X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Schwarz Etienne

Rechercher dans :
GMT Magazine
Patek Philippe - Briser le moule

Patek Philippe Briser le moule

Explorez la Répétition Minutes Tourbillon Réf. 5303R-001 et la Chronographe à rattrapante Réf. 5370P-011.

A l’époque, elle a représenté un choc, dans le bon sens du terme, pour tous ceux qui admirent Patek Philippe. Lancée en première mondiale lors de « The Watch Art Grand Exhibition Singapore 2019 » dans une série limitée à 12 exemplaires, la Réf. 5303 Répétition Minutes Tourbillon est la première montre Patek Philippe à cadran transparent.  Non pas un modèle avec mouvement squeletté, puisque ceux-ci sont nécessairement dénudés pour être visibles, mais avec un mouvement plein, et en plus très compliqué et très élaboré.

 

Briser le moule

Réf. 5303R-001 Répétition Minutes Tourbillon © Patek Philippe

Cette montre innovante et révolutionnaire fait maintenant partie de la collection Patek Philippe actuelle avec un design légèrement remanié. Cette nouvelle Grande Complication a été spécialement créée pour les connaisseurs de montres à sonnerie. Elle se distingue par son architecture ouverte qui permet d’admirer le mécanisme de répétition minutes en action, y compris les marteaux et les gongs, même lorsqu’elle se trouve au poignet. Cela dénote une nouvelle dimension dans la politique créative de Patek Philippe qui place les utilisateurs au premier plan. Le côté transparent s’applique également au tourbillon : la partie arrière de sa cage peut se voir derrière l’aiguille du sous-cadran des secondes à 6 heures. C’est une petite œuvre d’art parfaitement orchestrée, avec des éléments en acier brillants qui contrastent magnifiquement avec la platine dorée.

 

Briser le moule

Réf. 5303R-001 Répétition Minutes Tourbillon © Patek Philippe

Cadran transparent

L’attrait esthétique du calibre R 27 TO PS à remontage manuel a été subtilement revu pour souligner toute sa beauté, notamment avec des éléments individuels ajourés. Patek Philippe a aussi exploité son savoir-faire ancestral dans la finition manuelle des composants de mouvement, avec des Côtes de Genève pour la platine, du perlage pour les noyures, et du satiné circulaire pour les marteaux.

Briser le moule

Calibre R 27 TO PS à remontage manuel © Patek Philippe

Le boîtier en or rose est absolument unique, avec sa large lunette polie ainsi que des marqueteries en or blanc gravées de motifs feuilles sur ses flancs et sur les attaches du bracelet. Le verrou en or blanc sur le côté gauche de la boîte servant à actionner la répétition minute est décoré avec les mêmes motifs. Le tour d’heure est un anneau en verre saphir gravé, avec points poudrés en or rose. Un fond de boîtier en verre saphir laisse apparaître le mouvement de l’autre côté, encadré comme dans un amphithéâtre ajouré en or blanc inspiré par la marqueterie du boîtier et le verrou de répétition.

Briser le moule

Réf. 5303R-001 Répétition Minutes Tourbillon © Patek Philippe

Sang bleu

Dans le livre de Patek Philippe, les chronographes ont une place particulière : pour la marque genevoise ils font partie de la noblesse horlogère. Le sang de la complication est encore plus bleu avec le chronographe à rattrapante, sommet de l’horlogerie selon Patek, pour lequel la marque a produit un niveau incomparable d’efforts techniques. Présenté en 2015, le premier chronographe à rattrapante Patek Philippe basé sur le calibre breveté CH 29-535 PS dans une configuration classique est la Réf. 5370 avec boîtier en platine et cadran en émail noir. Cette Grande Complication très convoitée a maintenant été actualisée grâce à une nouvelle physionomie bleue qui revisite la riche tradition de Patek Philippe en matière de cadrans en émail Grand Feu. La couleur du cadran de cette merveille compacte réalisée à la main en or 18 carats est remarquablement intense et rehaussée d’une finition brillante. Sa lisibilité est exceptionnelle, comme il sied à son rang d’instrument technique. Les heures et les minutes sont clairement et soigneusement indiquées par de grandes aiguilles en forme de feuilles à revêtement lumineux et chiffres appliqués en or blanc.

Briser le moule

Chronographe à rattrapante référence 5370P-011 © Patek Philippe

Nombreux brevets

Le mouvement chronographe en deux phases est équipé de deux boutons poussoirs pour les trois fonctions classiques du chronographe et d’un troisième dans la couronne pour démarrer et arrêter l’aiguille de rattrapante, une combinaison parfaite de tradition et d’innovation. Les aspects traditionnels de cette montre à remontage manuel sont son architecture classique avec contrôle à roue à colonnes et embrayage horizontal. De nombreuses optimisations et innovations brevetées, comme le mécanisme à rattrapante entièrement revisité, sont manifestement contemporaines. L’élégance de la boîte polie, avec lunette concave et noyures finies satin sur les côtés, est mise en évidence par un bracelet en alligator bleu nuit et la boucle déployante en platine. Comme toutes les montres bracelets Patek Philippe, la nouvelle Réf. 5370P-011 est agrémentée d’un petit diamant entre les barrettes à 6 heures.

Briser le moule

Chronographe à rattrapante référence 5370P-011 © Patek Philippe

 

Vous aimerez aussi

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >