X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Eberhard & Co.

Rechercher dans :
Urban Jürgensen - Alfred, pour vous servir, Monsieur!

Urban Jürgensen Alfred, pour vous servir, Monsieur!

Une des plus vénérables maisons horlogères adopte les dernières tendances de vente.

Le nom d'Alfred évoque l'image d'un majordome victorien totalement dévoué au bien-être de son maître. Cette idée de service est inhérente à la dernière pièce d'Urban Jürgensen, mais elle tire son nom du dernier horloger de la dynastie Jürgensen, Jacques Alfred Jürgensen, et non d'un valet fictif. Issu de la deuxième génération de la famille Jürgensen à naître au Locle, en Suisse, Jacques Alfred Jürgensen rejoignit l’entreprise à l'âge de 19 ans et travailla sur les chronographes et les complications. Il créa également une société de production de montres sous son propre nom, et même pour des clients tiers tels que Tiffany & Co. Son nom revit aujourd’hui dans un nouveau et audacieux modèle Urban Jürgensen, conçu pour une clientèle plus jeune, et qui sera exclusivement vendu en ligne.

Alfred, pour vous servir, Monsieur!

"L'Alfred" © Urban Jürgensen

À l'instar d'autres marques indépendantes qui explorent de nouveaux canaux de vente en ligne (pensez à Armin Strom et son configurateur présenté en début d'année, ou à Alpina et Anonimo, actifs dans la vente directe en ligne), Urban Jürgensen a adopté cette tendance avec un service de conciergerie qui offre un contact direct avec la marque dans les pays où elle n’a pas de revendeur agréé. Mais avec l’Alfred, elle va encore plus loin et s’adresse directement aux millennials, public cible de cette montre, où qu'ils soient. Les acheteurs auront la possibilité d’aller retirer leurs montres directement au siège de l'entreprise à Bienne, en Suisse, lors d'un rendez-vous trimestriel organisé par le CEO Soren Jenry Petersen, qui leur remettra personnellement leur montre et leur présentera les artisans qui ont passé des mois à les confectionner. Ce sera aussi l'occasion pour la marque de leur fournir des explications sur les cadrans «grenés», la complexité des aiguilles des heures et des minutes, assemblées et finies à la main, ainsi que sur le mouvement mécanique à remontage manuel P4.

Alfred, pour vous servir, Monsieur!

Les aiguilles © Urban Jürgensen

Les collectionneurs seront particulièrement alléchés par le boîtier en acier inoxydable de 42 mm de l’Alfred - une première chez Urban Jürgensen - en adéquation avec les goûts des trentenaires. L'utilisation de l'acier inoxydable ramène à 15’200 francs suisses (hors TVA) le prix de ce garde-temps qui possède toutes les caractéristiques de montres Urban Jürgensen beaucoup plus chères. La fabrication du boîtier suit toujours un processus à plusieurs étapes, avec ses cornes typiques en forme de larmes, qu’une soudure invisible attache à la carrure du boîtier; le cadran est toujours en argent massif avec un motif grené signature de la marque, et les aiguilles en acier inoxydable sont méticuleusement finies à la main et bleuies à la flamme.

Alfred, pour vous servir, Monsieur!

Le cadran grené © Urban Jürgensen

Les fonctions de chronométrie sont assurées par le mouvement mécanique à remontage manuel Urban Jürgensen P4, muni de deux barillets pour assurer une réserve de marche de 72 heures, et battant à la fréquence de 21’600 alternances par heure. Ce mouvement de manufacture, combiné au haut niveau d'artisanat employé par Urban Jürgensen et au faible volume de production, font de l'Alfred une option séduisante pour qui recherche une montre mécanique classique que l'on ne voit pas à tous les poignets.

Alfred, pour vous servir, Monsieur!

Le calibre manuel Urban Jürgensen P4. © Urban Jürgensen

 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Urban Jürgensen est l’une des très rares marques horlogères pouvant se targuer, documents à l’appui, de produire des montres de façon ininterrompue depuis plus de 240 ans.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi