×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Recherche
Rechercher dans :

SIHH 2017 Salon International de la Haute Horlogerie - Genève, 16-20 janvier 2017

Parmigiani Fleurier - SIHH 2017 - Plus vite, plus chic

Parmigiani Fleurier SIHH 2017 - Plus vite, plus chic

Plus de chronographes, plus de chronomètres, Parmigiani se développe sur deux axes qui se rejoignent. Après tout, la sportivité et la précision sont indissociables.

La première nouveauté que Parmigiani présente au SIHH 2017 est issue de son partenariat avec les automobiles Bugatti. Les premiers garde-temps de cette collection étaient extraordinairement compliqués. Puis est arrivée la famille Aérolithe, une série de chronographes plus chics, moins extrêmes. Ils correspondent à l'image des premières Bugatti des années 1930, élégantes bêtes de course. L’Aérolithe Performance est à la croisée de ces deux influences. Dans la forme générale, ce chronographe à retour en vol dispose d'un boîtier rond en titane de 41 mm, de deux compteurs et d'un cadran plein. Sa sportivité et sa sophistication s'expriment au niveau des détails et des finitions. Le boîtier est marqué d'un motif gaufré et mat. Le cadran accueille une texture pointe de diamant. Le poussoirs sont à gauche et la couronne à droite. Et sa partie chronographe est pensée pour la course, quelle qu'uen soit l'allure. Le tachymètre débute à … 2000 et descend jusqu'à … 2 km/h. Avec sa police de caractères orange, on le lit d'abord au bout de la trotteuse, puis on la suit dans le compteur des minutes de chronographe, de grande taille. Et pour les habitants des pays qui utilisent le système de mesure impérial, une seconde police bleu turquoise y est superposée, qui indique les vitesses en mi/h.

La Tonda Metrographe représente une option de chronographe bien plus simple et plus chic aussi. Les nombreuses textures de boîte et de cadran y sont remplacées par des polissages et satinés. Les compteurs sont plus petits, de même que la boite en acier, de 40 mm. Les cornes sont plus courtes, moins travaillées, mais elles gardent leur relief, leurs décrochés, leur courbe...bref, plus simple ne veut pas dire simple pour autant car la Metrographe joue sur l'élégance.Tonda Metrographe © Parmigiani Fleurier

Élégance, c'est bien ce qui caractérise la nouvelle Toric Chronomètre. Cette famille fut longtemps la plus importante de Parmigiani, en particulier à ses débuts. Elle se caractérise par son boîtier rond (ici décliné en taille assez importante pour ce registre, 41 mm) et sa lunette à godrons finement cannelée, taillée comme le reste dans l'or rouge. Le cadran est épuré mais pas vide pour autant. Minuterie, chiffres arabes et même la date ont été repoussés à sa périphérie, laissant en son centre un grand espace vierge. Il permet d'admirer la finitions grenée du cadran crème de cette pièce certifiée chronomètre.

Toric Chronomètre © Parmigiani Fleurier

La Tonda 1950 est depuis longtemps le best-seller de Parmigiani et elle ne cesse de s'enrichir de nouvelles références, y compris dans la gamme dotée de cadrans en météorite. Pour 2017, la nouvelle option présentée consiste en des variations de boîtier, titane ou or rose, couplés à de la météorite traitée noir, blanc ou bleu. L'effet est toujours aussi réussi et largement dû au format fin et compact de la Tonda 1950, décidemment indémodable.

Tonda 1950 Météorite © Parmigiani Fleurier

La marque

L’un des plus récents exemples de réussite dans l’industrie horlogère suisse, Parmigiani Fleurier est né du lien étroit entre l’horloger Michel Parmigiani et la Fondation de Famille Sandoz

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >