×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Vuitton

Rechercher dans :
Baselworld
Montres à sonnerie - Trois montres à sonnerie présentées à Baselworld 2018

Montres à sonnerie Trois montres à sonnerie présentées à Baselworld 2018

Sonner l’heure est devenu un concept beaucoup plus élaboré.

Les montres à répétition minutes, celles qui carillonnent l’heure de maintes façons différentes, ont toujours été une catégorie appréciée des complications de luxe. Les racines de ces garde-temps magnifiquement audibles remontent à des siècles, lorsqu’il était plus facile de connaître l’heure dans l’obscurité en poussant un verrou sur une montre de poche plutôt que de se lever, allumer une bougie et regarder une pendule. Au fil des siècles la montre à sonnerie a évolué de telle façon qu’aujourd’hui nous avons des répétitions minutes (qui sonnent l’heure, les quarts d’heure et les minutes), les répétitions à quart (qui sonnent les heures et les quarts d’heure) et même les répétitions décimales (qui sonnent les intervalles de dix minutes après l’heure). Et il y a en plus les grandes sonneries qui carillonnent l’heure avec plusieurs timbres et plusieurs marteaux.

La fabrication d’une montre à sonnerie n’est pas une mince affaire. Elle nécessite un extraordinaire savoir-faire horloger et énormément de recherches et de développement pour que tout fonctionne, du verrou jusqu’au son. C’est pourquoi, ces montres sont rares et chères, et ont parfois aussi une liste d’attente. Pour autant, la montre à sonnerie demeure un objet convoité par les collectionneurs et constitue une référence pour certaines marques qui aiment à démontrer leurs prouesses techniques.

Cette année en particulier, une kyrielle de montres à répétition minutes, tant pour hommes que pour femmes, ont été présentées à Baselworld. Penchons-nous sur trois d’entre elles, des pièces maîtresses.

Bulgari Diva Finissima Répétition Minutes

Tout d’abord une montre pour dames : la Diva Finissima Répétition Minutes de Bulgari. Réalisé à l’occasion du 100ème anniversaire de la première montre pour femmes Bulgari, ce nouveau garde-temps combine adroitement art et mécanique. Il est équipé du calibre Finissimo Répétition Minutes BVL362 à remontage manuel, présenté comme le mouvement à répétition minutes le plus fin du monde dans une montre pour femme. Ce calibre a été dévoilé il y a deux ans dans un modèle pour hommes. Aujourd’hui, la marque a réduit la montre à une merveille de 37mm de diamètre pour les femmes.

Trois montres à répétition minutes exceptionnelles présentées à Baselworld 2018

Diva Finissima Minute Repeater © Bulgari

Une première mondiale pour la marque, la montre sonne les heures, les quarts d’heure et les minutes sur trois tons différents. Au lieu d’être activée par un verrou sur le côté du boîtier, la répétition est enclenchée en tournant la breloque en pierre précieuse qui pend de la montre. Le cadran est une œuvre d’art grâce à la technique japonaise de laquage Urushi, utilisée pour créer un cadran noir avec quelques taches dorées appliquées avec une pousse de bambou. La montre est sertie de 4,83 carats de diamants. Etant donné l’importance de la main d’œuvre nécessaire à la fabrication de cette montre, du mouvement jusqu’au cadran, seules 10 pièces seront réalisées. Chacune coûte environ $ 190'000.

Patek Philippe Répétition Minutes à Heure Universelle ref. 5531R

Une autre œuvre d’art digne d’un musée nous est offerte par Patek Philippe sous la forme de la référence 5531R. Cette référence semblera peut-être familière aux véritables connaisseurs. C’est le même numéro que la marque a utilisé en été 2017 lorsqu’elle a présenté son édition spéciale New York Ref. 5531 exclusive aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Patek Philippe a repris le mouvement breveté de cette montre – la première à sonner l’heure locale dans n’importe quelle ville du monde à la demande – et l’a placé à l’intérieur d’un garde-temps dont le cadran arbore un magnifique paysage de lac peint à la main.

Trois montres à répétition minutes exceptionnelles présentées à Baselworld 2018

Répétition Minutes à Heure Universelle ref. 5531R © Patek Philippe

La montre de 40.2 mm Heure Universelle Ref. 5531R verra sa production limitée en raison de la grande quantité de temps requise pour créer chaque pièce, mais il n’y a pas de nombre limité déterminé pour cette beauté époustouflante. Equipée du mouvement breveté R27HU développé à l’interne et composé de 462 éléments, la montre ultra-fine mécanique à remontage automatique sonne l’heure locale dans n’importe lequel des 24 fuseaux horaires. Le brevet en attente concerne la capacité de contrôle de la sonnerie à une seconde près.

Avec cette montre, c’est aussi la première fois que les maîtres horlogers de Patek Philippe ont placé les timbres sur la carrure de la boîte afin d’obtenir un son plus puissant. Le disque des villes propose aussi une indication jour/nuit grâce au code couleur noir et blanc. Comme mentionné plus haut, le cadran est en émail peint à la main et représente les vignobles en terrasse du Lavaux surplombant le Lac Léman, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La montre coûte environ 495'000 francs suisses.

Jacob & Co. Twin Turbo Furious

Si les deux premières répétitions minutes abordées dans cet article ne vous ont pas impressionnés, ce devrait être le cas avec celle-ci. Son nom – Twin Turbo Furious – en dit long sur cette montre incroyablement complexe qui comprend deux tourbillons tri-axiaux, une répétition minutes décimale, un chronographe et plus encore. En fait cette montre frappe un grand coup.

Fabriqué en titane DLC noir et fibre de carbone, ce garde-temps de grandes dimensions (57mmx52mm) est une œuvre de technologie complexe du début à la fin. Le boîtier à lui seul comprend 88 composants et le remontage s’effectue au moyen d’une manivelle sur la couronne. La montre est parée de verre saphir fumé, de disques internes rouges et de matériaux luminescents. Elle abrite le calibre à remontage manuel JCFM05.

Trois montres à répétition minutes exceptionnelles présentées à Baselworld 2018

Twin Turbo Furious © Jacob & Co.

Ce mouvement composé de 832 éléments offre essentiellement deux tourbillons tri-axiaux qui battent à 21'600 vibrations par heure, une réserve de marche de 50 heures, un chronographe monopoussoir et, surtout, une sonnerie. Au lieu d’équiper la Twin Turbo Furious d’une répétition minutes traditionnelle, Jacob & Co. ajoute une répétition décimale à cette montre tridimensionnelle ultra-complexe. La répétition décimale sonne les heures, puis les intervalles de dix minutes après chaque heure, suivis par les dernières minutes après l’intervalle de dix minutes. Seules 18 pièces seront réalisées, chacune se vendant à environ $ 525'000.

Vous voulez quelque chose qui soit littéralement de la musique pour les oreilles ? Vous n’avez pas besoin d’aller loin pour l’obtenir…mais faites vite, car, comme expliqué plus haut, plusieurs de ces pièces auront une liste d’attente.

Lecture 1 commentaire(s)

17 Avril 2018
de doigts Le claqueur
fantastique cette patek philippe 5531R, avec son sublime équilibre entre tradition et modernité. Indéniablement une des montres que j'ai préféré parmi la myriade de pièces présentées au cours de cette edition 2018 de Baselworld. le claqueur de doigts

Les marques

Bulgari possède sa propre définition de l’excellence, qui implique l’équilibre parfait entre design, valeur ajoutée, qualité des produits et service mondial. Concernant l’horlogerie,  tout...

En savoir plus >

Artistique et visionnaire, Jacob & Co. est une Maison qui affiche une liberté créative sans limites. En rupture profonde aussi bien en termes de design que de complications, elle cultive sa...

En savoir plus >

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Vous aimerez aussi

X