Nuit folle au Carlton

Comme chaque année durant le Festival de Cannes, Chopard décerne un trophée à deux jeunes acteurs au talent prometteur. Elu Révélation masculine 2008, Omar Metwally s'est fait remarquer sur la scène internationale par le film de Gavin Hood, Détention secrète, après un rôle déjà très encourageant dans Munich, de Steven Spielberg. Quant à Tang Wei, la Révélation féminine, elle a vu sa carrière de mannequin reléguée au second plan depuis le thriller très érotique de Ang Lee, Lust, Caution. Un prix qui a donné lieu, comme toujours, à un somptueux gala peuplé d'innombrables stars et organisé dans l'immense salon Zéphir de l'hôtel Carlton. Avec en concert privé cette année, Andy Garcia, qui a troqué sa casquette d'acteur pour celle, moins connue, de salsero. C'est donc les yeux plein d'étoiles et les pieds pleins des paillettes argentées qui recouvraient le sol de toute la salle, que les 600 invités triés sur le volet ont quitté la fête… sous les premiers chants des oiseaux.

Chopard_323017_0

1

Chopard_323017_1

2

Chopard_323017_2

3

Chopard_323017_3

4

Chopard_323017_4

5

Chopard_323017_5

6

Chopard_323017_6

7

Chopard_323017_7

8

Chopard_323017_8

9

1- Christina Ricci. Elle a bien changé depuis le temps de la Famille Adams où elle incarnait la «sadique» petite fille!
2- Eva Herzigova, l'égérie de Chopard.
3- Andy Garcia, acteur et salsero à ses heures.
4- Caroline Gruosi-Scheufele, co-présidente de Chopard, Gwyneth Paltrow, marraine du Trophée Chopard 2008, Omar Metwally, Révélation masculine de l'année, Spike Lee, parrain de l'événement, et Tang Wei, Révélation féminine.

5- Cate Blanchett et Caroline Gruosi-Scheufele.
6- Valérie Dominguez, Miss Columbie et star de la télévision latino-américaine.
7- L'incontournable Juliane Moore.
8- Emmanuelle Béart et son captivant regard.
9- Penelope Cruz, glamour toujours.

 

 

Tribune des Arts - No362 - Juin 2008