×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Recherche
Rechercher dans :

Echappement à virgule

Echappement à virgule Inventé, en 1753, par Beaumarchais (Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, auteur, entre autres, du Barbier de Séville), cet échappement voit la roue de rencontre remplacée par une ancre qui, par pincements successifs, immobilise la dernière roue du mouvement, et ne la laisse repartir qu'après un repos. Il est considéré comme l'ancêtre des échappements actuels.