X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Frédérique Constant

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Tendance  - 20 ans pour crâner

Tendance 20 ans pour crâner

D’où vient l’idée de mettre une tête de mort sur une montre ? Difficile à dire. Certains mettent en avant le Día des los Muertos qui, au Mexique, célèbre gaiement le jour des morts. D’autres, un esprit rock anticonformiste qui a submergé la (trop) sage horlogerie suisse. Seule chose que l’on sait : entre 2000 et 2020, pour être tendance, il fallait avoir sa skull…*

Les grandes maisons institutionnelles n’ont pas cédé. Les autres s’en sont données à coeur joie. Le crâne, le skull, la tête de mort, peu importe son nom, fut l’un des grands catalyseurs de la créativité horlogère entre 2000 et 2020. Le motif est facile, immédiatement reconnaissable, il peut être gravé, sculpté, serti, côté fond, côté cadran, sur n’importe quel matériau, et accompagné d’un storytelling qui peut osciller du punk rock à la philosophie : une opportunité en or ! Il semblerait que (feu) RJ – Romain Jerome fut l’une des premières maisons à utiliser le skull comme motif illustrant le Día de los Muertos, à destination de son marché mexicain. Le 1er novembre 2012, jour de la Toussaint, elle dévoilait deux séries de 25 exemplaires d’un garde-temps doté d’un motif de type « calaveras », ces têtes de mort en sucre que s’offrent les Mexicains en guise de porte-bonheur durant toute la période de cette fête. Le motif est encore très simple (une applique colorée sur le cadran) mais le ton est donné et la marque a ce jour-là planté une graine dont toute l’industrie allait récolter les fruits.

Esprit es-tu là ?

Chaque maison a ensuite procédé à sa propre interprétation du skull. L’une des plus proches, dans l’esprit, fut Chopard (L.U.C Perpetual T Spirit of La Santa Muerte). Celle qui s’en est également largement inspirée, sur des dizaines de modèles, fut Hublot. Big Bang Sugar Skull, Big Bang Broderie Sugar Skull Fluo, Classic Fusion Tourbillon Skull, Skull Bang : avec une énergie incomparable, la manufacture de Nyon a créé une vague skull qui, aujourd’hui, déferle toujours sur les côtes horlogères.

20 ans pour crâner

L.U.C Perpetual T Spirit of La Santa Muerte © Chopard

Créativité crânienne  

Cet engouement eut toutefois une particularité : il a embarqué avec lui un détaillant, Laurent Picciotto (Chronopassion), pour qui certains modèles Hublot Skull ont été faits sur mesure. Ce fut le cas pour la Classic Fusion Skull Bang Chronopassion en 2012, limitée à 100 exemplaires, mais pas seulement. Le trend-setter parisien a réitéré l’exercice avec Bell & Ross. Sa BR 01 Skull fut réalisée en bronze patiné, boîte et cadran, comme si la pièce avait séjourné plusieurs décennies sous l’eau.

En parallèle, indépendamment de sa collaboration avec Chronopassion, Bell & Ross a développé une multitude de pièces skull, à tendance corsaire (aiguilles sabre), full black, maori (la boîte gravée de la Burning Skull) voire à complication, comme la Skull Tourbillon ou la Laughing Skull dont la mâchoire monte et descend en fonction de l’armage du barillet.

20 ans pour crâner

BR 01 Skull © Bell & Ross

Du côté des indépendants

La créativité est allée plus loin encore pour certaines maisons indépendantes. Chez HYT, le skull s’est invité au coeur de la montre. C’est tout autour de lui que le fluide horaire s’écoule. Effet garanti, surtout lorsque les yeux du crâne indiquent d’un côté la réserve de marche, de l’autre les secondes ! Le principe de répartition oculaire fut repris par (feu) de Grisogono sur la Crazy Skull S02, avec un mouvement dans chaque oeil, au sein d’une pièce de 38 carats. Même sensation du côté de la très créative Fiona Krüger, designer indépendante qui est probablement la seule (avec CLVII) à avoir conçu une montre dont le boîtier luimême est en forme de crâne. Enfin, chez Richard Mille, le skull est très technique, avec une RM 52-01 Tourbillon Skull Nano- Ceramic et une RM 052 Tourbillon Skull.

20 ans pour crâner

Skull Vida (2017) © HYT

 *À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

Commander maintenant

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Pour Bell & Ross, chaque détail a son sens et sa fonction : la fonctionnalité est clé, le minimalisme, sacrifiant ornement et superflu à l’essentiel, indispensable. Animés par cet esprit, les...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Les pionniers du «temps fluidique» sont devenus des spécialistes de ce qui a longtemps été considéré comme impossible: combiner mécanique et fluides dans une montre-bracelet.

En savoir plus >