X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Cartier

Rechercher dans :
Richard Mille - RM11-03 cruciale évolution

Richard Mille RM11-03 cruciale évolution

La RM 011 est morte, vive la RM 11....version 03. Le chrono star de Richard Mille évolue et prouve l'endurance de cette montre fondamentale pour la marque.

Cela peut-il être un hasard ? A quelques jours d'écart, Felipe Massa annonçait que la saison 2016 serait sa dernière en Formule 1 et Richard Mille annonçait la fin de son modèle le plus vendu, la RM 011. Le brésilien est en effet à la fois l'inspirateur de la RM 011 et un proche de M. Mille. Si le pilote s’apprête probablement à partir exercer ses talents sur un nouveau type d'automobile, la montre, elle, ne disparaît pas. Au contraire, elle évolue pour devenir RM 11-03, une nouvelle montre qui porte en elle l'essentiel de ce qui a fait la force de la RM 011, avec en plus les dernières touches techniques et esthétiques de la marque Richard Mille.

Quand elle apparaît en 2007, la RM 011 Automatic Flyback Chronograph marque un tournant dans l’histoire de la toute jeune marque. Elle s'est fait connaître par des montres extrêmes, à tourbillon, à remontage manuel, aux propriétés techniques et ergonomiques exceptionnelles, généralement accompagnées de tarifs à donner le tournis. La RM 011 était un chronographe flyback (pas à rattrapante), automatique (pas à remontage manuel), sans tourbillon, avec un tarif à cinq chiffres (presque), portable au quotidien avec son quantième annuel à grande date. Bref, une aubaine pour les amateurs d'horlogerie qui ne voulaient pas que leur montre coûte plus cher que leur Ferrari ou leur McLaren. Et pourtant, elle portait en elle tout ce qui fait Richard Mille.
 

richard-mille-premiere-rm011

Tout d'abord, le nom. Les premiers modèles s'appelaient RM 011 conformément à la première nomenclature de la marque. Les trois chiffres sont désormais remplacés par une série de deux, séparés par un tiret, d’où le 11-03. Mais comme l'explique Richard Mille, une légende, même une légende, surtout une légende, doit évoluer pour garder sa pertinence et son aura. Alors la RM11-03 reprend le même mouvement, fourni par Vaucher Manufacture, dans une évolution qui est seulement esthétique. Il s'agit d'un chronographe flyback à remontage automatique, compte à rebours et quantième annuel avec grande date et mois. Tout le reste change. 

Le squelettage était un point clé de l’apparence de la RM 011, il est encore renforcé. D'abord, les lignes de structure sont plus géométriques. Leurs découpes sont plus nettement visibles. Surtout, elles sont rehaussées par un jeu de couleur. Par exemple, à l'arrière de la montre, le rotor (toujours à inertie variable) en titane et or gris se détache de la platine noire. Mais il est traversé de lignes de gravure noires qui en accentuent le relief. Les aiguilles sont toujours squelettées, mais plus pointues et leur flèche a été retravaillée pour apparaître plus tranchante. Si la typographie qui marque les minutes est inchangée, elle est bien la seule : tous les chiffres ont été modifiés, en forme comme en couleur. 

Cependant, c'est la boîte qui concentre le plus de changements nets. Il s'agit toujours d'un tonneau, cela semblait évident. Mais dans le sillage de modèles extrêmes créés pour Rafael Nadal comme la RM35-01, Il est désormais ponctué de crantages. Ils sont situés dans le prolongement des vis qui servent de pilier et réunissent fond, carrure et lunette. Ces épaulements renforcent le côté massif et puissant de la montre, qui n'a jamais eu vocation à être discrète ou sage. Ainsi, de 50 x 40 x 16 mm pour le modèle de 2007, la RM11-03 s'élargit à 50 x 44,5 x 16,5 mm.
 

richard-mille-rm35-01

 La couronne est devenue plus massive, tout en conservant les codes esthétiques de l'automobile qui avaient présidé à sa création originale. Idem pour les poussoirs de chronographe nervurés, désormais plus creusés, plus saillants. La première version présentée par Richard Mille lors de son événement phare, le Chantilly Arts & Elegance, est en or rouge. Mais il est clair que la RM 11-03 reprendra l'un des traits fondateurs de sa devancière : elle devrait progressivement être proposée dans l'intégralité des matériaux de la marque, comme le Carbone NTPT, le Quartz-TPT. Et encore, c'est sans compter sur les nouvelles surprises que la marque cache dans ses tiroirs...
 

richard-mille-rm11-03-redgold-front-back

 

La marque

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême, ses moteurs.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi