X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Trilobe

Rechercher dans :
TAG Heuer - Monaco Pièce d’Art

TAG Heuer Monaco Pièce d’Art

Point d’orgue des célébrations du 50e anniversaire de la Monaco, la Monaco Pièce d’Art est une montre unique en son genre.

Cette version restaurée et agrémentée d’ornements d’un modèle Monaco de 1969 (référence n° 1133B) sera confiée à Phillips, à New York, pour la vente aux enchères de montres Game Changers, le 10 décembre 2019. Les bénéfices de cette vente seront reversés à l’œuvre de bienfaisance américaine United Way of New York City. Engagée pour offrir de meilleures conditions de vie aux enfants et familles défavorisées, TAG Heuer apportera son soutien à la campagne d’éducation ReadNYC de United Way of New York City.

La Monaco Pièce d’Art a été retravaillée par les experts du service après-vente vintage de TAG Heuer. Sélectionnée parmi les collections du Musée TAG Heuer au siège de la marque, à La Chaux-de-Fonds, cette montre embarque le calibre 11 original, premier mouvement de chronographe à remontage automatique, lancé pour la Monaco en 1969. Elle présente également le bracelet en acier inoxydable d’origine.

Monaco Pièce d’Art

Monaco Pièce d'Art © TAG Heuer

L’aspect le plus remarquable de ce garde-temps unique est son mouvement décoré, désormais visible à travers le fond transparent. Dans sa première version, le fond était opaque, mais les horlogers de TAG Heuer ont découpé un cercle dans l’acier inoxydable, qu’ils ont refermé avec une glace saphir. Les horlogers ont désassemblé le mouvement et ses composants afin de travailler sur chaque pièce du module de chronographe. Ils ont notamment biseauté tous les composants, souligné les pièces par un grenage droit, réalisé un poli miroir sur les surfaces fonctionnelles et les têtes des vis et ajouté trois rubis supplémentaires pour un total de 20 pierres. Les ponts présentent des ornements de la plus grande finesse : gravés à la main dans une police évoquant le style des années 1970, les mots « Cal. eleven » apparaissent sur le pont de chronographe du compteur des minutes et des secondes, tandis que le pont du compteur des heures affiche la mention « Monaco ». Les deux ponts ont été refaits à neuf, car les pièces originales étaient trop fines pour un travail de gravure aussi élaboré. Le disque de la date a également été changé. Il porte désormais des chiffres rouges et non plus noirs.

Monaco Pièce d’Art

© TAG Heuer

Décorer un garde-temps à la main exige une maîtrise artisanale du plus haut niveau. Quatre horlogers émérites ont travaillé pendant trois mois à l’élaboration de la Monaco Pièce d’Art. Ils ont même dû concevoir des outils spéciaux pour exécuter des tâches qu’aucun outil existant ne permettait d’accomplir. Les horlogers n’avaient strictement aucun droit à l’erreur, tandis que la décoration devait être réalisée uniquement à la main.

Monaco Pièce d’Art

© TAG Heuer

La Monaco Pièce d’Art est présentée dans un écrin spécial en bois orné de laque rouge. Son intérieur en cuir blanc renferme une loupe et le cercle d’acier inoxydable découpé dans le fond de boîtier. On y retrouve également le livret authentique qui accompagnait la montre d’origine. Le fond sophistiqué du modèle est représenté dans une œuvre de l’artiste plasticienne renommée, Julie Kraulis. Le bois de l’écrin se retrouve sur le cadre protégeant son dessin en noir et blanc de 18 × 18 pouces. Un exemplaire de Paradoxical Superstar accompagne cette montre singulière, signé par Jack Heuer, le Président d’honneur de TAG Heuer. L’ouvrage marque le 50e anniversaire de la Monaco. Il réunit des extraits d’archives et des croquis des designs et mouvements de ce garde-temps de légende.

Le lancement de ce modèle original suit la présentation de cinq garde-temps Monaco en édition limitée, qui capturent l’essence de chaque décennie depuis la toute première version du modèle. Ces montres ont été présentées une par une lors d’événements exclusifs, tout au long de l’année 2019, dans les plus grandes villes du monde : la première (édition des années 1970) a été présentée lors du Grand Prix de Monaco de Formule 1 ; la deuxième (édition des années 1980) au Mans ; la troisième (édition des années 1990) juste avant le championnat de Formule E à New York ; la quatrième (édition du début des années 2000) lors d’un événement à Tokyo ; la cinquième (édition de 2009 à 2019) au Space Plus de Shanghai.

La marque

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant l’essor de disciplines exigeant une chronométrie toujours plus précise, TAG Heuer a développé des capacités uniques soutenues par une vision à long terme de ce qu’est et sera l’horlogerie de demain.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi