X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Urban Jürgensen

Rechercher dans :
GMT Magazine
Patek Philippe - Un véritable maître ès complications

Patek Philippe Un véritable maître ès complications

Découvrez la nouvelle Patek Philippe Chronographe à Quantième Perpétuel Référence 5270J

Patek Philippe ne manque pas d’icônes, de montres désirables et de reconnaissance générale. Pourtant la marque continue de rappeler à tout le monde à quel point elle est experte dans le domaine horloger le plus exigeant et le plus exclusif : les complications. Son programme 2020 en témoignera sans doute avec la présentation de trois variantes de ses pièces favorites : les répétitions minutes et les chronographes. Par exemple, dans ce tourbillon de succès, il y a un type de montre qui se démarque de façon spectaculaire au sein de ses collections. Les chronographes à calendrier perpétuel de la marque semblent avoir une vie propre. Aujourd’hui la Réf. 5270 se situe là où nombre d’autres références numérotées ont montré la voie auparavant, dès le début des années 1940. Les lister nécessiterait un épais livre d’histoire mais il suffit de voir les prix stratosphériques atteints dans les enchères par ces montres anciennes pour avoir une idée de leur réelle importance. Tous les chronographes Patek Philippe à quantième perpétuel sont absolument essentiels dans le monde des collectionneurs, et même un Graal pour beaucoup d’entre eux. Tandis que nombre de marques horlogères pourraient estimer une telle combinaison un peu légère dans le domaine des complications puisqu’elles sont occupées à présenter des créations tarabiscotées, Patek Philippe la considère toujours à juste titre comme une grande complication. Donc la 5270 peut être considérée comme une sorte de chef-d’œuvre au sein d’une collection qui en contient certainement beaucoup d’autres.

Patek Philippe 5270J

Chronographe à Quantième Perpétuel 5270J © Patek Philippe

Renaissance jaune

Le Chronographe à Quantième Perpétuel 5270 a été disponible précédemment en version platine avec cadran opalin doré et en version or rose avec bracelet en or à chaînons en forme de gouttes. Maintenant la manufacture enrichit sa collection avec une nouvelle interprétation de cette grande complication. Récemment on a assisté au retour remarqué d’un type d’or qui avait été mis de côté mais avait autrefois été fondamental pour l’horlogerie : l’or jaune est effectivement une tenue élégante pour cette montre intemporelle. En 2018 Patek Philippe avait à nouveau modifié plusieurs détails de sa montre emblématique. De telles mises à jour sont rares, mais essentielles pour maintenir la collection alerte, vivante et au sommet de son attrait. Cela n’a pas de sens, même pour une marque aussi établie et pleine de succès, de présenter les mêmes designs encore et encore. Donc la 5270P et la 5270R affichent de nouveaux éléments comme une lunette concave qui diminue la perception de hauteur de la boîte.

Patek Philippe 5270J

Chronographe à Quantième Perpétuel 5270J © Patek Philippe

Des polices de caractères essentielles

Par ailleurs les barrettes à godron sont constituées de deux courbes séparées adjacentes. Des changements importants sont également intervenus sur le cadran, avec des polices de caractère renouvelées. Alors que cela pourrait sembler banal n’importe où ailleurs, c’est un sujet déterminant pour les Chronographes à Quantième Perpétuel Patek Philippe car ils en disent long au moyen de l’écriture : une échelle tachymétrique et un chemin de fer des minutes élaboré, trois sous-cadrans y compris petite seconde et date, et bien sûr le jour et le mois dans des ouvertures rectangulaires. La nouvelle Réf. 5270 en or jaune est parée d’un cadran opalin argenté avec index horaires appliqués et aiguilles feuilles en or jaune pour une lisibilité parfaite. Les affichages du quantième perpétuel sont délicieusement équilibrés, avec une date analogique à six heures, ainsi que deux ouvertures rondes pour l’indicateur jour/nuit et le cycle bissextile, sans parler du guichet des phases de lune. Des aiguilles sablées sont assignées aux fonctions du chronographe.

Patek Philippe 5270J

Chronographe à Quantième Perpétuel 5270J © Patek Philippe

Classe intérieure

Une des grandes fiertés de Patek Philippe se trouve au cœur du boîtier de 41 mm de diamètre. Le calibre à remontage manuel CH29-535 PS Q a été le premier mouvement chronographe à quantième perpétuel entièrement développé et fabriqué par la manufacture. Son architecture traditionnelle avec embrayage horizontal et roue à colonnes est complétée par six innovations brevetées et un mécanisme de calendrier ultraplat. Le mouvement est constitué de 182 éléments et mesure 1,65 mm d’épaisseur. Il est visible à travers le fond de boîtier en verre saphir mais la montre est livrée avec un fond plein interchangeable en or jaune. La nouvelle Réf. 5270J-001 se porte avec un bracelet en cuir d’alligator brun chocolat cousu main à grandes écailles carrées et boucle déployante en or jaune. Elle rejoint la précédente collection avec les versions en platine et en or rose.

Patek Philippe 5270J

Calibre CH 29-535 PS Q © Patek Philippe

 

Vous aimerez aussi

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >