X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par URWERK

Rechercher dans :
Tendance - Montres-instruments : pourquoi cet engouement ?

Tendance Montres-instruments : pourquoi cet engouement ?

Avec l’aventure qui se taille une place de choix dans nos loisirs et modes de vie actuels, nous voilà peut-être entrés dans une nouvelle ère des montres-instruments.

Jadis, une bonne montre mécanique était l'instrument pratique dont on avait besoin au quotidien. Puis le quartz est arrivé, les montres à énergie solaire, et aujourd’hui, les montres intelligentes, avec options GPS les plus précises du marché disponibles au poignet. Pourtant, pour de nombreux alpinistes, deltaplaneurs, paddleboarders, cyclistes ou autres, l'outil essentiel reste une montre mécanique – avec une ou deux fonctions supplémentaires parfaitement adaptées à leur activité.

Cet engouement pour les montres-instruments est né de notre soif actuelle pour les d'expériences ultimes.  Les grandes marques horlogères s’y sont lancées, proposant des designs épurés et des fonctions simples, aussi rafraîchissants que le retour à la nature et à l'essentiel.  Pourtant, cette approche de l'horlogerie qui consiste à proposer les outils dont on a besoin pour descendre d’une montagne en rappel, par exemple, me laisse perplexes : que nous faut-il vraiment pour descendre cette paroi en rappel ? Des nerfs d'acier et une bonne corde, je dirais (bien sûr, je ne suis pas alpiniste et je doute l’être un jour ; la randonnée est bien plus dans mes cordes). 

Montres-instruments : pourquoi cet engouement ?

Alpiner 4 Automatic © Alpina

Alors, quel est l’intérêt de ces montres-instruments mécaniques - des pièces conçues dans un but ou pour une tâche spécifiques - et pourquoi sont-elles si demandées ? C’est évidemment parce qu’elles répondent à un besoin. Une montre de plongée n’a pas besoin d’avoir dix fonctions, par exemple. Une bonne lunette tournante et un compteur de plongée suffisent. Idem pour une montre d’aviateur : l’essentiel est la lisibilité. Et ainsi de suite. Pourquoi donc s’attacher une montre qui complique la situation ?

En outre, l'un des aspects les plus intéressants d'une montre mécanique simple est que, contrairement à de nombreux gadgets actuels, elle ne dépend pas d’une source électrique extérieure ou d'énergie atomique. Elle fonctionne grâce à un système complexe de roues, d'engrenages, de dents et d'huile qui constituent son âme. En pleine aventure et montée d’adrénaline, c'est une sorte de compagnon réconfortant.

Montres-instruments : pourquoi cet engouement ?

Avenger BlackBird 44 Black Titanium © Breitling

Les montres-instrument s’inspirent souvent des montres militaires et sont en conséquence généralement très lisibles, précises et robustes. En tant que telles, elles ont du sens et une utilité, ce que de nombreux consommateurs recherchent dans leur vie.

Un autre bon point de ces montres-outils est leur prix. Elles ne doivent pas nécessairement coûter aussi cher que l'aventure dans laquelle vous vous embarquez. On peut trouver sans grande difficulté une bonne montre-instrument chez des marques abordables à moins de 1 000 dollars, et chez celles entre 1 000 à 5 000 dollars, comme Oris, Tudor, Tutima, TAG Heuer, Breitling et Alpina. Même dans le haut de gamme, des marques comme Omega et Rolex proposent une qualité et des fonctions faites pour tenir la distance.

Montres-instruments : pourquoi cet engouement ?

Bell & Ross BRV2-94-Military-Beige © Bell & Ross

Mais alors, les montres-instrument ont-elles un inconvénient ? Peut-être. Peut-être qu'acheter une montre dans l’esprit "less is more" (« le plus c’est le moins ») signifie que son prix moyen est inférieur à celui d'une montre bourrée de fonctions. Peut-être que le fait de se focaliser sur des montres utilitaires – aux antipodes de la mode des montres audacieuses au look spatio-futuriste qu’on s’offre « pour montrer qu’on a les moyens » - entrave notre imagination et nous rend méfiants vis-à-vis de la créativité en 3D. Mais je ne le pense pas. Je pense qu'il y a assez de place dans le monde pour les grands chefs-d'œuvre horlogers et pour les montres qui offrent exactement ce dont on a besoin. Ni plus, ni moins.

Montres-instruments : pourquoi cet engouement ?

Oyster Perpetual Date Explorer 2 © Rolex

Les marques

Fondée en 1883, Alpina est considérée comme l’inventeur de la montre de sport telle que nous la connaissons aujourd’hui, depuis le lancement de son modèle Alpina 4 en 1938.

En savoir plus >

Pour Bell & Ross, chaque détail a son sens et sa fonction : la fonctionnalité est clé, le minimalisme, sacrifiant ornement et superflu à l’essentiel, indispensable. Animés par cet esprit, les...

En savoir plus >

Née de modestes origines familiales, la marque Breitling est devenue un acteur majeur dans le domaine des chronographes et des instruments d'aviation. À l'aube d'une nouvelle ère, elle s’apprête à...

En savoir plus >

Incontournable hier, aujourd’hui, demain : Rolex représente mieux qu’aucune autre la pérennité de l’horlogerie suisse, de son progrès constant, sans jamais rien renier de sa technicité ni de son...

En savoir plus >