×

Cette recherche est sponsorisée par Anonimo

Rechercher dans :
Seiko - Baselworld 2014 : L’éventail des possibles s’élargit encore

Seiko Baselworld 2014 : L’éventail des possibles s’élargit encore

Haute fréquence, montres sport, modèles multifonction ou trois aiguilles à quartz, l’offre de Seiko pour 2014 est plus éclectique et qualitative que jamais.

Vue depuis le reste du monde, Seiko est une grande marque, à l’offre très diversifiée. Vu depuis le Japon, Seiko est un groupe monumental dont l’offre pléthorique inclut plusieurs marques, familles et styles. Lors de la présentation des collections 2014 à destination de l’Europe, le géant nippon a fait la preuve de sa taille et de la largeur de ses compétences. En effet, la gamme Prospex va être introduite en Europe. A côté des Velatura, Kinetic, Premier et autres, il s’agit d’une des gammes les plus importantes de Seiko. Le fait qu’elle soit restée quasi inconnue est normal, au vu du fonctionnement du groupe, qui n’exporte ses concepts qu’au compte-goutte. Prospex a pour vocation les sports d’aventure, plongée ou pilotage. Leur construction solide provient d’une boite monobloc et du recours à des mouvements à quartz, Kinetic ou automatiques, tous éprouvés.

 

Seiko-Spring-Drive_SBGA105

 

En parallèle, le groupe poursuit le développement de ses gammes prestige, personnifiées par la marque Grand Seiko. D’une fabrication extrêmement rigoureuse, ces montres sont soit mécaniques, soit électromécaniques grâce aux mouvements Spring Drive. Parmi ces modèles, la Hi-Beat GMT est le grand lancement de l’année 2014. Son calibre, l’un des rares à fonctionner à 5 Hz (d’où son nom), est désormais doté d’un second fuseau horaire. Ce concept avait été introduit l’année dernière sur des modèles en or, quasi introuvables en dehors du Japon. Il faut noter en parallèle l’introduction de cadrans vert bouteille, une couleur rare et rarement aussi réussie, ainsi qu’un bleu profond. Les textures de cadran sont l’une des spécialités de Seiko, qui propose des soleillages de très haute tenue, intégralement réalisés en interne. En particulier, celui des Hi-Beat GMT est inspiré des sillons visibles dans la neige sur les montagnes en face de l’atelier de construction des mouvements mécaniques Grand Seiko, dans le nord du Japon.

 

Grand-Seiko-Hi-Beat_GMT-SBGJ001

 

Mais Seiko est avant tout un mastodonte industriel, spécialisé dans les technologies quartz. Il est quasiment seul à continuer à proposer des montres à pile, pour homme et de prestige. La marque mise sur deux modèles. Le premier est l’Astron, à heures universelles synchronisées automatiquement par satellite et à recharge solaire. Amincie, rapetissée, cette montre instrument est de plus en plus portable et abordable.

 

Haute fréquence, montres sport, modèles multifonction ou trois aiguilles à quartz, l’offre de Seiko pour 2014 est plus éclectique et qualitative que jamais.

 

Le second modèle est incomparablement plus confidentiel. La ref. SBGV011 est une Grand Seiko animée par le calibre 9F, un quartz analogique de haute précision et au moteur à saut ultra-rapide dont la marque est très fière. C’est l’occasion de se souvenir que le quartz n’est pas toujours forcément synonyme de bas de gamme, qu’il a ses adeptes et ses avantages aussi.

 

Seiko-Grand-Quartz SBGV011

 

La marque

Depuis ses débuts, Seiko devait être pour Kintaro Hattori “toujours un temps en avance”; cette vision n’a jamais cessée d’inspirer l’entreprise. Dès le jour où il réalisa sa première montre de poche en 1895, il comprit que cette perspective d’excellence qu’il voulait atteindre ne pouvait survenir que si Seiko développait en interne chacun des composants de ses montres.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi