×

Cette recherche est sponsorisée par Corum

Rechercher dans :
SIHH
Richard Mille - Richard Mille se sucre le bec

Richard Mille Richard Mille se sucre le bec

La collection Bonbons est une incursion dans le monde de l'horlogerie-confiserie. Un registre nouveau, défriché par une marque dont on attendait tout, sauf ça.

Décidément, Richard Mille est une marque pleine de ressources, sans tabous et étonnante. Après avoir exploré les registres du sport auto, du golf, du polo, les sertissages en forme d’araignées, de dragons, les crânes, les complications extrêmes, les montres de survie, et on en passe et des meilleures, la voici qui crée l’horlogerie inspirée par les friandises. La collection Bonbons est donc un projet ludique, décalé, assumé, réjouissant, mais qui repose sur des fondements extrêmement solides. Faire une montre, c'est comme réussir une pâtisserie. C'est bon parce que c'est une science. 

Richard Mille se sucre le bec

Un paquet de bonbons servant à orner le cadran d'une Richard Mille Fruits © Richard Mille

La collection est composée de dix modèles différents, chacun édité à trente exemplaires. Quatre sont appelés Douceurs. Leurs sujets sont le marshmallow, la réglisse, la sucette et cupcake, et les montres ont des cadrans qui sont chacune de ces friandises. Réalisés en émail ou en titane chrome noir pour le rouleau de réglisse, ils ont des textures qui imitent celles de ces bonbons. En particulier, la guimauve rose, jaune et verte a l'air bien molle et poudrée. Ces impression sont renforcées par le rendu des boîtes en céramique TZP, utilisée systématiquement et dans des couleurs vives.

Richard Mille se sucre le bec

RM 07-03 Marshmallow © Richard Mille

Les six autres modèles sont baptisés Fruits et sont faits avec des boîtes en Carbon TPT pour la lunette et le fond, et en Quartz TPT pour la carrure, qui se retrouve automatiquement très colorée. Les cadrans sont des compositions, comme piochées par une main aveugle dans une bonbonnière. Elles sont faites de petits bonbons, en métal peint à la main, disposés sur des cadrans ajourés. 

Richard Mille se sucre le bec

RM 07-03 Fraise © Richard Mille

Ces dix montres sont réparties sur trois modèles préexistants, dont la marque a pris les gabarits pour leur injecter une forte dose de sucre et de plaisir enfantin. RM 07-03, RM 37-01 et RM 16-01 servent de support à une mise en scène digne d'une confiserie. Pour ceux qui ne voient pas le rapport avec Richard Mille, il suffit de regarder ces boîtes, leurs mouvements, les techniques de squelettage, le choix et la maîtrise de la couleur, des matériaux et l'utilisation d'émaux de divers types. C'est comme si un chef s'essayait tout d'un coup aux desserts. Il aurait beau n'avoir jamais officié dans ce registre, on reconnaîtrait sa technique, sa patte, son inventivité.

Richard Mille se sucre le bec

RM 07-03 Kiwi © Richard Mille

Lecture 1 commentaire(s)

14 Janvier 2019
Franck Hije
La composition est horrible. Dommage.

La marque

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême, ses moteurs.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi