×

Cette recherche est sponsorisée par Vacheron Constantin

Rechercher dans :

Ebauche

Ensemble de pièces non assemblées du mouvement et commercialisées sous cette forme. Ne font toutefois pas partie de l'ébauche: les organes réglants, l'échappement, le ressort. Les anciennes ébauches, jusque vers 1850, ne comportaient que la platine, les ponts, la fusée et le barillet. Les anciens horlogers genevois appelaient l'ébauche: le blanc jusqu'au début du XIXe siècle, l'ébauche était composée de deux platines avec piliers et ponts, du barillet, de la fusée, de la raquette, du cliquet et de la roue d'encliquetage, et de quelques vis d'assemblage. Le tout était grossièrement travaillé à la lime et à la fraise. Les pièces d'acier et de laiton se fabriquaient dans des ateliers spéciaux. Lébauche se terminait ensuite dans le comptoir d'établissage. L'ébauche moderne est un mouvement de montre, empierré ou non, mais sans parties réglantes, ni ressort moteur, ni cadran, ni aiguilles; elle est également appelée «blanc-roulant».