×

Cette recherche est sponsorisée par Chanel

Rechercher dans :

Jaquet Droz

Au coeur de l'identité de Jaquet Droz réside aujourd'hui encore une philosophie d'élégance ouverte sur l'extérieur et datant du Siècle des Lumières. Les métiers d'arts, rares et délicats, pratiqués dans les ateliers de la Manufacture, donnent naissance à des oeuvres d'art miniatures et à des automates qui combinent l'excellence du design avec un niveau d'expertise horlogère inégalé.

A propos

Pierre Jaquet-Droz fut un des plus grands artisans-créateurs du XVIIIème siècle. Né à La Chaux-de-Fonds en 1721, il a marqué l'histoire horlogère de son génie visionnaire.

Depuis que Jaquet Droz a rejoint le Swatch Group en 2000, la marque n'a eu de cesse de perpétuer l'histoire et le savoir-faire de son fondateur. Installée depuis l'été 2010 dans son nouvel Atelier de Haute Horlogerie à La Chaux-de-Fonds, elle s'est donné les moyens de répondre à la demande croissante des marchés en traduisant ses ambitions de développement.

En 2011, Jaquet Droz met un point d'honneur à développer ses Ateliers d'Art au sein de son Atelier afin de faire perdurer les savoir-faire ancestraux qui lui sont chers. Rendant hommage à ces artisans si méticuleux, la peinture miniature, le travail de la sculpture et de la gravure, ou le paillonné sont mis en avant sur certaines pièces exceptionnelles.

Développant des produits au caractère unique avec un savoir-faire exceptionnel, la marque s'inscrit aujourd'hui résolument dans le segment du prestige et du luxe du Swatch Group.

2013
Jaquet Droz fête son 275 anniversaire en inaugurant une exposition exceptionnelle à Shanghai, qui fera ensuite le tour du monde
2015
Présentation de la Lady 8 Flower, la première montre-bracelet automate pour dames, ainsi que la Grande Seconde Deadbeat
2016
Jaquet Droz lance encore deux garde-temps d'exception: la Petite Heure Minute Thousand Year Lights, ainsi que la Grande Seconde Dual Time
2017
Lancement de l'automate Loving Butterfly
Philosophie

Depuis sa création en 1738, Jaquet Droz  perpétue l'esprit d'innovation et de raffinement esthétique propres à son fondateur, Pierre Jaquet-Droz. Avec son fils Henri-Louis, ce génial inventeur doublé d'un visionnaire hors pair fut le premier à installer sa manufacture à Genève.

Pierre Jaquet-Droz a parcouru les cours d'Europe pour y présenter ses stupéfiantes réalisations, automates humanoïdes et montres chantantes précieusement décorées, et a exporté ses pièces à travers le monde, et en particulier en Chine.

Cette philosophie élégante et voyageuse née au siècle des Lumières reste aujourd'hui au cœur de l'identité de la Maison: les garde-temps Jaquet Droz marient depuis toujours design, matières et savoir-faire aux plus inouïs des raffinements de la mécanique horlogère.

Les montres

Pierre Jaquet-Droz, génie des montres et des automates.

Lorsque l’on évoque la maison Jaquet Droz, il est impossible de ne pas penser au patrimoine qu’elle possède. En effet, avant les montres métiers d’arts aux courbes séduisantes et rebondies qui sont produites aujourd’hui, Pierre Jaquet-Droz avait su déjouer les limites de son temps et nous fait encore rêver aujourd’hui avec ses automates. Les trois plus fameux sont l’Ecrivain, le Dessinateur et la Joueuse de Tympanon, qui tous s’actionnent au moyen d’un ingénieux système de cames programmables à souhait. L’Ecrivain est un petit garçon qui rédige à l’aide de sa plume les mots programmés au préalable. Certains considèrent le prodigieux instrument comme l’un des plus vieux ancêtres de l’ordinateur, à la différence qu’il fonctionne toujours, malgré ses 240 ans d’âge.

De l’automate grandeur nature des siècles passés au montres de poignet d’aujourd’hui.

Si Pierre Jaquet-Droz s’était spécialisé dans les automates, il n’avait pas délaissé l’horlogerie pour autant. Nombre de découvertes majeures lui sont attribuées et l’on considère que son atelier de la Chaux-de-Fonds produit au 18ème siècle les premières montres de luxe aux somptueux décors à l’émail grand feu sertis de perles et pierres précieuses. Montres de poche, de table, ou bien même tabatières et urnes personnalisées s’exportaient aisément dans le monde entier et particulièrement en Asie. Aujourd’hui, sous la direction du Swatch Group, les codes de la manufacture demeurent les mêmes, mais avec une volonté de décorer ces nouvelles montres dans une esthétique contemporaine en conservant les techniques ancestrales.

Ô Combien grande est la seconde.

La Grande Seconde de Jaquet Droz est un incontournable d’élégance et de pureté. Dessinant par ses deux chemins de fers excentrés le chiffre 8, ce cadran né en 1784 est synonyme d’infini, de pérennité et de chance. Il symbolise l’excellence et représente à la fois le passé visionnaire, le présent et l’avenir sans nuage de la maison. La Grande Seconde s’est depuis parée d’un tourbillon, d’une répétition minutes, d’un quantième ou d’une phase de lune. Il s’entoure de pierres fines, d’émail ou de céramique. Sans cesse réinterprété, il est la quintessence du style Jaquet Droz. Toujours disponible à 1, 8, 28 ou 88 exemplaires, chaque modèle de chaque collection est une série limitée.

Charming Bird, ce petit oiseau qui enchante les poignets.

Exploit de miniaturisation, la montre Charming Bird, est l’essence de chaque code de la manufacture méticuleusement placé dans un boîtier de 47mm, sous une glace saphire bombée dans laquelle une mésange bleue s’anime et pousse la chansonnette de son précieux sifflet réalisé en saphire lui aussi. Disponible dans une esthétique contemporaine où tous les composants sont visibles, ou alors dans une version or au cadran finement ciselé aux motifs des pâturages de la vallée. Cette dernière au Numerus clausus de 8 exemplaires s’avère être une merveille d’une très grande exclusivité.

Lorsque le chiffre 8 prend du relief et donne naissance à la montre Lady 8

Modernes et sensuels, les modèles de la collection Lady 8 sont des montres joaillières, dont la délicieuse asymétrie participe à la mise en valeur des pierres méticuleusement sélectionnées par les experts de la maison.

L’originalité de sa forme en fait une collection qui ne ressemble à aucune autre car elle possède un décor de cadran, mais de boîte également qui s’entrelace et forme le chiffre 8. Le petit diamètre du boîtier accorde au poignet féminin un look raffiné situé à mi-chemin entre le bijou et le garde-temps. D’or, de diamants, de perles et pierres fines, de céramique ou d’émail, il existe un modèle pour chaque femme de goût sur cette planète.