×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :

Echappement à tourbillon

L'échappement à tourbillon compense les effets de la gravitation: une petite cage mobile, qui renferme le balancier et l'échappement, effectue un tour par minute et annule dans sa rotation les écarts de marche. Brevet d'invention pris par Abraham-Louis Breguet le 26 juin 1801 (7 messidor an IX du calendrier républicain). Indissociable du nom de son inventeur, le régulateur à tourbillon est un système destiné à compenser les erreurs et fluctuations de fonctionnement (dues aux inévitables changements de position des montres. L'invention consiste à monter l'ensemble de l'échappement sur une plate-forme (ou cage) mobile qui effectue une révolution sur elle-même en un temps donné, souvent en une, quatre ou six minutes. Les erreurs se reproduisant régulièrement, elles se compensent les unes les autres. Le Tourbillon est l'une des inventions les plus connues d'Abraham-Louis Breguet et, aussi, l'une des plus difficiles à réaliser. Les archives attestent que 35 exemplaires furent vendus entre 1805 et 1823.