X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Glashütte Original

Rechercher dans :
Zenith - El Primero A386 Revival « Fine Watch Club Edition »

Zenith El Primero A386 Revival « Fine Watch Club Edition »

La marque a créé un garde-temps en série limitée pour le Fine Watch Club.

Pour son deuxième opus, le Fine Watch Club, premier Club International de propriétaires de montres multimarques, offrira à ses membres, dès le mois d’octobre, l’une des pièces les plus iconiques de l’horlogerie suisse : El Primero. Plus qu’un mouvement, un calibre, ou un modèle, ce garde-temps qui est devenu presqu’une marque est un cas unique en horlogerie.

El Primero est le porte-voix d’une manufacture, Zenith. Depuis 1865, elle cumule 2 333 prix de chronométrie. La précision mécanique est au coeur de son ADN. El Primero incarne cette quête permanente. Capable de battre à 36 000 alternances par heure dès 1969, ce calibre s’est imposé au coeur des collections de la manufacture.

24 pièces réservées exclusivement aux membres du Fine Watch Club 
Aujourd’hui, la série Zenith Revival en métaux précieux qui célèbre les 50 ans de son mouvement légendaire est épuisée. C’est la raison pour laquelle la marque a créé en exclusivité pour le Fine Watch Club une édition limitée à 24 pièces de son emblématique A386 : La « Zenith El Primero A386 Revival Fine Watch Club Edition ». Le caractère exclusif de cette collection capsule répond à l’engouement des collectionneurs, en quête du mythe horloger, une sorte de Graal. La signature « Fine Watch Club » les fait alors entrer dans le cercle très fermé des collectionneurs en quête d’absolu ; la pièce qu’eux seuls possèderont.

Zenith El Primero A386 Revival « Fine Watch Club Edition »

El Primero A386 Revival « Fine Watch Club Edition » © WorldTempus/Joy Corthesy

Pour la première fois, ce modèle en acier affiche un cadran de couleur tabac. Il est associé à un bracelet alligator ou cuir du même ton. Les puristes apprécieront de retrouver sur le cadran les trois variations cultes de bleu / gris des compteurs, le fameux « tricompax » qui a marqué toute l’histoire de l’horlogerie. La pièce conserve également son esprit « sport chic » avec un boitier de 38 mm qui assure son caractère fonctionnel, dédié au sport. A 4h30, Zenith a préservé le guichet de date que l’on trouvait déjà sur les modèles lancé il y a 50 ans. Racée et élégante, la Zenith El Primero A386 Revival « Fine Watch Club Edition » se destine à ceux qui endossent 50 ans d’héritage horloger.

A l’épreuve du temps 
Versatile, élégant, El Primero a épousé les contours de son temps. Incarnation de la précision absolue au XXe siècle, il est entré dans le XXIe siècle en se dévoilant (cadran ouvert permettant d’en voir l’échappement), voire en se surpassant (El Primero Defy 21, au 1/100ème de seconde).

Le lancement du mouvement en 1969 à Baselworld fit l’effet d’un coup de tonnerre pour l’industrie horlogère. Sa fréquence de 36 000 alternances par heure présentait un nouveau défit difficile à relever. Un garde temps au cadran audacieux avec trois compteurs de couleurs différentes et une date à 4h30. A l’époque ce design de chronographe était très avant-gardiste et l’A386 est aujourd’hui un modèle très convoité sur le marché du vintage.

El Primero reste apprécié pour le pan d’histoire horlogère qu’il représente comme pour ses performances. La mesure d’un temps au 1/10ème de seconde reste d’une précision suffisante pour la majorité des cas. Le degré supérieur étant d’ailleurs assuré depuis des décennies par des instruments électroniques, El Primero reste de facto en pole positon pour la pure chronométrie mécanique des temps modernes.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi