×

Cette recherche est sponsorisée par Christophe Claret

Rechercher dans :

Greubel Forsey

Greubel Forsey réalise de manière totalement indépendante des garde-temps de haute horlogerie dans ses ateliers situés à la Chaux-de-Fonds. Ces garde-temps sont techniques, novateurs, intemporels et dotés d’une finition particulièrement soignée qui font toute la richesse de Greubel Forsey.

A propos

Greubel Forsey est réellement née en 2004 avec le lancement du Double Tourbillon 30° Vision doté d'un double tourbillon incliné totalement inédit. Toutefois, l'association de Robert Greubel et Stephen Forsey date du début des années 2000 avec la création de CompliTime.

Robert Greubel grandit en France, en Alsace, et commence sa carrière horlogère dans l'entreprise de son père, Greubel Horlogerie. Il étudie les complications et rejoint IWC en Suisse où il aide au développement de grandes complications. En 1990, Robert Greubel intègre Renaud & Papi tant que prototypiste de complications, en devient directeur général, puis associé.

Stephen Forsey, quant à lui, grandit en Angleterre à St Albans. La passion de son père pour la mécanique et l'ingénierie l'inspire dans son amour pour l'horlogerie. De 1987 à 1992, il se spécialise dans la restauration d'horlogerie ancienne et prend en 1988 la direction du département restauration de la célèbre manufacture Londonienne Asprey's. Parallèlement, Stephen Forsey suit des cours à l'école horlogère de Neuchâtel.

En 1992, il rejoint Robert Greubel chez Renaud & Papi et développe des complications.

Dès 1999, Robert Greubel et Stephen Forsey travaillent en indépendants durant deux ans jusqu'à ce qu'ils fondent ensemble en 2001 CompliTime, une structure qui développe, à destination des marques prestigieuses, des mouvements à complications.

En 2004, à la Chaux-de-Fonds, ils fondent la Greubel Forsey et présentent à Baselworld  le Double Tourbillon 30° Vision, premier garde-temps de la nouvelle société. Le lancement est un succès ; Greubel Forsey développe son réseau de distribution dans le monde entier. A ce jour, Greubel Forsey a présenté dans des garde-temps plusieurs inventions brevetées : le Tourbillon 24 Secondes en 2007, le Quadruple Tourbillon en 2008 ou encore le Double Balancier 35° en 2013.

En 2006, confirmant la qualité des relations qu'entretient Greubel Forsey avec les différentes marques horlogères du groupe Richemont, ce dernier acquiert une participation minoritaire dans la société.

En 2009, Robert Greubel et Stephen Forsey croisent la route de Willard Wigan, artiste contemporain qui possède le don unique au monde de la micro-sculpture. Willard Wigan est capable de créer des œuvres d'art ne dépassant que rarement le millimètre. Le trio décide d'unir ses forces pour la création d'un garde-temps dont l'excellence technique côtoie l'infiniment petit : l'Art Piece 1.

2001
Association de Robert Greubel et Stephen Forsey au sein de CompliTime
2004
Création de Greubel Forsey et présentation du Double Tourbillon 30° Vision
2010
Greubel Forsey remporte l'Aiguille d'Or du Grand Prix d'Horlogerie de Genève avec le Double Tourbillon 30° Edition Historique
2011
Le Double Tourbillon 30° Technique remporte le Concours International de Chronométrie
2013
Présentation de l'Art Piece 1
Philosophie

Greubel Forsey réalise de manière totalement indépendante des garde-temps de haute horlogerie dans ses ateliers situés à la Chaux-de-Fonds. Ces garde-temps sont techniques, novateurs, intemporels et dotés d'une finition particulièrement soignée qui font toute la richesse de Greubel Forsey.

Profondément empreinte de la vision de ses fondateurs, Greubel Forsey aspire à redéfinir les préceptes historiques de l'horlogerie dans un cadre contemporain. Elle est également très attachée à la transmission des savoir-faire fondamentaux de son art et a ainsi participé au développement de la ‘Time æon Foundation' en 2008. Cette fondation a pour vocation de sauvegarder et pérenniser les métiers traditionnels de l'horlogerie. 

Les collections

Double Tourbillon 30°

le Double Tourbillon 30° Technique présente un organe réglant composé de deux cages imbriquées aux rotations distinctes. Faisant la part belle à cette complication et à l'ensemble des mécanismes qui composent un mouvement, ce garde-temps a remporté le Concours International de Chronométrie du Locle en 2011 avec un score jamais atteint de 915 points sur 1000.

Double Balancier 35°

dans ce premier garde-temps Greubel Forsey sans tourbillon, ce sont deux balanciers-spiraux inclinés à 35°, situés à quatre et neuf heures, reliés par un différentiel sphérique qui garantissent une précision chronométrique optimale dans toutes les positions. Le mouvement est logé dans un boîtier symétrique, décoré de plaquettes latérales finement gravées.

GMT

pour sa première interprétation du temps universel, Greubel Forsey dispose dans le garde-temps un globe terrestre permettant un affichage horaire supplémentaire. Simple d'usage mais mécaniquement complexe, la GMT offre sur ses deux faces une lecture multiple de l'heure.

Quadruple Tourbillon

avec le Quadruple Tourbillon, Greubel Forsey pousse à son paroxysme les possibilités offertes par le tourbillon. Les deux organes réglants reliés par un différentiel sphérique, contribuent de manière indépendante à l'obtention d'un résultat de marche précis et fiable.

Tourbillon 24 Secondes

Greubel Forsey réinterprète ici le tourbillon incliné en le dotant d'une rotation rapide. Le boîtier asymétrique percé d'une fenêtre latérale offre une vision plénière sur la complication.

Les montres