×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Recherche
Rechercher dans :

Contrôle officiel suisse des chronomètres

Fondé en 1973 dans ses structures actuelles, le COSC est, aux termes du code civil suisse, une association sans but lucratif, reconnue d'utilité publique. Il a été crée par cinq cantons horlogers (Berne, Genève, Neuchâtel, Soleure et Vaud) ainsi que par la Fédération de l'industrie horlogère suisse. Il regroupe des laboratoires qui avaient été établis indépendamment les uns des autres dès la fin du 19ème siècle. Le COSC décerne le titre de "chronomètre" à chaque montre déposée dans ses bureaux de contrôle et ayant subi avec succès 15 jours d'épreuves portant sur la précision et la stabilité de marche dans 5 positions et à différentes températures. Des bureaux de contrôle du COSC sont installés au Locle, à La Chaux-de-Fonds, à Bienne, à Genève et au Sentier.