×

Cette recherche est sponsorisée par Porosus

Rechercher dans :

HYT

Les pionniers du «temps fluidique» sont devenus des spécialistes de ce qui a longtemps été considéré comme impossible: combiner mécanique et fluides dans une montre-bracelet.

A propos

HYT est née du rêve d'introduire un fluide dans l'affichage de l’heure d'une montre mécanique et de revenir ainsi aux sources mêmes de la mesure du temps, les premières clepsydres datant de plusieurs milliers d'années.

Le projet consistait à réunir des ingénieurs, des chimistes et des microtechniciens pour trouver le moyen d’une part, d'incorporer des fluides dans l'affichage de l'heure d’une montre, et d’autre part, de relier cet affichage au fonctionnement d'un mouvement mécanique horloger.

Après un investissement considérable en recherche et développement, la solution fut présentée sous la forme d'un minuscule tube capillaire dans lequel deux liquides non miscibles sont poussés par une paire de soufflets entraînés par un mouvement mécanique. L’un des fluides est transparent, l’autre coloré, et le ménisque entre les deux fournit le point de référence pour indiquer l’heure.

Les scientifiques de HYT ont dû relever plusieurs défis pour atteindre leur objectif: comment fabriquer le capillaire, quel revêtement intérieur adopter pour garantir un écoulement régulier des fluides, comment assurer la stabilité dans le temps de la couleur des fluides et comment réguler leur débit pour qu’ils affichent l'heure exacte ?

Les montres qui en résultent, avec leur affichage fluidique coloré de l’heure, allié à des mouvements horlogers mécaniques Swiss Made, restent uniques dans l’horlogerie. Au cours de sa relativement brève histoire, la collection de montres HYT a démontré la flexibilité de cette technologie avec des modèles haut de gamme mettant en avant l’art de la haute horlogerie, des modèles axés sur le design, un capillaire unique en forme de crâne et même un affichage fluidique horizontal.

2002
Premières réflexions sur la création de la future HYT, une montre à affichage fluidique.
2010
Fondation de HYT.
2012
Lancement de la H1, élue Grand Prix de l'Innovation au GPHG de la même année.
2015
Lancement de la collection Skull, avec capillaire en forme de crâne, qui prône la philosophie du carpe diem.
2017
Retour aux sources avec la H0 dotée d'un cadran discret qui dissimule tous les éléments du mouvement autres que ceux propres à HYT - les deux soufflets.
2018
Lancement de la collection H20, dont le design renforce davantage la notion du temps fluidique.
Philosophie

Après avoir été la première à utiliser des fluides de pointe pour afficher l’heure dans une montre-bracelet, HYT s’est attelée à introduire la notion de fluide dans ses designs. S'inspirant des formes modernes d'affichage de différents aspects du temps, allant de la barre de progression de nos ordinateurs, jusqu’aux suivis d'activité de nos smartphones, en passant par les jauges de nos voitures, HYT s’efforce de trouver des formes d’affichage de l'heure plus intuitives que celle, plutôt abstraite, qui domine dans nos horloges et nos montres depuis des siècles. Après tout, une technologie aussi unique et révolutionnaire que celle développée par HYT requiert une forme d'expression tout aussi révolutionnaire.

Les collections

H0

La H0 marque une rupture par rapport au design des montres HYT existantes et renvoie aux origines mêmes du concept de temps fluidique. Un cadran discret dissimule tous les éléments du mouvement autres que ceux propres à HYT - les deux soufflets - et met en vedette l’élément caractéristique de l'affichage de l'heure de la marque, le capillaire, qui se voit depuis le dessus et le côté de la montre à travers un verre saphir 3D. Le nouveau design du boîtier, dépourvu de cornes, fait paraître la H0 plus petite qu’elle ne l’est en réalité, et assure un plus grand confort au poignet.

H1

Lancée en 2012, la H1 fut la première montre hybride fluidique mécanique au monde. L'heure est indiquée par le ménisque formé par les deux fluides non miscibles traversant un minuscule tube capillaire. Des aiguilles classiques affichent les minutes dans un sous-cadran situé à 12 heures. L'ensemble est piloté par un mouvement mécanique à remontage manuel.

H2

La H2, développée en collaboration avec Audemars Piguet Renaud & Papi, présente une nouvelle architecture de mouvement avec ses soufflets en V, son balancier à 12 heures et une aiguille sautante des minutes.

H2O

La H20 s'appuie sur le concept de la H0 plus minimaliste et y ajoute une touche plus horlogère. Les rouages du mouvement, y compris les soufflets disposés en V, sont mis à nu et révélés à travers un verre saphir en forme de dôme.

H3

Introduite en 2015 dans une édition limitée de 15 pièces, la H3 présente de nombreuses innovations: un boîtier rectangulaire, un affichage horizontal et rétrograde du fluide pour les heures (les soufflets et les pistons fonctionnant de manière linéaire et opposée) et un bras linéaire et rétrograde à double articulations pour les minutes.

H4

Les H4 sont des montres squelettes s’ouvrant sur le coeur du mouvement. Les chiffres des heures sont décalqués sur la lunette et non pas sur l‘anneau de la lunette interne. La H4 Gotham est dotée d'un liquide rouge, tandis que les H4 Alinghi et H4 Metropolis proposent une source de lumière mécanique assurant une bonne visibilité de nuit, générée par un micro-générateur qui inonde le cadran de lumière pendant environ 15 secondes sur simple pression du bouton-poussoir dédié.

Skull

Les modèles provocateurs de cette collection poussent encore plus loin la complexité du capillaire de HYT, puisqu’ils prennent la forme du contour d’une tête de mort. Un choix de fluides rouges, verts ou noirs s’écoule autour du crâne, tandis que l’orbite droite abrite l’affichage de la réserve de marche de 65 heures et celle de gauche les secondes. La montre qui fonctionne sans minutes met l’accent sur une vision plus «philosophique» du temps.

Les montres