×

Cette recherche est sponsorisée par Emile Chouriet

Rechercher dans :

Lignes

Les horlogers, qui ne font rien comme les autres, ne comptent pas en millimètres, mais en "lignes", qui mesurent la taille d'un "calibre" (mot du XVIII siècle pour désigner un mouvement). Cette mesure est généralement exprimée par une triple apostrophe après le chiffre : on parle ainsi d'un mouvement de 11"', â comprendre comme 11 lignes, soit 24,8 mm de diamètre.La "ligne", ou "ligne parisienne", est une ancienne mesure de l'horlogerie traditionnelle, antérieure au système métrique, directement héritée du "pied" français de l'Ancien régime. Chaque ligne équivaut à 2,2558 mm, arrondis à 2,26 mm pour calculer plus vite. Un pied (‘) valait autrefois 12 pouces(") de 12 lignes ("') chacun.