X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Baume & Mercier

Rechercher dans :

MB&F

Les premières années du troisième millénaire ont apporté au monde une nouvelle référence en matière d’horlogerie connue sous le nom d’art cinétique horloger.

A propos

Au premier rang de cette nouvelle tendance on trouve plusieurs marques indépendantes modernes, dont la principale : MB&F. Créée par Maximilian Büsser en 2005, MB&F a fait sensation avec ses Horological Machines qui ont réinventé la façon de donner l’heure grâce à des designs exubérants et peu conventionnels. Des créations comme Horological Machine No.3 ont propulsé MB&F à des niveaux de reconnaissance sans précédent parmi les spécialistes horlogers, particulièrement pour une marque aussi petite et récente.

En 2011, MB&F a encore amorcé un virage serré aux yeux de son public en lançant la collection Legacy Machine avec des boîtiers ronds, des cadrans blancs, des aiguilles bleues et des mouvements aux finitions classiques. Malgré ces éléments étonnamment traditionnels, les créations Legacy Machine ont conservé un cœur disruptif, tant métaphoriquement que littéralement. Le balancier flottant est un élément constant dans la collection Legacy Machine, à l’exception de la Legacy Machine Flying T (une montre primée, la première de la marque ouvertement destinée à séduire un public féminin).

Faire les choses différemment est une valeur cardinale chez MB&F comme le prouve le nom de la société : Maximilian Büsser and Friends. Contrairement à la grande majorité des marques horlogères traditionnelles, MB&F communique ouvertement sur ses partenaires externes. Eric Ginoud, icône de l’industrie horlogère et collaborateur de longue date pour le design, en est le parfait exemple, tout comme des horlogers renommés comme Jean-Marc Wiederrecht, Jean-François Mojon, Kari Voutilainen et Eric Coudray, qui ont tous prêté leur considérable expertise aux créations de MB&F.

Cette approche franche peut aussi s’apprécier dans les cocréations de MB&F, des entreprises conjointes auxquelles participent d’autres studios de création comme Reuge et L’Epée. Au fil des années, MB&F a reçu de nombreux prix de l’industrie, plus particulièrement le Grand Prix d’Horlogerie de Genève qui a distingué MB&F pour l’Horological Machine No. 4 (Prix de la Montre Design, 2010), l’Horological Machine No. 1 (Prix du Public et Prix de la Montre Homme, 2012), la Legacy Machine Perpetual (Prix de la Montre Calendrier, 2016) et la Legacy Machine Flying T (Prix de la Complication pour Dame, 2019).

2005
Maximilian Büsser crée MB&F.
2007
Lancement de la première création de MB&F : Horological Machine No 1.
2011
La première galerie M.A.D ouvre ses portes au cœur de la vieille ville de Genève.
2013
Lancement de MusicMachine, la première des cocréations de MB&F.
2019
Legacy Machine Flying T, la première création MB&F exclusivement destinée aux femmes, reçoit le Prix de la Complication pour Dame au Grand Prix d’Horlogerie de Genève.
Philosophie

Les créations MB&F sont à la fois personnelles et universelles. Les différentes Machines puisent toutes leur inspiration dans la vie et l’expérience de Max Büsser, mais parlent à tous les amoureux de BM&F dans le monde en exploitant la culture commune des passions juvéniles, que ce soient les bandes dessinées de science-fiction, les voitures concept profilées ou les rêves fantaisistes de voyage dans l’espace.

La principale philosophie de MB&F est l’idée selon laquelle un adulte créatif est un enfant qui a survécu, un concept qui accorde une plus grande valeur aux qualités de la curiosité, capable de s’émerveiller même devant les choses terre-à-terre et privilégiant une approche originale et fraîche.

Les montres