×

Cette recherche est sponsorisée par Ulysse Nardin

Rechercher dans :
Baselworld
Montres et voitures - Montres « automobiles » vues à Baselworld

Montres et voitures Montres « automobiles » vues à Baselworld

Inspirées par le monde automobile, ces nouveautés vous donneront immanquablement envie de faire vroum-vroum!

Dominé par la vitesse et la précision, l’univers des courses automobiles est également celui de la mécanique high-tech, des performances ultimes et du luxe – des caractéristiques qu’il partage avec les plus grandes marques horlogères. Et de fait, voitures et montres-bracelets sont inextricablement liées quasiment depuis leur création. Toutes deux sont nées au début du XXe siècle et ont considérablement évolué depuis lors. Aujourd'hui, ces deux mondes partagent la même passion pour les extrêmes et l'excellence, pour les matériaux de haute technologie et les designs audacieux.

Voilà certainement la raison pour laquelle nous avons vu autant de montres liées à l’automobile à Baselworld 2017. Beaucoup d’entre elles nécessitent des années de développement et affichent parfois des prix aussi élevés que ceux des plus belles voitures. Cependant, contrairement aux bolides qu’elles évoquent, ces montres se portent au poignet, en toutes circonstances, au lieu d'être garées dans un garage. Nous aurions aimé vous parler de toutes ces montres, mais faute de place, nous nous concentrerons sur trois garde-temps aux performances exceptionnelles.

TAG Heuer est depuis longtemps impliquée dans le monde de la course automobile. Dans les années 1950, Heuer (aujourd'hui TAG Heuer) chronométrait des courses dans le monde entier et fabriquait des montres comme la Monaco (portée par Steve McQueen dans le film Le Mans de 1970), la Carrera ou l'Autavia. Cette année, TAG Heuer a dévoilé plusieurs nouvelles Carrera, mais c’est la nouvelle Autavia qui a fait l’événement. Lancé en 1933 comme chronomètre de tableau de bord, le chronographe Autavia tire son nom d’une contraction d’« automobile » et d’« aviation » (il était utilisé dans les voitures et les avions) et sera produit pendant plus de trois décennies. Aujourd’hui, TAG Heuer lance une réinterprétation de ce modèle.

Watches and cars

Autavia 2017 © TAG Heuer

Esthétiquement, l’Autavia de 2017 ressemble beaucoup à son aînée. Son boîtier, cependant, est passé de 39mm à 42mm, et sa lunette est également un peu plus large. Proposée en acier sur un bracelet en cuir d’aspect vintage, la montre est étanche à 100 mètres. Les aiguilles et index sont peints de matière luminescente beige rappelant les pièces anciennes. Enfin, le logo historique Heuer prend place sur le cadran, avec le nom d'Autavia, et le chronographe abrite un tout nouveau mouvement. Bonne nouvelle, cette réédition d’une icône historique de TAG Heuer est déjà disponible en boutiques.
Prix : de 4800.- à 5500.- francs suisses

Les liens de Chopard avec le sport automobile sont également anciens et la marque est partenaire du rallye de voitures anciennes Mille Miglia. Elle crée chaque année une édition spéciale dédiée à cette course. Cette année, le modèle Chopard Mille Miglia Classic Chronograph a été dévoilé en deux versions: une montre pour femmes de 39mm et une version masculine de 42mm. Les deux affichent un design d’inspiration vintage et sont animées par un mouvement de haute précision certifié COSC.

Comme toutes les montres Mille Miglia, ces garde-temps s’inspirent des voitures ayant participé aux rallyes Mille Miglia entre 1927 et 1940. Ainsi, les chiffres minces ont un aspect vintage, de même que le logo rouge Mille Miglia en forme de flèche, apposé sur le cadran. Les montres se complètent d’un bracelet en caoutchouc, estampé du motif d’un pneu Dunlop Racing des années 1960. Le modèle féminin, en acier, arbore un cadran en nacre blanche et une lunette sertie, alors que la montre masculine, également en acier, possède un cadran noir.
Prix : chronographe pour hommes : 4900.- francs suisses ; modèle serti pour femmes : 11'900 francs suisses.

Montres « automobiles » vues à Baselworld

Mille Miglia Classic Chronograph © Chopard



Cette année, Bell & Ross ne manque pas de surprendre avec son nouveau Renault Sport BR03-94 RS17 Tourbillon Chronograph - créé en l'honneur du monde de haute performance de la Formule 1 en général, et de l'équipe Renault Sport Formula One en particulier, dont l’horloger est le partenaire officiel. S’inspirant du volant de la nouvelle voiture Renault RS17 F1, le BR-X1 Tourbillon Chronograph est un garde-temps à remontage manuel, immédiatement reconnaissable par les codes couleur utilisés pour les affichages de l'heure, du chronographe, de la date, des secondes et de la réserve de marche. Les boutons-poussoirs « à bascule » ajoutent une note de design incomparable. La montre est faite de Carbone Forgé® très léger, de titane et de céramique - les mêmes matériaux que l’on retrouve dans les voitures.
Prix : 170'000 francs suisses.

Watches and cars

BR X1 Tourbillon RS17 © Bell & Ross

Lecture 1 commentaire(s)

14 Mai 2017
John Picarella
incredible!

Les marques

Pour Bell & Ross, chaque détail a son sens et sa fonction : la fonctionnalité est clé, le minimalisme, sacrifiant ornement et superflu à l’essentiel, indispensable. Animés par cet esprit, les...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant...

En savoir plus >

Vous aimerez aussi