×

Cette recherche est sponsorisée par Scatola del Tempo

Rechercher dans :

OMEGA

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des célébrités internationales et ont voyagé sur la lune, les profondeurs de l’océan et partout ailleurs entre les deux.

  • OMEGA WorldTempus
  • OMEGA WorldTempus
  • OMEGA WorldTempus
  • OMEGA WorldTempus
  • OMEGA WorldTempus
  • OMEGA WorldTempus
  • OMEGA WorldTempus
A propos

Même si c’est Louis Brandt qui a créé l’entreprise en 1848, ce sont ses deux fils, Louis-Paul et César, qui ont fait d’elle une manufacture horlogère de premier plan. Le nom « OMEGA » tire son origine d’un calibre 19 lignes de montre de poche développé à partir de 1894 à l’aide de méthodes industrielles et d’éléments remplaçables. Dix ans après l’introduction de ce mouvement, son nom a été adopté par la compagnie.

Lors des premières décennies du XXème siècle, OMEGA a été pionnier dans le développement des mouvements de montres et a remporté de nombreux concours de précision comme ceux organisés par l’observatoire de Kew-Teddington en Angleterre. OMEGA a fait ses débuts de chronométreur officiel des Jeux olympiques en 1932 et a présenté quantité d’innovations en matière de technologie de chronométrage sportif depuis lors. La compagnie a actuellement un contrat pour remplir ce rôle prestigieux jusqu’en 2032 et marquer ainsi son centième anniversaire dans le chronométrage sportif. OMEGA est également lié à de nombreux sports individuels comme le golf, la voile, l’athlétisme et la natation.

Parce qu’elle a dépassé nombre de ses concurrents dans certains des tests les plus difficiles jamais conçus pour une montre bracelet, la Speedmaster d’OMEGA occupe une place unique dans les livres d’histoire comme la première montre homologuée par la NASA pour les vols spatiaux. Cette montre légendaire a été utilisée sur toutes les missions pilotées par la NASA, y compris six alunissages.

Omega a révolutionné le cœur même de l’horlogerie avec le lancement de l’échappement co-axial en 1999 et, plus récemment, avec sa certification Master Chronometer approuvée par l’Institut fédéral de métrologie (METAS) qui établit les normes les plus élevées de l’industrie horlogère en termes de précision, de résistance magnétique et de performance chronométrique.

1894
Le calibre 19 lignes (OMEGA), fabriqué avec des techniques industrielles d’avant-garde, donne son nom à l’entreprise et établit la réputation d’OMEGA.
1932
OMEGA joue pour la première fois son rôle de chronométreur officiel lorsqu’un seul horloger assiste aux Jeux olympiques de Los Angeles avec 30 chronographes de poche.
1969
Le Speedmaster d’OMEGA, homologué par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées, devient la première montre portée sur la lune, lors du premier de ses six alunissages.
1999
OMEGA lance l’échappement co-axial : le premier nouvel échappement de montre mécanique pratique en 250 ans.
2015
OMEGA introduit la certification Master Chronometer : le plus haut niveau de tests de l’industrie horlogère.
Philosophie

OMEGA se définit comme une marque à la fois inspirante et de prestige. Sa collection s’appuie sur quatre familles de montres bien implantées constamment réinventées grâce à de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. L’entreprise s’est aussi associée à de nombreuses organisations à but non lucratif pour promouvoir la conservation et l’énergie propre en partenariat avec ses ambassadeurs de haut vol.

Les collections

Constellation

C’est indéniablement grâce aux quatre griffes fixant la lunette au boîtier que la Constellation a perduré bien au-delà d’un demi-siècle. Plus récemment la Globemaster a ajouté une touche de raffinement supplémentaire à cette collection.

De Ville

L’élégance incarnée, les montres De Ville présentent le meilleur de l’horlogerie chez Omega, y compris le premier tourbillon central au monde ainsi que les lignes raffinées Ladymatic et Trésor

Seamaster

Cette montre convoitée est aussi à l’aise sur les poignets des marins, des nageurs et des explorateurs des océans qu’élégamment dissimulée sous le smoking de James Bond lorsqu’il traque son ennemi juré.

Speedmaster

Cette collection a été homologuée par la NASA et s’est rendue sur la lune, gagnant ainsi l’inévitable surnom de Moonwatch. Les fervents collectionneurs et propriétaires savent qu’aucun mardi n’est parfait sans leur Speedmaster.

Les montres

Si l’on dit Speedmaster, Seamaster, Constellation, James Bond, l’association naturelle coule de source : Omega. La manufacture suisse est probablement l’une des plus réputées au monde, chez les hommes comme les femmes. Présente sur le marché depuis 1848, chacune de ses collections est le fruit d’intenses spéculations de la part des collectionneurs, nombreux étant ceux qui connaissent toute l’histoire de leurs mouvements, cadrans, bracelets, chronos et de leurs infimes variations de lignes.

A la conquête de l’espace

Le fait d’arme le plus marquant d’Omega est d’avoir été l’une des premières montres au monde dans l’espace. Cet exploit n’a pas de prix. Propulsés parmi les constellations, ces modèles Speedmaster sont encore aujourd’hui en tête des ventes dans le monde, reconnus pour les qualités de leur mouvement suisse. Nombreuses furent les répliques, les copies, mais la Speedmaster reste dans l’horlogerie une montre de luxe, un chronographe d’exception dont l’achat offre immédiatement un prestige unique. La Speedmaster est aujourd’hui proposée en une large sélection de modèles, dont une grande partie disponibles sur le marché avec boitier acier et, en parallèle, un attrait particulier pour les premières éditions dont les ventes affolent toujours les collectionneurs, quelle que soit la ville dans le monde.

Bond, James Bond

Il est agent secret et également l’un des meilleurs ambassadeurs de l’horlogerie suisse ! Le célèbre 007 porte depuis plusieurs décennies différents modèles de la collection Seamaster. L’homme parcourt le monde avec, à son poignet, des montres Omega toujours différentes, dont les cadrans sont souvent sobres, épurés, voire vintage. Les qualités de James Bond sont aussi celles de ses modèles : robuste, fiable, unique. Le prestige de porter la même montre que 007 s’offre à un prix raisonné grâce à l’emploi de l’acier, un choix auquel James Bond a rendu une élégance certaine. Les modèles Seamaster sont ainsi à leur tour devenus les ambassadeurs du luxe suisse à travers le monde, une qualité qui était jusque là réservée à l’or et aux autres métaux précieux.

Constellation technique

La collection Constellation à donné l’occasion à Omega de démontrer son savoir-faire suisse : c’est en elle que se sont trouvés parmi les premiers mouvements Master Chronometer. Ils constituent l’avenir de l’horlogerie de prestige, une sélection de modèles qui offrent à ce jour la meilleure précision et robustesse. Ils sont armés pour parcourir le monde sans souffrir de l’influence du magnétisme présent partout en notre siècle et perturbant la marche de toutes les montres mécaniques.

Le mouvement Master Chronometer, au sein des lignes Omega, est l’aboutissement certifié par un organisme indépendant de plusieurs années de recherches et développements. L’ADN de la collection Constellation reste pour sa part totalement préservé, du cadran au bracelet en passant les différents boîtiers proposés. Les modèles se déclinent pour hommes ou femmes avec, toujours, cette alliance de luxe et de technicité déployée au sein d’un large choix de modèles, allant du cadran le plus simple jusqu’au chronographe. Là encore, le marché vintage regorge de modèles qui sont autant d’occasions pour les collectionneurs de compléter leur collection contemporaine, sans que jamais un modèle ne puisse trouver ses exactes répliques. Le monde d’Omega est sans limite !