×

Cette recherche est sponsorisée par Chanel

Rechercher dans :

Czapek

Czapek & Cie a pour origine l'un des noms les plus prestigieux de l'industrie horlogère, né du savoir-faire de deux émigrés polonais venus chercher refuge en Suisse après le soulèvement de novembre en Pologne (1830).

A propos

La marque Patek, Czapek & Cie est née à Genève lorsque deux émigrés polonais, Antoine Patek et François Czapek, décidèrent d’unir leurs forces. Leur partenariat dura six ans, après quoi les deux hommes se séparèrent et poursuivirent chacun de son côté leur chemin dans l’horlogerie. Mais tandis que l'un se développa pour devenir un des noms les plus prestigieux de l’horlogerie, l'autre tomba dans l’oubli.

Le 10 novembre 2015, le nom et la marque Czapek renaissent dans une nouvelle société, bien ancrée dans le 21ème siècle. Elle encourage ses clients potentiels à investir directement dans l’entreprise par l'achat de paquets d'actions qui leur accordent des remises sur les montres de la marque.

Les produits se distinguent par leur conception unique comportant deux compteurs dans la moitié inférieure du cadran, qui rappelle la montre originale Czapek No. 3430 datant de1850. Ils sont équipés de mouvements exclusifs développés en collaboration avec Chronode (Jean-François Mojon).

1811
Naissance de François Czapek en Pologne.
1832
François Czapek émigre en Suisse.
1839
Le 1er mai, la société Patek , Czapek & Cie est créée, sur la base d’un partenariat d’une durée de six ans. Czapek est en charge de l'horlogerie et Patek des ventes.
2013
Des projets voient le jour pour relancer la marque Czapek & Cie.
2015
La nouvelle marque est lancée avec ses collections.
Philosophie

Czapek ambitionne de devenir une marque de montres créée pour les amateurs de montres, par des amateurs de montres. En impliquant dès le début ses clients potentiels dans le financement de l’entreprise, elle vise à favoriser une relation durable, tout en assurant une production limitée, garante d’un niveau d'exclusivité. La philosophie de Czapek est basée sur la transparence. La marque indique la provenance de ses composants, issus des plus grands fournisseurs de l'industrie, et présente une feuille de route claire en termes de produits et de développement commercial. Cette philosophie découle de l'intégration des actionnaires dans un processus de co-création, et d'une culture du partage qui va au-delà du financement participatif.

Les collections

Design Study Chronograph

Une montre créée en 2013 pour accompagner la relance de la marque. Cette édition limitée de 15 pièces est équipée d'un mouvement chronographe à remontage manuel historique, datant de 1971, et arbore un boîtier en acier inoxydable de 42mm abritant un cadran en fibres de carbone .

Quai des Bergues

Disponible en or (avec cadrans en émail), en titane ou en acier inoxydable, Quai des Bergues est immédiatement identifiable grâce à ses deux compteurs, l'un pour la petite seconde et l’autre pour un indicateur combiné de réserve de marche et de jour de la semaine, pourvu d’une aiguille double. Il est équipé d'un calibre exclusif à remontage manuel, avec une réserve de marche de 7 jours, développé par Chronode.

Les montres

Tout sur la marque de montres Czapek sur Worldtempus

L’horloger François Czapek, Polonais d’origine tchèque, arrive en Suisse en 1832. Il fonde avec un Suisse une première entreprise - ancêtre des Montres Czapek.

La rencontre avec Norbert Patek

L’horloger polonais rencontre en 1836 un certain Antoine Norbert de Patek, futur fondateur des montres Patek Philippe, marque à laquelle on devra notamment la célèbre Nautilus. Aujourd’hui, après avoir été menée par plusieurs descendants d’Antoni Norbert, tels qu’Adrien Philippe puis Jean Adrien Philippe, la firme est aux mains de la famille Stern, après le rachat des montres Patek Philippe par la « Fabrique de Cadrans Stern Frères », Charles et Jean, puis Henri Stern, ensuite Philippe et enfin Thierry Stern.

Retour en 1832. Devenus partenaires, les deux associés produisent des montres d’exception en se répartissant les rôles. Francois Czapek s’occupe des finitions et dirige l’atelier, alors qu’Antoni Norbert est à la tête de la société et s’occupe de la partie commerciale. En 1845, chacun crée sa propre entreprise horlogère. Franciszek Czapek (son nom polonais sans francisation) devient notamment horloger à la cour de Napoléon III, avec également une boutique à Paris.

Aujourd'hui, la marque revit grâce à trois passionnés et grâce au financement participatif. Il s’agit de la première fois que ce système est utilisé dans l’industrie, Harry Guhl, Xavier de Roquemaurel et Sébastien Follonier réussissent leur pari : relancer cette marque à la si belle et si riche histoire. En 2013, une première montre est équipée d’un chronographe suisse. Ce chronographe est tout simplement un extraordinaire mouvement horloger historique, un chronographe à remontage manuel de 1971. Puis vient la collection Quai des Bergues.

En 2016, le travail de relance est récompensé. La Quai des Bergues N°33 bis remporte le Prix du Public au Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Cette nouvelle création rend hommage à la montre de poche réalisée par l’horloger polonais en 1850. Son cadran affiche des chiffres romains et des aiguilles fleur de lys, en « or noir », soit en or rouge 5N plaqué en rhodium noir. Le cadran est d’ailleurs réalisé en émail « Grand feu », légèrement bombé, dans lequel il est possible d’inscrire une phrase secrète personnelle. Le mouvement – calibre SXH1 – est à remontage manuel. La réserve de marche est de sept jours, grâce à deux barillets ressorts. Le mouvement bat à la fréquence de 3 Hz. Au nombre des finitions se remarques des cliquets à double ouverture, des ponts sablés, des vis bleuies, du biseautage, ou encore de l’anglage. La référence est produite en édition limitée, et s’acquiert par inscription sur une liste d’attente.

Collection montre bracelet

Si autrefois les montres se portaient dans la poche, les premières créations de la marque suivent les codes contemporains et se portent au poignet. Plusieurs références horlogères existent, pour hommes et pour femmes, notamment avec cadrans nacrés et opalins, une première montre mécanique féminine particulièrement réussie pour la marque. 25 pièces uniquement sont fabriquées pour les six références Lady, avec mouvement suisse. La ligne Place Vendôme fait honneur aux calibres avec tourbillon, et tourbillon suspendu, avec indication jour/nuit, 60 heures de réserve de marche avec un seul barillet, ou encore second fuseau horaire.

Tous les calibres exclusifs de la marque proviennent d’une collaboration horlogère avec Jean-François Mojon, fondateur du motoriste Chronode. Tous les garde-temps sont fournis avec un bracelet réalisé à la main par Camille Fournet.