X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :
Montblanc - Montblanc 1858 Geosphere bleue

Montblanc Montblanc 1858 Geosphere bleue

Ancré dans l’univers de l’Alpinisme, le modèle 1858 Geosphere à l’allure sportive et rétro affiche sur le fond du boîtier le célèbre Mont Blanc.

La montre Montblanc 1858 Geosphere fait partie des modèles les plus emblématiques de la ligne 1858, avec ses deux globes rotatifs correspondant aux hémisphères nord et sud et sa complication heures universelles. Cette année, Montblanc présente la montre 1858 Geosphere en titane grade 5 de couleur bleue avec détails blanc givré en contraste, évoquant les glaciers et les sommets enneigés dont la gamme chromatique peut aller du blanc le plus immaculé au bleu le plus profond. Autant d’éléments qui contribuent à créer un look froid et moderne à souhait. Le ton bleu givré est le résultat de millions d’années de pression exercées par les bulles d’air sous la glace, la lumière ne reflétant ainsi que le bleu du spectre des couleurs.

Les sept sommets

Cette montre est dédiée au défi des sept sommets établi par Messner, qui consiste à gravir les montagnes les plus hautes de chaque continent et qui représente le saint Graal de l’alpinisme. Le défi des sept sommets est considéré comme l’un des plus ardus dans l’univers de l’alpinisme, et à ce jour seulement 500 athlètes dans le monde sont parvenus à le relever. Reinhold Messner est l’un des plus célèbres alpinistes du XXe siècle. Il fut le premier à accomplir l’ascension de l’Everest en 1978 et à gravir des montagnes de plus de 8 000 mètres d’altitude, à chaque fois sans apport d’oxygène. Il a proposé sa propre liste des sept monts les plus ardus, plus connue sous le nom de liste de Messner.

Codes de design

Sur la montre Geosphere, les sept sommets et le Mont Blanc sont désignés par des points bleus sur chaque globe rotatif. Ils sont également gravés sur le fond du boîtier, complétés par une reproduction du Mont Blanc, une boussole et deux pics à glace disposés en croix. La Montblanc 1858 Geosphere s’insère dans un boîtier de 42 mm en titane grade 5, un matériau robuste et durable qui résiste aux rayures superficielles. Sa faible conductivité thermique et sa légèreté garantissent un confort optimal au poignet. Ce matériau high-tech à la robe sombre incarne l’esprit de l’alpinisme. Le boîtier se compose d’une lunette bidirectionnelle crantée en acier inoxydable, rehaussée de céramique bleue brillante et gravée de quatre points cardinaux luminescents. Le cadran se présente dans une robe bleu fumé associée à des éléments blanc givré, qui lui confèrent un look moderne venu tout droit du grand froid.

En outre, la montre inclut tous les codes de design caractéristiques de la collection 1858, à savoir les index et chiffres arabes, l’authentique logo Montblanc des années1930, les aiguilles cathédrales bombées et la minuterie chemin de fer. Pour une lisibilité optimale, l’indicateur jour/nuit, les aiguilles cathédrales, les index, les points cardinaux et les globes rotatifs des hémisphères nord et sud sont tous revêtus de Super-LumiNova® blanc appliqué à la main.

Montblanc 1858 Geosphere bleue

Montblanc 1858 Geosphere © Montblanc

Une complication unique

L’affichage des heures universelles sur les deux hémisphères permet de lire l’heure de manière instinctive dans plusieurs fuseaux horaires. Sur le cadran de ces montres, on retrouve deux globes rotatifs bombés correspondant aux hémisphères nord et sud à 12 heures et à 6 heures. Ces deux globes sont entourés d’une échelle fixe indiquant les 24 fuseaux horaires, assortie d’un indicateur jour/nuit bleu rhodié. Le méridien de référence pour la longitude sur chaque hémisphère est matérialisé par une ligne bleue revêtue de Super-LumiNova®. On note également la présence d’un second fuseau horaire à 9 heures ainsi qu’un guichet de date (heure locale) à 3 heures.

Pour mettre la montre à l’heure, l’utilisateur doit d’abord régler les deux hémisphères rotatifs indiquant les heures du monde en alignant la ligne GMT/UTC 0 sur l’heure de Londres, signalée par une ligne bleu clair sur chaque globe. Les deux globes sont alors synchronisés. L’hémisphère nord tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et vice versa pour l’hémisphère sud. L’étape suivante consiste à régler l’aiguille des heures par sauts d’une unité en alignant celle-ci sur l’heure locale (les globes ne tournent pas). Cette manipulation permet également de régler la date. Enfin, le second fuseau horaire situé à 9 heures, qui permet d’afficher l’heure dans le pays de résidence, se règle par l’intermédiaire du correcteur.

La montre se présente, au choix, sur un bracelet inédit en cuir de veau Sfumato bleu avec surpiqûre blanche, ou sur un nouveau bracelet technique vintage en bi-matériau composé de titane mat satiné et d’acier inoxydable poli. Plusieurs bracelets Nato cousus main sont également disponibles comme accessoires dans les boutiques Montblanc ou sur le site de la Maison.

Montblanc 1858 Geosphere bleue

Montblanc 1858 Geosphere © Montblanc

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Synonyme d’excellence en savoir-faire raffiné et en design, Montblanc a toujours mis un point d’honneur à repousser les frontières de l’innovation depuis l’époque où la Maison a révolutionné la culture de l’écriture en 1906.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >