X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :

Blancpain

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et est restée référente à travers les décennies.

A propos

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et est restée référente à travers les décennies.

Blancpain, c'est avant tout l'œuvre d'un visionnaire. En 1735, Jehan-Jacques Blancpain perçoit le potentiel d'un tout nouveau secteur d'activité : l'horlogerie. Installé à Villeret, dans le Jura bernois, il s'y établit comme horloger de profession et s'inscrit en ce sens dans les registres communaux.

En 1815, son arrière-petit-fils, Frédéric-Louis Blancpain, est l'un des premiers à innover dans les méthodes de production en introduisant la fabrication en série. En 1865, alors que l'industrialisation faisait peser une pression croissante sur les prix des composants, Jules-Emile, petit-fils de Frédéric-Louis Blancpain, a l'idée de se spécialiser dans les montres haut de gamme afin de survivre à cette période. Sur le plan technique, Jules-Emile et son fils Frédéric-Emile sont également les auteurs d'inventions majeures, notamment la modernisation de l'échappement, dont la forme évolue en cylindre et lequel se voit doté d'une ancre en remplacement de la roue de couronne.

Dès 1926, la marque participe à la conception des premiers mouvements automatiques pour les montres-bracelets destinées aux hommes puis aux femmes quatre ans plus tard, avec un modèle rectangulaire, la Rolls – qui devient la première montre dame automatique au monde. En 1932, lorsque le dernier héritier masculin de nom Blancpain s'éteint, Betty Fiechter, fidèle collaboratrice de Frédéric-Emile Blancpain, en prend la direction. La Manufacture se renomme « Rayville S.A. », anagramme phonétique de Villeret, ce qui lui permet de poursuivre son activité légalement. Betty Fiechter devient la première femme présidente et propriétaire d’une Manufacture horlogère, qu’elle dirige jusqu’au début des années 1950, lorsque son neveu, Jean-Jacques Fiechter, la rejoint. Ensemble, ils donnent une nouvelle dimension à l’entreprise.

En 1953, Jean-Jacques Fiechter – CEO de Blancpain de 1950 à 1980 – conçoit et présente la Fifty Fathoms, première montre de plongée moderne, qui équipera cette même année les Nageurs de Combat de l'armée française dans leurs missions subaquatiques. D'autres forces navales à travers le monde adopteront la Fifty Fathoms comme l'un des composants essentiels de leurs équipements.

Cette pièce définira les caractéristiques des montres de plongée pour l’ensemble de l’industrie horlogère, lesquelles sont aujourd'hui toujours en vigueur, et donne ainsi naissance à la collection Fifty Fathoms devenue iconique pour Blancpain.

Parmi les autres grands succès de la Manufacture, il faut citer, trois ans plus tard, le lancement de la montre Ladybird, équipée du plus petit mouvement rond de l’époque.

En 1961, pour répondre à une demande croissante de ses garde-temps, Rayville-Blancpain intègre la Société Suisse pour l'Industrie Horlogère (SSIH). Celle-ci cèdera au début des années 80 le nom Rayville-Blancpain à Jacques Piguet, fils de Frédéric Piguet et directeur de l'entreprise éponyme, ainsi qu'à Jean-Claude Biver, alors employé de la SSIH. La société installe son siège de production au Brassus, à la Vallée de Joux, et s'appelle désormais Blancpain SA.

En 1992, Blancpain rejoint le Swatch Group. Dix ans plus tard, Marc A. Hayek devient le Président et CEO de la Maison et donne un nouvel élan à la Manufacture qui se lance, sans jamais s'éloigner de son héritage précieux, dans une quête constante d'excellence et d'innovation. Dès lors, d’importants investissements dans le capital humain et les moyens de production sont consentis, tandis que le nombre de premières mondiales et de brevets se multiplie avec une impressionnante série de nouveaux mouvements. En 2010, la Maison intègre la manufacture Frédéric Piguet, opération qui lui permet dorénavant de maîtriser la totalité des étapes du processus de fabrication de ses garde-temps.

Grâce à ses innovations permanentes et sa production entièrement verticalisée, Blancpain jouit aujourd'hui d'une complète liberté de création. Celle-ci se manifeste notamment par la conception et fabrication à l’interne d’une grande partie des composants et des outils, l’assemblage manuel de chaque mouvement, ou encore les finitions entièrement réalisées à la main jusque dans les moindres détails, selon des techniques ancestrales. S’inspirant de son passé afin de sans cesse renouveler l’horlogerie mécanique, la force de la Manufacture réside dans sa capacité à créer des garde-temps à la fois novateurs et respectueux de la tradition horlogère suisse.

1735
Création de Blancpain.
1930
Blancpain lance la première montre-bracelet automatique pour dames.
1953
Création de la Fifty Fathoms, première montre de plongée moderne.
1992
La Manufacture intègre le Swatch Group.
2002
Marc A. Hayek devient Président & CEO.
Philosophie

Blancpain est l'archétype de la Manufacture à l'héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition horlogère, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et qui reste référente plusieurs décennies plus tard.

Maîtrisant toutes les étapes de fabrication de ses garde-temps, Blancpain s'autorise des  chemins de traverse. Alors que de nombreuses Maisons de son envergure se reposent sur leur héritage, son goût de l'audace et de la provocation se révèle dans la plupart de ses créations.

Les collections

Fifty Fathoms

La collection Fifty Fathoms matérialise la passion de Blancpain pour le monde de la mer qui s’est initialement exprimée en 1953 avec la création de la première montre de plongée moderne. Tous les modèles Fifty Fathoms – vintage ou actuels - comportent les principaux signes distinctifs qui ont fait la renommée de leur légendaire ancêtre. Aujourd'hui, le même professionnalisme est apparent dans les choix techniques et esthétiques, dictés par une longue expérience de la plongée, de ses risques et de ses impératifs ainsi que par une détermination à répondre aux exigences les plus pointues.

Villeret

Villeret, en référence au village natal de Blancpain, représente la plus classique des collections de la Manufacture. Ancrés dans la tradition, les modèles qui la composent personnifient les racines de la marque et incarnent ses choix esthétiques premiers. La pureté de leurs lignes, la clarté de leurs cadrans et la finesse de leurs boîtiers en double pomme renvoient aux valeurs authentiques de l'horlogerie.

Spécialités

La ligne Spécialités regroupe des garde-temps à l'esthétique unique, originale et au caractère affirmé. Leur création est guidée aussi bien par l'héritage de Blancpain, son savoir-faire horloger que par sa quête constante d'innovation.

Women

Cette collection à l'esprit résolument féminin célèbre le raffinement et l'élégance tout en mettant à l'honneur l'horlogerie traditionnelle à travers des mouvements exclusivement mécaniques finis et décorés à la main. Loin d’être de simples réductions ou adaptations de montres masculines, les garde-temps Women sont développés pour répondre aux attentes des femmes contemporaines.

Métiers d'Art

La collection Métiers d'Art illustre la tradition artisanale et le savoir-faire ancestral de Blancpain en matière de techniques décoratives. La réalisation d'une montre Métiers d'Art, par essence unique, requiert une infinie dextérité, du talent et beaucoup de patience. Les ateliers de gravure, peinture sur émail, damasquinage et shakudō sont réunis à la Manufacture du Brassus, un haut lieu des métiers d’art de l’horlogerie. C’est entre ces quatre murs que se concrétisent les idées de la clientèle Blancpain ou naissent les chefs-d'oeuvre imaginés par ses artisans.

Les montres

Une des maisons horlogères les plus anciennes de Suisse.

Datant de 1735, l’entreprise horlogère Blancpain est l’une des plus anciennes Manufactures encore en activité. Elle appartient au Swatch Group et est dirigée par Marc A. Hayek, dont la vision est basée sur le maintien d'un savoir-faire historique et sur une tradition d’innovation, visant à perfectionner sans cesse ses garde-temps en les dotant notamment de complications inédites.

Au cœur du patrimoine, mais aussi au cœur du village: la collection Villeret.

Petite localité historique de la Manufacture horlogère, Villeret a prêté son nom à l'une des gammes les plus emblématiques qu’elle propose. Elle se distingue par ses traits esthétiques classiques, ancrés dans la plus pure tradition horlogère, tout en incorporant des mouvements sophistiqués reflétant les dernières avancées technologiques de la marque. Parmi les modèles figurent plusieurs complications ayant fait la renommée de la Maison, tels que les mécanismes à calendrier et phases de lune sécurisés, le calendrier chinois traditionnel ou encore le très recherché carrousel, rival du tourbillon.

Art horloger et Art de vivre : une tradition d’excellence.

Depuis plus de trente ans, la Manufacture entretient une relation privilégiée avec les plus grands chefs étoilés à travers le monde. La rencontre entre le monde de la haute horlogerie et de la haute gastronomie, entre Blancpain et l'Art de Vivre est une évidence, tant au regard de leur attachement commun à l'artisanat, à l'importance portée à la qualité du produit, qu'au respect du terroir et des traditions. Quête de l'excellence, savoir-faire, précision des gestes et passion sont tout autant de valeurs partagées. Au fil des années, le cercle des amis de Blancpain s'est étoffé; il compte aujourd'hui de nouveaux grands noms de la gastronomie internationale, ainsi que de prestigieux établissements hôteliers, au travers de son partenariat avec Relais & Châteaux et Leading Hotels of the World.

Le petit secret polisson de la marque spécialisée dans les Métiers d'Art.

La maison horlogère suisse possède un patrimoine qui est rarement porté à la vue du public. Ceux qui se sont rendus à la Manufacture ont eu la chance de découvrir un métier d’art exceptionnel qui s’articule autour de l’automate ainsi que de techniques ancestrales de finition et de décoration, telles que la gravure, la peinture sur émail, le damasquinage, le shakudō ou encore le binchōtan.

Lorsque l’on observe la face plutôt classique et d’une grande pureté d’un modèle Répétition Minutes Villeret par exemple, le seul indice qui mette la puce à l’oreille est la petite inscription « pièce unique ». En effet, ce n’est pas le calibre 332 qui est unique, mais le petit secret qu’il cache en son fond. Actionnez le levier, retournez la montre-bracelet et ainsi vous découvrirez une scène d’amour sulfureuse finement gravée qui s’anime au rythme du mouvement.

Il s’agit d’une tradition née au 17ème siècle où la sexualité, pourtant présente, n’était jamais exposée au risque d’être réprimandée par le clergé. Au début des années 90, Blancpain remet au goût du jour cette complication horlogère en dévoilant la première montre-bracelet répétition minutes avec automate du monde. L’intérêt pour ces modèles n’ayant cessé de croître au cours des dernières années, plusieurs pièces sont dès lors créées chaque année à la demande des clients, avec possibilité de personnaliser les scènes qu’ils souhaitent faire paraître au dos. Chaque montre Blancpain à automate est réalisée à la main dans les ateliers « Métiers d’Art » au Brassus, selon un savoir-faire ancestral, et des procédés sur-mesure, faisant de ces pièces des œuvres d'art uniques.

Blancpain Ocean Commitment, la défense des fonds marins.

Depuis le lancement de la Fifty Fathoms – première montre de plongée moderne – en 1953, Blancpain n’a cessé de s’investir en faveur de l’exploration, la préservation et une meilleure connaissance du monde des océans. Au cours de ces 65 dernières années, cet engagement s’est intensifié et diversifié à travers le soutien de multiples initiatives et partenariats. Blancpain et son Président & CEO, Marc A. Hayek, expriment cette détermination de long-terme en tissant des liens étroits et réguliers avec des explorateurs, des photographes, des scientifiques et des spécialistes de l’environnement conscients de la valeur inestimable des ressources sous-marines. Toutes ces initiatives pour la sauvegarde du monde océanographique sont réunies dans le cadre du programme global Blancpain Ocean Commitment. A ce jour, ce programme a conduit à des résultats concrets. Il a en effet contribué à doubler la surface des zones marines protégées à travers le monde, avec la création de plus de 4 millions de kilomètres carrés supplémentaires.

En complément à ces contributions, Blancpain a lancé il y a cinq ans une première série de montres de plongée en édition limitée BOC, dont une partie des bénéfices a été reversée à des projets défendant la cause des océans. Forte du succès de ce garde-temps et de la portée du message véhiculé par son lancement, la Manufacture a reconduit cette initiative en 2016 et en 2018.