×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Vuitton

Rechercher dans :

Breguet

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance sur son temps.

A propos

Symbole de patrimoine historique et culturel ainsi que d’avant-garde technologique, Breguet a de tout temps exercé une véritable fascination par sa capacité à innover. Si la marque, référence absolue en matière de Haute Horlogerie, appartient à ce point à notre patrimoine culturel européen, elle le doit à l’esprit prodigieusement inventif de son fondateur, Abraham-Louis Breguet (1747-1823), mais aussi aux prouesses des maîtres horlogers d’aujourd’hui.

A l’heure où chacun s’intéresse à ses racines, les marques comme les individus, Breguet possède d’innombrables trésors et la plus belle histoire dont peut rêver une marque horlogère.

Né à Neuchâtel (Suisse) en 1747, Abraham-Louis Breguet passe à Paris l’essentiel d’une vie riche en inventions aussi importantes que variées. Traitant parallèlement tous les domaines de l’horlogerie, Abraham-Louis Breguet débute sa carrière par une série de coups de maître : la mise au point de la montre automatique dite “perpétuelle”, l’invention du ressort-timbre pour les montres à répétition, puis celle du pare-chute, premier dispositif anti-choc.

Abraham-Louis Breguet est apprécié dans toutes les cours d’Europe et devient l’horloger de référence des élites diplomatiques, scientifiques, militaires et financières. Ses montres possèdent des mouvements originaux et des échappements à ancre ou à cylindre, sans cesse perfectionnés.

Quand il meurt en 1823, chacun salue en lui un personnage qui, par son génie, a révolutionné toutes les facettes de l’horlogerie. Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

En 1999, feu Nicolas G. Hayek reprend Breguet, un des fleurons de la Haute Horlogerie. Animé d’une réelle passion, il va insuffler une vitalité sans pareil à une marque dont le patrimoine et le savoir-faire exceptionnels sont reconnus par ses pairs les plus prestigieux. Mais Nicolas G. Hayek, ce génie créatif et visionnaire, va également raviver la dimension culturelle et émotionnelle de la marque et lui redonner ses lettres de noblesse. Un nouveau chapitre de l’histoire Breguet commence, ponctué de défis audacieux, avec pour devise de continuer à dévoiler les plus beaux trésors issus de la rencontre entre l’art, la beauté et la technologie.

Nicolas G. Hayek accorde en effet une importance primordiale à la recherche et va être à l’initiative notamment de travaux sur de nouveaux matériaux avec l’application du silicium dans l’horlogerie. Sous son impulsion, et sous la direction actuelle de Marc A. Hayek, Président et CEO, Breguet développe et dépose ainsi un nombre particulièrement élevé de nouveaux brevets. La Manufacture réussit également la prouesse de construire chaque année un mouvement nouveau, souvent révolutionnaire. Cette capacité à innover confère à Breguet un statut de référence absolue en matière de Haute Horlogerie, tandis que la marque détient déjà une position unique par son appartenance au patrimoine culturel européen.

1775
Ouverture de l'atelier de Breguet au Quai de l'Horloge sur l'Île de la Cité à Paris.
1801
Brevet du "Régulateur à Tourbillon" (26 juin).
1999
Rachat de Breguet par le Swatch Group.
2006
Avènement du silicium.
2010
Brevet des pivots et de l'antichoc magnétiques.
Philosophie

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance sur son temps.

Aujourd’hui, c’est à la Vallée de Joux, berceau de la Haute Horlogerie, que les montres Breguet voient le jour. La Manufacture Breguet y concentre des ressources exceptionnelles lui permettant de maîtriser les principales activités de la branche.

Dotés de moyens technologiques et de ressources qu’A.-L. Breguet ne pouvait même pas imaginer, les horlogers de la Manufacture Breguet associent des procédés d’avant-garde à des méthodes traditionnelles jalousement gardées. Le perfectionnement constant de l’outillage n’affectera jamais le seul véritable secret de fabrication d’une montre Breguet : l’amour du métier.

C’est ainsi que les artisans Breguet, animés par la même passion que le fondateur, créent, jour après jour, des garde-temps exclusifs dont la qualité et la finition permettent à la marque d’être une référence incontournable dans le monde du luxe et de la Haute Horlogerie.

Les collections

Classique

Reflet fidèle des règles techniques, de l’art horloger et des valeurs traditionnelles de la marque Breguet, les montres « Classique » représentent le visage idéal du temps avec des pièces lisibles et d'une esthétique épurée.

Classique Grandes Complications

Sommet de l'Art Breguet, les Grandes Complications sont le témoignage des liens que Breguet tisse depuis toujours avec la science.

Haute Joaillerie

Avec ces pièces richement serties, Breguet démontre sa capacité à marier les arts horlogers et joaillers. Ses gardes temps ont su séduire la gent féminine par leur esthétique et leur prouesse mécanique, s’imposant à travers les siècles comme les ambassadeurs de la beauté, du raffinement et de la culture. 

Héritage

Intégration d'un répertoire classique à une forme du XXIème siècle, cette ligne est aussi un exemple de maîtrise technique.

Marine

La ligne Marine réinterprète les valeurs traditionnelles de Breguet de manière contemporaine afin de donner naissance à des garde-temps élégant et sportifs.

Reine de Naples

Les modèles de la ligne Reine de Naples, véritables odes à la féminité, sont inspirés de la première montre-bracelet d’Abraham-Louis Breguet. Résolument modernes, elles sont empreintes de raffinement et de poésie.

Tradition

Invitation au voyage à travers le temps, la ligne Tradition rend hommage à la mémoire de Breguet.

Type XX

Conçu dans les années cinquante pour l’Aéronavale française, le chronographe Type XX a intégré la collection Breguet dans une version civile contemporaine, avec un mouvement mécanique à remontage automatique. Son style sport et sa forte personnalité ont d'emblée conquis un public exigeant à la recherche d'un produit pur, original et technique.  Le modèle Type XXI, dispose d'un compteur minutes "Fly-back" et la Type XXII, dispose elle du premier et unique mouvement chronographe dont la fréquence a été augmentée à 10 Hz.

Les montres

Breguet, ou le rayonnement intemporel d’un génie fondateur.

Aujourd’hui, on ne présente plus l’expert en complications d’origine suisse, qui fut l’inventeur du tourbillon en 1801 et auquel on attribue aussi l’invention du mouvement automatique équipé d’une masse oscillante à secousses, monté sur un garde-temps qui aurait appartenu au Duc d’Orléans en 1780. Après la Révolution, l’horloger des rois se voit obligé de s’adapter lui aussi au calendrier républicain. Alors, afin de faciliter cette transition, il développera un quantième perpétuel permettant faire la transition avec le calendrier grégorien. De nos jours, il est considéré comme le père de l’horlogerie moderne, et sa fabrique, détenue par le Swatch Group, figure au panthéon des entreprises horlogères. 

Une signature stylistique forte qui demeure à travers les âges.

Si chacune des collections possède un univers particulier, on y retrouve néanmoins les éléments visuels distinctifs qui font aussi la réputation de la marque. Les deux caractéristiques les plus notables de ces garde-temps au style classique sont les aiguilles pomme en acier bleui, ainsi que les cadrans guillochés à la main selon la technique ancestrale. La traditionnelle boîte en or à carrure cannelée est aussi un élément propre aux garde-temps de la maison et se réalise encore à la main de nos jours par des artisans spécialisés. Mais c’est avant tout la complexité des calibres ainsi que les finitions irréprochables qui font des montres Breguet une référence aux yeux de tout collectionneur.

Modèles Tradition, Classique et leurs complications.

Il fallait forcément une gamme représentative du patrimoine empli de complications et inventions techniques laissé par le fondateur. Classique et Tradition sont les deux propositions qui reflètent le passé et le savoir-faire ancestral de l’entreprise mêlé à l’innovation avec le fameux tourbillon, mais aussi le quantième perpétuel ou le GMT, en passant par les répétitions minutes et les chronographes. La plus iconique de toutes est la Tradition qui, dans sa référence 7038, saura aisément conquérir le cœur des dames.

Caroline Murat, reine de Naples mécène à la passion horlogère.

Si la collection porte son nom, c’est que la reine de Naples fut en son temps l’une des meilleures clientes du génie de la mécanique de précision qu’on ne présente plus, auquel elle passa de nombreuses commandes pour des horloges de table dont certaines se trouvent encore à Paris au palais de L’Elysée qui fut sa demeure. Cette sœur de Napoléon Bonaparte avait définitivement un goût prononcé pour les pièces horlogères, si bien qu’en 1810 elle se fit fabriquer la toute première montre-bracelet de l’histoire dont la forme ovale inspire aujourd’hui la collection éponyme, qui offre des modèles d’une opulence rare. Ainsi, on attribue aujourd’hui l’invention de la montre-bracelet au fondateur de l’entreprise.

L’horloger officiel de la cour de France devient mécène à son tour.

Fière de participer à la conservation du patrimoine culturel Européen, la marque a fait renaître le Petit Trianon, joyau situé au palais de Versailles en 2008, et a achevé les travaux du Grand Louvre à Paris dont on peut désormais admirer les objets du XVIIIème siècle dans une atmosphère appropriée. Outre l’architecture, l’entreprise s’investit aussi dans les arts et plus particulièrement dans l’opéra et le chant lyrique en s’associant au festival Glyndebourne et en participant à la rénovation du Teatro Dell’Opera de Rome en 2016.