X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :

j12 - Chanel

Il y a des montres de mode, des montres à la mode et des montres qui font la mode. La J12 de Chanel est de cette catégorie. Lorsque la maison de Paris à présenté ce modèle d’horlogerie de collection, il n’avait que peu de chances de succès. Un cadran rond, un diamètre convenu, une maison sise à Paris et non en Suisse horlogère, un mouvement sans première prétention, un boitier rond, une lunette simple et une garantie et une livraison standard pour ce niveau de service.

C’était sans compter le travail sur les détails de ces marques qui ne sont pas 100% issues de l’horlogerie traditionnelle et qui savent en déjouer les codes. Chanel l’a fait avec la céramique. En créant une montre pour la première fois en collection avec boitier et bracelet mariant la céramique et l’acier, Chanel s’imposait parmi les montres novatrices dont la livraison allait bousculer chaque convention horlogère.

Une création horlogère du millénaire

Créée en 2000 par Jacques Helleu, directeur artistique de Chanel, la J12 est également une montre d’un noir intense. En horlogerie, et dans une telle céramique, c’est une première – une première non seulement pour Chanel mais aussi une première pour le sérail horloger. Le cadran de la J12 est lui aussi intégralement habillé de noir, avec des index d’un blanc qui favorise le contraste. Chanel a d’ailleurs établi ce procédé comme signature de la collection, avec cadran noir / index blanc ou cadran blanc / index noir. Par la suite, chaque index blanc a pu être décliné en diamants à la taille subtile, pour en magnifier le reflet.

Dès le départ, le mouvement de la J12 est intitulé « Automatic » sur son cadran, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un mouvement mécanique à remontage automatique, par opposition à un mouvement à remontage manuel qui, lui, n’aura pas la préférence de la marque de Paris. Certaines montres de la collection J12 seront également proposées en mouvement à quartz. Ce ne sera pas indiqué par leur cadran mais c’est une question de taille : dans la collection de montres J12 de Chanel, la première taille (33 mm) embarque un mouvement à quartz, tandis que les modèles de la collection à la taille légèrement supérieure (38 mm et au-delà) sont indiqués « Automatic » sur leur cadran, donc à mouvement à remontage automatique.

Un affichage qui fait l’unanimité

Le cadran des montres J12 de Chanel affiche une horlogerie simple : aiguille des heures, aiguille des minutes, aiguille des secondes. La livraison de ce modèle de J12 assure la bonne marche de la collection, encore aujourd’hui. La version en noir s’offre en différentes tailles qui, près de 20 ans après sa création, continue de séduire par ses nombreux détails propre à chaque modèle. Outre les diamants que l’on peut trouver sur son cadran, il est possible pour un prix supérieur d’obtenir une montre à modèle serti dont la lunette affiche affiche ses carats avec brillance. Au fil de l’histoire de la J12, la première collection s’est également enrichie de références plus horlogères, avec un modèle GMT, un modèle chrono, un modèle date, des variations de carats, de diamètre, etc., toujours dans le même boitier rond et avec le contraste entre noir et blanc affiché sur le cadran, en cohérence avec la lunette, la couronne et le bracelet. La partie mécanique de la J12 est donc tout aussi importante pour Chanel. La montre Chanel est ainsi fidèle aux principes d’une horlogerie mécanique qui apporte la garantie d’un mouvement de qualité dont chaque service sera assuré avec soin après la livraison de son modèle de montre. Les clients de la maison de Paris dont le mouvement quartz n’a pas les faveurs pourront même reporter le prix de leur livraison vers un boitier qui abrite un mouvement de haute horlogerie qui a pour détails  d’offrir un affichage rétrograde sur son cadran – ce n’est pas une première en horlogerie mais une première pour Chanel dans sa collection J12, un modèle qui a fait date et dont il n’y a guère de garantie de trouver encore un tel modèle sur le marché.

Chanel invente la céramique high tech

La céramique utilisée par la montre J12 de Chanel est aussi une première en horlogerie car il s’agit d’une céramique high tech. Qu’est-ce qu’une céramique high tech ? La formule en est gardée secrète à Paris pas la division Montres de Chanel mais il s’agit d’une céramique qui préserve à la perfection la montre des rayures : lunette, boitier, couronne, bracelet. Parmi les détails de cette céramique, on note l’alternance de finition, privilégiant parfois, selon les montres, une finition mate ou brillante. L’exercice est le même que pour la lisibilité des aiguilles et index sur le cadran : rendre le meilleur service de lisibilité par un contraste accru.

Les articles