X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par TAG Heuer

Rechercher dans :

Kukulkan
Kukulkan High Jewellery

Prix non communiqué

 
Caractéristiques

Référence du produit

Référence

  • AU750EMP4
  • Série limitée à 12 exemplaire(s)
  • Edition limitée
Boîtier du produit

Boîtier

  • Matière : Or blanc
  • Diamètre : 47.00mm
  • Fond : Plein
  • Etanchéité : 50m
Mouvement du produit

Mouvement

  • Type : Mécanique à remontage automatique
Bracelets du produit

Bracelet

  • Matière : Cuir
  • Fermoir : Boucle déployante
Fonctions du produit

Fonctions

  • Heures
  • Minutes
  • Deuxième fuseau horaire
  • Secondes
Sertissages

Sertissage(s)

  • Bracelet
  • Cadran
  • Boitier

UNE MARQUE CRÉE POUR DISPARAÎTRE : « LE GARDE-TEMPS DE LA FIN DES TEMPS »
La prophétie dit qu'il reviendrait de l'étoile de l'Est, à la fin du 4ème soleil, le 12.19.19.17.19. Sous la forme du serpent à plumes KUKULKAN, il renverserait la nation au pouvoir et réinstaurerait son règne le jour de l'avènement du 5ème soleil…

Bien des historiens ont travaillé sur les civilisations précolombiennes et particulièrement les Mayas, mais jamais l'horlogerie n'a exploité le sujet. Étonnant, puisque cette culture disposait d'un ensemble de trois calendriers, dont un solaire, plus précis que celui des européens. Inventifs et industrieux, les mayas se sont distingués tant dans le domaine des arts que dans les sciences. Ils furent les spécialistes du bas relief et les experts en astronomie. Tout était propice pour développer un produit horloger réunissant ces différents ingrédients, de la légende aux gravures bas relief.

Lors d'une soirée de type « bar crawling » à la Chaux-de-Fonds, enivrés par The End (The Doors) et nostalgiques de leurs voyages au Mexique, trois amis choisirent trois chiffres de la formule de l'Apocalypse maya (citée auparavant) et lancèrent le défi suivant : créer une montre haute joaillerie qui se positionne à contre-courant par rapport à toutes les tendances horlogères en… s'arrêtant de façon synchronisée avec la fin du 4ème soleil maya. Une volonté de performance d'art décalé afin d'embrasser le paradoxe horloger et le paradoxe du « temps qui s'arrête ». Car nous nous posions les questions suivantes :

-Est-ce que les concepts de début et de fin sont bien réels ?
-Qu'en est-il de la contraction, de la dilatation ou de l'arrêt du temps ?
-Comment allons-nous vivre jusqu'à la date d'accomplissement de cette prophétie ?

219 devint ainsi la première marque horlogère dans l'histoire à avoir développé un indicateur de chiffres mayas, à illustrer les boîtes de montres de pictoglyphes mayas  et surtout à exprimer le concept de péremption (dit aussi « pop up ») : malgré beaucoup de projets luxueusement « fous », celui-ci est tout de même l'un des plus…courageux. 219 exprime une dimension intrinsèque du luxe qui est de réaliser à partir de moyens limités, un moment confortable ou alors un produit de très haute qualité. Tous les corps de métiers impliqués dans les savoir-faire traditionnels sont originaires de la Chaux-de-Fonds, excepté l'usinage à commande numérique, ce qui, au final a livré une pièce artisanale, 100% swiss made.

En moins d'un an, la marque 219 a été fondée et la vente des montres a débuté le 21 juin 2011.

KUKULKAN est le « Garde-Temps de la fin des Temps » @, produit en une série limitée à 12 exemplaires, composé d'un index maya @ inédit dans l'horlogerie, d'une lunette et d'une boîte en or serties d'émeraudes sud-américaines d'une qualité exceptionnelle, sans inclusions.

DESCRIPTIF TECHNIQUE

Série limitée de 12 garde-temps en or gris, bracelet alligator
Mouvement ETA Valgranges A07.171
Chiffres mayas sur l'index des heures : première mondiale et exclusivité 219
Émeraudes sud-américaines d'une qualité horlogère (brésiliennes ou colombiennes)
Sertissage baguette ajustées (180 heures de travail)
Fond de la montre : gravure à la main, bas relief, des 20 jours du calendrier et du Dieu de la Mort (200 heures de travail)
Couronne gravée à la main et micro-sertie de diamants de diamètre 0.50 mm
Cadran représentant les mâchoires du serpent à plumes, inclues dans une pyramide maya, précédent le soleil
Fleurs chamaniques gravées à la main, bas relief, sur la partie cachée des cornes (40 heures de travail)
Étanchéité de 5 ATM