X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Breitling

Rechercher dans :
Métiers d'Art - Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Métiers d'Art Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Métiers d’Art ? Technique du passé remise au goût du jour. Voilà la définition la plus commune en horlogerie. Mais certaines maisons exhument des trésors cachés et d’autres en inventent de nouveaux. Jamais les Métiers d’Art n’ont été aussi vivants. En voici la preuve par 5

Soyons honnêtes, il est bien rare en horlogerie d’inventer quelque procédé radicalement nouveau. En revanche, il est possible de convoquer des siècles passés des techniques décoratives oubliées, de le revigorer, de les renouveler. Doit-on les considérer comme de Nouveaux Métiers d’Art ? La question peut être délicate et il en existe au moins 5 réponses différentes !

1. Silicium : la marqueterie post moderne

Il y a quelques semaines, Ulysse Nardin a présenté une Freak X dotée d’une épatante marqueterie. Rien de nouveau de prime abord, c’est un art qui connut son heure de gloire à la première moitié du XVIIe siècle. Sauf que la manufacture l’a exécutée en micro plaquette de silicium ! Ce n’est pas véritablement une première, Ulysse Nardin avait déjà usé d’un tel procédé en janvier 2019.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Freak X © Ulysse Nardin

La pièce d’alors fut quelque peu noyée sous les flots de feu SIHH et c’est donc un juste retour que de saluer comme il se doit ce travail extrêmement méticuleux. Car le silicium, contrairement au cuir, aux métaux ou aux bois, s’effrite comme du sable. Si deux bords de ces micro plaquettes taillées au micron près se touchent, elles seront toutes deux ébréchées et bonnes au rebut.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

La technique Marqueterie © Ulysse Nardin

2. Sertissage : métier ancien, matériaux nouveaux

Autre jonction (collision ?) entre Métiers d’Art anciens et matériaux nouveaux : le sertissage. Millénaire, cette technique s’est offerte un bain de jouvence avec Richard Mille et Roger Dubuis. Ces deux maisons, connues pour leur appétit pour des matériaux aussi résistants que novateurs, n’envisageaient pas pour autant de se fermer les portes d’une clientèle amatrice de belles pierres. Ainsi est né le sertissage sur carbone (RM 07-01 et RM 037 au SIHH 2017) et sur caoutchouc puis carbone chez Roger Dubuis, grâce à la technique interne dite « Soft Stones in the Sky », fruit de deux ans de développement et dévoilée en 2015 (modèles Excalibur à tourbillon volant, puis Excalibur Ultimate Carbon pour le carbone serti).

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Excalibur Ultimate Carbon © Roger Dubuis

3. Nuances de gris(aille)

Il reste encore un Métier d’Art ancien encore très atypique : la grisaille. Sous ce nom peu flatteur se cache une technique développée à Limoges au XVIe siècle. Objectif : créer des effets de clair-obscur à partir de deux teintes d’émail. Le support métallique recouvert d’une couche d’émail noir ou bleu est orné d’une peinture blanche appelée « Blanc de Limoges », appliquée en couches plus ou moins épaisses, afin de jouer sur sa transparence. L’effet bicolore obtenu confère mystère et profondeur au cadran. Cette technique fut notamment utilisée par Vacheron Constantin en des pièces qui, malgré leur apparente simplicité à deux tons, affichent une stupéfiante profondeur. Depuis 2018, dernières éditions en date signées de la manufacture genevoise, la grisaille n’a malheureusement pas été réemployée.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Technique de la grisaille © Vacheron Constantin

4. Billes d’or

Le point commun de Vacheron Constantin avec Cartier est de posséder des ateliers dédiés aux Métiers d’Art. La seconde, dont la devise fut longtemps « L’art est dans Cartier », a considérablement renouvelé différentes techniques plus ou moins oubliées. En 2016, par exemple, est apparue une Ballon Bleu de Cartier Granulation d’émail, décor Panthère.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Ballon Bleu décor Panthère © Cartier

Les artisans émailleurs de la manufacture se sont inspirés des principes de la granulation qui consistent à créer de minuscules billes d’or avant de les assembler sur une plaque. L’émail a d’abord été travaillé en morceau ou en poudre, puis étiré en fils et ciselés en fines paillettes qui, sous l’action de la flamme du chalumeau, deviennent des billes. Ces dernières sont ensuite assemblées pour former le motif souhaité. Cette pièce dévoilée en 2016 poussait plus avant (et en couleur) la granulation déjà dévoilée en 2013 avec la Rotonde Cartier d’Art en or jaune de 42 mm.

5. Et demain ?

L’avenir des Métiers d’Art ne sera limité que par l’imagination de l’homme. Sans même parler de ce que pourront faire les machines à l’avenir, l’on est encore loin d’avoir exploité tout le potentiel de la main de l’homme. Greubel Forsey l’a récemment prouvé avec sa pièce Hand Made, qui offre une des platines supérieures (faisant office de cadran) à la surface « grattée » à la main.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

Pièce Hand Made © Greubel Forsey

Ferdinand Berthoud eut une approche similaire sur la collection « Œuvre d’Or » de sa FB 1 : un cadran en or 18 carats patiné à la main. Cette patine est une technique de gravure en taille douce qui nécessite une grande dextérité manuelle. L’or est d’abord finement grainé à l’aide d’un burin. La surface est ensuite longuement reprise à l’aide d’un outil appelé « berceau », permettant à la lumière de glisser sur le cadran.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

FB 1 © Ferdinand Berthoud

Côté Japon, Grand Seiko a dévoilé une SLGH 007 dont le cadran reproduit le grain et les nervures du bois. En Suisse, Yvan Arpa a créé des pièces uniques dotées de cadran en feuille de cigare ou en ailes de papillon. Demain appartient à ceux qui auront l’imagination la plus fertile.

Le Top 5 des Métiers d’Art d’avenir

SLGH 007 © Grand Seiko

 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Audace et inventivité, l’histoire horlogère de la Maison Cartier est le reflet d’un état d’esprit unique : « le joaillier des rois et le roi des joailliers». Sa renommée est liée à la tradition...

En savoir plus >

La Chronométrie Ferdinand Berthoud offre une réinterprétation contemporaine de l’œuvre du maître-horloger. Ses garde-temps exclusifs, développés par les maîtres horlogers d’aujourd’hui, sont un...

En savoir plus >

Dès le début, Grand Seiko a recherché les caractéristiques essentielles d’une montre : précision, beauté, lisibilité. Son design reflète l’extraordinaire sens de l’esthétique japonais. La marque va...

En savoir plus >

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême,...

En savoir plus >

La Manufacture Roger Dubuis s’est bâtie sur une volonté d'indépendance et d'excellence horlogère. Particulièrement dynamique, Roger Dubuis à fait rapidement irruption dans le monde de la Haute...

En savoir plus >

Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.

En savoir plus >

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime...

En savoir plus >