X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Patek Philippe

Rechercher dans :
Montblanc - Un nouvel or est né

Montblanc Un nouvel or est né

La Montblanc 1858 Split Second Chronograph Édition Limitée est une montre conçue dans un alliage lime gold 18 K, qui plaira aux connaisseurs appréciant les garde-temps originaux au style vintage

Précises, lisibles et robustes pour une utilisation dans des conditions extrêmes, les légendaires montres professionnelles Minerva des années 1920 et 1930 ont été conçues pour un usage militaire. Inspirée par ces modèles historiques, la gamme de produits Montblanc 1858 rend hommage à l’héritage Minerva. Les garde-temps Montblanc 1858 sont conçus comme des outils pour l’alpinisme et suivent la tendance actuelle incitant à profiter de la nature et des grands espaces.

Un nouvel or est né

1858 Split Seconds Chronograph Édition Limitée © Montblanc

1858 Split Seconds Chronograph Édition Limitée

Réinterprétation du chronographe militaire 46 mm Minerva des années 1930 avec un calibre original 19-09CH, la Montblanc présente un boîtier conçu dans un alliage innovant baptisé or lime gold 18 K, un cadran doré original avec des éléments verts contrastants et un bracelet assorti en cuir de veau nubuck vert – une harmonie des couleurs qui en fait un garde-temps unique. C’est la première fois qu’une Maison d’horlogerie lance une montre conçue dans cet alliage d’or joliment baptisé lime gold en raison de sa couleur dorée profonde tirant sur un jaune vert pâle. L’or lime gold est conçu dans un alliage spécifique contenant de l’or 18 K (750 millièmes), de l’argent (238 millièmes) et du fer (12 millièmes). C’est ce qui lui donne cette couleur originale qui apporte une authentique allure vintage.

Un nouvel or est né

1858 Split Seconds Chronograph Édition Limitée © Montblanc

La montre Montblanc possède un cadran doré original à motifs soleillés assorti à la couleur de ce nouveau boîtier de 44 mm en or lime gold 18 K. Offrant une excellente lisibilité et un style vintage, l’effet monochrome est rehaussé par des éléments verts contrastant de différents tons, notamment les aiguilles des heures et des minutes style cathédrale luminescentes, la minuterie, l’aiguille de rattrapante centrale, les échelles tachymétrique et télémétrique, sans oublier l’emblème Montblanc historique à 12 heures. Pour donner un effet 3D aux indications jour/nuit, les chiffres arabes sont conçus entièrement en Super LumiNova avec un procédé breveté qui encapsule le matériau luminescent et crée une forme « monobloc » sans rebord. Nous avons choisi un coloris doré pour l’aiguille centrale des secondes du chronographe ainsi que pour les compteurs 30 minutes et petite seconde du chronographe.

Le verre qui surmonte le cadran a subi un traitement antimagnétique sur le dessus du verre saphir intérieur pour améliorer la précision des deux aiguilles des secondes du chronographe.

Tout comme le garde-temps original, la montre possède une échelle télémétrique qui fait le tour du cadran. Très courant sur les légendaires chronographes Minerva, le télémètre apporte une touche à la fois fonctionnelle et vintage à cette nouvelle montre. Un télémètre permet de mesurer à quelle distance se trouve un phénomène à la fois visible et audible (un éclair et un coup de tonnerre lors d’une tempête par exemple). Cette montre possède également un tachymètre (basé sur 1 000) placé en colimaçon au centre du cadran, qui permet de mesurer une durée pouvant aller jusqu’à 3 minutes, contre 1 minute pour les chronographes traditionnels. Le tachymètre indique la vitesse à laquelle un objet (une voiture par exemple) se déplace sur une distance donnée.

Un nouvel or est né

1858 Split Seconds Chronograph Édition Limitée © Montblanc

Le fond du boîtier abrite le chronographe monopoussoir de manufacture de calibre MB M16.31, qui s’inspire de deux calibres Minerva originaux : le 19-09CH créé en 1909, puis le 17-29 développé dans les années 1930, et qui étaient tous deux utilisés pour les montres de poche et les montres-bracelets. Le calibre MB M16.31 est tout particulièrement esthétique grâce à ses finitions traditionnelles faites main, comme les Côtes de Genève, les angles intérieurs, le biseautage et le grainage circulaire, toutes réalisées dans la manufacture Montblanc de Villeret. Le mécanisme de seconde rattrapante au centre met encore plus en valeur l’ensemble du mouvement.

Les platines et ponts de cette édition limitée sont en maillechort (argent allemand) plaqué or 18 K, et harmonieusement assortis au cadran et au boîtier en or lime gold 18 K. Le calibre possède deux roues à colonnes pour le chronographe et la complication seconde rattrapante, un embrayage horizontal et une réserve de marche de 50 heures. Ce modèle affiche le même pont en forme de V que son prédécesseur (dont le design a été breveté en 1912) ainsi qu’un imposant balancier à 18 vis battant à la fréquence classique de 2,5 Hz / 18 000 Alternances/Heure.

La montre Montblanc est équipée d’un nouveau bracelet en cuir d’alligator nubuck vert, rehaussé par une surpiqûre beige pour renforcer le look vintage. Le bracelet se ferme par une boucle assortie en or lime gold 18 K pour une finition parfaite.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Synonyme d’excellence en savoir-faire raffiné et en design, Montblanc a toujours mis un point d’honneur à repousser les frontières de l’innovation depuis l’époque où la Maison a révolutionné la culture de l’écriture en 1906.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >