×

Cette recherche est sponsorisée par A. Lange & Söhne

Rechercher dans :

Tourbillon

Dispositif imaginé par Abraham-Louis Breguet en 1798 pour annuler les écarts de marche dans les positions verticales. Il comprend une cage mobile qui porte tous les organes de l'échappement et, en son centre, l'organe régulateur. Le pignon de la roue d'échappement tourne autour de la roue des secondes qui est fixe. La cage fait normalement un tour/minute, elle annule en tournant les écarts de marche dans les positions verticales. Ce mécanisme délicat et compliqué compte parmi les combinaisons mécaniques les plus ingénieuses de l'horlogerie. Pour simplifier ce mécanisme et le rendre plus robuste, on a construit des montres dites carrousel dans lesquelles on commande le dispositif tournant, non pas depuis la roue des secondes, mais depuis la roue moyenne Il existe des échappements à tourbillon à ancre ou un tourbillon à détente.