×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Rechercher dans :
SIHH
Parmigiani - Kalparisma Nova Galaxy

Parmigiani Kalparisma Nova Galaxy

La collection Kalparisma célèbre ses dix ans avec l'arrivée du modèle Nova Galaxy.

Comme c’est le cas de plusieurs grands inventions prodigieuses, le verre aventuriné est né d’une erreur. Un souffleur de verre du 19ème siècle à Murano, en Italie, renverse fortuitement des copeaux de cuivre dans du verre en fusion. Le résultat est le verre aventuriné, une matière parsemée d’inclusions de métaux, qui tient son nom de l’italien « a l’aventura », littéralement « à l’aventure », en hommage à ce hasard heureux.

Cadran en aventurine

Parmigiani Fleurier est pionnière dans l’usage de l’aventurine en horlogerie et nombreuses sont ses éditions spéciales au cadran en aventurine. Ces pièces se nomment « Galaxy », transcrivant la constellation étincelante évoquée par la matière. A leur image, la Kalparisma Nova Galaxy, représente un ciel parsemé d’étoiles autour duquel se lit le passage du temps. Les aiguilles de forme delta sont squelettées afin de ne rien masquer au spectacle céleste et pour renforcer la féminité délicate de la montre.

Kalparisma Nova Galaxy

Kalparisma Nova Galaxy, or blanc © Parmigiani

La restauration comme inspiration

L’un des grands succès de la collection Kalparisma est sa petite seconde, à 6 heures, qui prend la forme d’une étoile faisant une révolution sur elle-même par minute. Combinant fonction horlogère et décoration , la « Nova » tire son inspiration d’une pièce de la collection Maurice-Yves Sandoz qui avait été restaurée au sein des ateliers Parmigiani Fleurier. Le dos de cette montre de poche était revêtu d’étoiles qui se mettaient à tourner lors de l’activation de la répétition minutes. Frappé par cette animation, Michel Parmigiani sut alors qu’il la retranscrirait un jour dans une montre pour femmes, bien avant que la Kalparisma ne voie le jour. Cette petite étoile trouve sa place, mieux que jamais, au cœur du cadran évoquant la galaxie. Le terme « Nova » désigne en astronomie une étoile qui devient subitement très brillante.

Kalparisma Nova Galaxy

Kalparisma Nova Galaxy, or rose, bracelet en or rose © Parmigiani

Majesté du sertissage

La Kalparisma Nova Galaxy se décline en deux exécutions qui diffèrent par la matière de leur boîtier mais surtout par le sertissage qui l’habille. L’or rose tout d’abord, s’accorde avec les index et l’étoile Nova. Un sertissage de 46 diamants Top Wesselton orne les bordures latérales du boîtier totalisant ~0.84 carats. Cette édition en or rose sertie est limitée à 50 pièces. La version en or blanc est encore plus exclusive avec 28 pièces seulement éblouissant par leur sertissage « neige ». L’ensemble du boîtier est serti selon une disposition millimétrée de 182 diamants (~2.28 carats) et une variation savante de leur taille – plus petits en périphérie et prenant de l’ampleur au sommet des inflexions du boîtier.

Kalparisma Nova Galaxy

Serti neige sur la version en or blanc. © Parmigiani

Calibre manufacture PF332

Le calibre PF332 est le premier mouvement mécanique à remontage automatique de Parmigiani Fleurier. En équipant la Kalparisma dès l’année 2008, il en fait la première montre mécanique pour femmes de la marque.
Ce mouvement possède un double barillet monté en série qui permet de stabiliser la distribution d’énergie afin qu’elle soit transmise au régulateur avec un niveau constant. Il bat à 28'800 alt/h et dispose d'une réserve demarche de 55h. Il possède les plus belles finitions de haute horlogerie : les ponts sont sablés, étirés, ou décorés Côte de Genève puis anglés main et, enfin, rhodiés. La masse oscillante en or 22 carats est guillochée avec un motif grain d’orge. Cette exigence de bienfacture est celle que Michel Parmigiani a insufflée à la marque : chacun des 220 composants, si petit ou caché soit-il, mérite la plus noble des finitions.

Kalparisma Nova Galaxy

Le calibre PF332 est visible au dos de la montre © Parmigiani

La montre s'accompagne d'un bracelet Hermès en cuir d'alligator bleu indigo, ou en or rose 18 ct, sur demande.

La marque

L’un des plus récents exemples de réussite dans l’industrie horlogère suisse, Parmigiani Fleurier est né du lien étroit entre l’horloger Michel Parmigiani et la Fondation de Famille Sandoz

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi