X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Bovet 1822

Rechercher dans :

Omega speedmaster

La Speedmaster d’Omega est une montre chronographe qui, en toute occasion, rappelle la première importance des montres à destination des astronautes, de ceux reliant à Terre à la Lune et qui pouvaient compter sur la fiabilité de leur calibre. La Speedmaster fait partie de l’histoire de la conquête de l’espace à laquelle chaque  état s’est adonné selon ses moyens. C’est à ce prix que la Speedmaster d’Omega est devenue pour l’occasion la Moonwatch, dont la livraison à des astronautes sous le mandat de John F. Kennedy allait faire date. Ces montres Speedmaster qui ont embarqué dans le module de la mission Apollo, à la conquête de l’espace et de la Lune, ont subi une batterie de tests pour en mettre chacun des modèles à l’épreuve des contraintes de la Terre, de la Lune et de l’espace entre les deux. Selon l’histoire officielle, la future montre Moonwatch est une modèle de livraison standard, une référence acheté dans le premier magasin Omega choisi par la l’équipe qui allait équiper le poignet et le module des astronautes de la mission Apollo.

Une histoire de référence entre la Terre et la Lune

Sur ces modèles de montres, le cadran est noir, la bracelet et le boitier en acier. Les montres sont achetées en l’état et soumises à des tests pour valider leur présence au poignet de Buzz Aldrin. La mission de première importance de l’astronaute exigeait d’avoir une montre de première qualité, en un état irréprochable pour sa mission lunaire, 100% d’origine et dont le mouvement embarqué à bord devait garantir une fiabilité parfaite. La précision du chronographe de ces modèles devait être de premier plan. Le bracelet acier et le boitier acier devaient payer le prix d’une mission Terre – Lune où les contraintes de l’espace allaient dépasser les limites des tests de l’époque. C’est à ce prix que la Speedmaster a pris part à la mission de l’astronaute Buzz Aldrin, au sein de la capsule spatiale du module lunaire d’Apollo, pour rejoindre l’espace et devenir officiellement la Moonwatch d’Omega, le chronographe de référence qui, à cette occasion, entrait dans la première légende de la conquête spatiale par l’homme.

Des tests qui ont fait date

La description des tests et des spécifications de ces montres de l’époque est aujourd’hui encore bien documentée. Le chronographe Omega Speedmaster de l’époque, 100% d’origine, est devenu une référence sur laquelle Omega a bâti la légende Moonwatch. Sa technologie a beaucoup évolué mais le calibre de référence reste disponible. Le cadran principal reste également noir comme l’espace, un noir profond qui, au poignet, permet aux aiguilles de se détacher avec une lisibilité de premier plan. La boitier reste en acier et le cadran est toujours surmonté d’une lunette. Omega a notamment créé des modèles anniversaires qui, pour l’occasion, reprennent cette description de référence et perpétue l’histoire du chronographe moonwatch.

Les livraisons plus récentes de la Speedmaster ont fait évoluer certain matériaux. Le boitier acier de première génération a vu son design peaufiné pour un meilleur confort au poignet – et pas seulement le poignet des astronautes ! Le bracelet acier a été renforcé et une large gamme de ce bracelet est désormais disponible en cuir ou or. Omega a également développé une lunette en céramique. La céramique est une référence utilisée depuis longtemps dans la conquête de l’espace par l’homme, un matériau repris pour l’occasion de la lunette Speedmaster qui se prémunit ainsi des chocs et rayures. La montre devient plus pérenne, avec un meilleur état de surface, moyennant un prix ajusté pour les modèles qui en sont équipés.

Un calibre chronographe revu et optimisé

Les tests qui sont prévus par Omega pour la montre Speedmaster aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’à l’époque du chronographe Moonwatch ayant embarqué de la Terre à la Lune dans la capsule spatiale de la mission Apollo de Buzz Aldrin. Ils certifient une fiabilité de premier plan, la précision du chronographe dans un boitier acier qui renferme un calibre avec échappement de dernière génération, utilisant le silicium qui n’existait pas dans les modèles de l’époque. La livraison de chaque montre est accompagné d’une description qui, en l’état, permet de juger des performances de son chronographe – sur Terre en tout cas, pas nécessairement sur la Lune ou dans l’espace !

Aujourd’hui, chaque montre Speedmaster appartient à une collection de montres Omega que la marque a distingué en plusieurs lignes : Speedmaster, Speedmaster ’57, Speedmaster 38 mm, ainsi que des modèles de ligne « professional » avec prix adapté et livraison souvent sur commande pour chaque homme désireux de se rapprocher de l’astronaute de son époque, rester sur une technologie de premier plan et, à son tour, contribuer à la conquête d’un nouvel espace.

 

Les articles