×

Cette recherche est sponsorisée par Carl F. Bucherer

Rechercher dans :

Panerai

Mélange de design italien et de technologie horlogère suisse, Officine Panerai s’inspire de sa ville d’origine, Florence, berceau de la Renaissance et de tous les arts et les sciences qui ont fait sa renommée.

A propos

Les origines d’Officine Panerai remontent à 1860 lorsque Giovanni Panerai ouvrit, sur le Ponte alle Grazie à Florence, une boutique d’horlogerie qui devint fournisseur d’instruments de précision, comme des limiteurs de profondeur et des montres bracelets, pour la Marine italienne. La poudre à base de radium appelée « Radiomir » créée par Panerai fut un tournant majeur dans le développement de l’affichage de l’heure sous l’eau et dans l’obscurité. La collection Radiomir, lancée en 1936, est un hommage durable à cet événement.

L’autre collection de montres de Panerai, la Luminor, tire aussi son nom d’une substance luminescente, celle-ci à base de tritium, brevetée par la marque pour succéder à Radiomir. Sa version en montre bracelet arbore pour la première fois le pont protège-couronne, breveté en 1956, devenu depuis l’un des éléments de design emblématique de la marque.

Etrangement, la première collection Officine Panerai accessible au grand public n’a été présentée qu’en 1993, mettant ainsi fin à des décennies de confidentialité liée aux contrats de fournitures militaires de la marque. Inspirée des modèles fabriqués pour les commandos de la Deuxième Guerre mondiale, elle rencontre un succès immédiat auprès des collectionneurs. Quatre ans plus tard déjà, Panerai est racheté par le Groupe Vendôme, lui-même absorbé par le Groupe Richemont à la fin de la même année.

La marque s’est substantiellement développée au tournant du millénaire. En 2002 elle ouvre une usine à Neuchâtel, un des centres horlogers les plus importants de Suisse, et lance en 2005 son premier mouvement maison, le calibre P.2002 à remontage manuel avec fonction GMT et réserve de marche de 8 jours. Officine Panerai a créé depuis toute une gamme de mouvements maison qui équipent ses modèles Radiomir et Luminor, empreints encore aujourd’hui de la forte identité des modèles militaires d’origine.

1860
Giovanni Panerai ouvre sa boutique d’horlogerie sur le Ponte alle Grazie à Florence, qui abrite aussi un atelier et la première école d’horlogerie de la ville.
1936
Panerai crée le premier prototype de la montre Radiomir pour le commando de plongeurs de la Marine royale italienne.
1993
Lancement de la première collection Officine Panerai sous la forme d’une série d’éditions limitées accessibles au public.
2002
Ouverture de la manufacture Panerai à Neuchâtel, Suisse.
2005
Officine Panerai présente son premier mouvement maison.
Philosophie

Mélange de design italien et de technologie horlogère suisse, Officine Panerai s’inspire de sa ville d’origine, Florence, berceau de la Renaissance et de tous les arts et les sciences qui ont fait sa renommée.

La marque demeure fidèle à ses racines de fournisseur hautement spécialisé d’instruments de mesure de précision pour la Marine italienne et reproduit les designs de ces instruments exclusifs d’époque dans ses collections actuelles.

En raison de ses origines, Officine Panerai entretient toujours des liens étroits avec l’univers marin tant pour ses montres, dont la robustesse, la précision et l’exceptionnelle lisibilité caractérisaient également les instruments militaires de ses débuts, que pour ses partenariats, qui vont des classiques régates de yachting à l’extraordinaire restauration du ketch bermudien Eilean construit en 1936, qui a nécessité plus de 40'000 heures de travail.

Les collections

Luminor

La collection Luminor se base sur le boîtier emblématique élaboré en 1993 pour la première collection Panerai accessible au public. Quelques subtiles différences avec la Luminor originale : des angles plus carrés sans l’arête visible de la Luminor 1950 et des cornes légèrement plus rondes

Luminor 1950

Les modèles Luminor originaux remontent à la fin des années 1940, au moment de la transition entre le boîtier Radomir et le boîtier Luminor. Le design se caractérise par le pont de protection de la couronne et une lunette plus plate et plus large.

Luminor Due

Un deuxième boîtier Luminor, inspiré du boîtier Luminor classique des années 50, au design subtilement repensé.

Radiomir

Les premiers modèles Radiomir datent de 1936 et présentent le boîtier de forme coussin caractéristique de la marque, ainsi que les non moins caractéristiques anses à fil, clin d’œil aux premières montres bracelets qui étaient des montres de poche sur lesquelles on avait simplement soudé des anses à fil.

Radiomir 1940

Inspirée par l’évolution du design du boîtier de la Radiomir de 1940, cette collection présente un boîtier monobloc avec des cornes intégrées

Les montres