avant de se lancer à tout prix et à corps perdu dans les collections Rolex, Audemars Piguet, Cartier, Ulysse Nardin, Louis Vuitton, Bell & Ross, Hermès, Richard Mille, Vacheron Constantin ou Patek Philippe, pour n’en citer que quelques unes parmi plus de 500 ! Ainsi devra-t-on découvrir les secrets du bracelet à boucle déployante ou bracelet à boucle ardillon, à choisir aussi bien en fonction de leur design que du confort souhaité au poignet. Entre acier et or gris, il faudra également choisir son camp et son modèle, surtout pour une première acquisition.

Ensuite, au sein d’une même marque, il peut y avoir un mouvement maison, dit manufacture, ou un mouvement tiers. Le luxe suisse privilégiera la première option mais si l’achat se veut coup de coeur, faisant céder la mécanique au design, il faudra davantage se guider vers un style que vers une complication de haute horlogerie. Enfin, sauf exception, on pourra éviter les choix parfois trop radicaux pour un premier modèle, ceux affichant la noirceur d’un cadran ‘full black’ ou la pétulance d’un rose vif dont on pourra se lasser. L’histoire de la montre pour femmes a aujourd’hui plus d’un siècle. La qualité ne cesse de progresser, les modèles sont toujours plus nombreux et l’horlogerie suisse garantit en chaque collection un luxe présent du bracelet au cadran en passant par le mouvement et la boîte - de quoi habiller les poignets des femmes les plus exigeantes !