X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
Meccaniche Veloci - La route italienne vers la tradition suisse

Meccaniche Veloci La route italienne vers la tradition suisse

Portrait d’une marque dont le moteur tourne à nouveau à plein régime.

Quand on parle des montres "Meccaniche" aujourd'hui, on pense immédiatement à la marque Meccaniche Veloci, avec son cadran iconique doté de quatres cercles symmétriques, dont les montres ont été aperçues aux poignets de divers célébrités, tels que Cristiano Ronaldo.

Meccaniche Veloci a été créée en 2006 par le designer de montres italien Marco Colombo. C'est son autre passion, les moteurs, qui a jeté les bases du développement de la marque. Plutôt que de s’associer à un domaine spécifique, comme l’automobile ou la moto, le fondateur s'est inspiré de la mécanique brute qui brûle des hydrocarbures et fait du bruit.

Ceci est immédiatement reconnaissable dans le design des boîtiers utilisés dans toute la collection. Il repose sur les pistons présents dans tous les moteurs thermiques, ainsi que sur les quatre soupapes qui équipent couramment ces mêmes moteurs. À cette esthétique particulière de boîtier, avec un boîtier rond dépourvu de cornes, était associé un cadran tout aussi caractéristique puisqu'il comportait quatre compteurs séparés, alimentés chacun par un mouvement mécanique propre et, par conséquent, configurable pour un fuseau horaire distinct. Cela signifie que même les minutes pouvaient être réglées individuellement pour chacun des quatre cadrans.

Il n’y a qu’une “Meccaniche”

Icon GranTurismo © Meccaniche Veloci

Les matériaux inhabituels utilisés dans les tout premiers modèles proviennent de partenariats avec certains des fournisseurs automobiles italiens les plus réputés. Ainsi, le très robuste alliage d’aluminium Ergal (nom commercial de l’alliage d’aluminium 7075) a été fourni par Dellorto, célèbre pour ses carburateurs, tandis que la première montre au monde à boîtier en carbo-céramique est le fruit d’un partenariat avec le fabricant de freins Brembo. Les boîtiers ont été découpés directement dans les disques de freins Brembo en carbo-céramique, utilisés pour la première fois sur la Ferrari Enzo.

En 2009, une maison de bijouterie italienne prit une participation majoritaire dans Meccaniche Veloci avant de racheter la société quelques années plus tard. La collection essaima rapidement jusqu’à atteindre 600 références et, alors que les éléments de base du boîtier restèrent les mêmes, la collection a grand avec beacuoup de de variations de couleurs et de matériaux. Meccaniche Veloci dilua son attrait unique.

Il n’y a qu’une “Meccaniche”

Icon NiteLite © Meccaniche Veloci

Fort heureusement, la marque fut rachetée en 2015 par l'entrepreneur suisse-italien Cesare Cerrito, qui s’attela rapidement à restaurer ses qualités et la transféra au cœur de l'industrie horlogère suisse, à Plan-les-Ouates, à côté de Genève, et renomma la marque Meccaniche Veloci - Genève.

Plus important encore, le nouveau propriétaire entreprit de développer en interne un mouvement mécanique pour remplacer les quatre calibres ETA séparés. Le calibre MV8802 sert aujourd’hui de mouvement de base à toutes les montres Meccaniche Veloci, dont la gamme de prix s’étend de 6 900 à 75 000 francs suisses pour un tourbillon avec boîtier en or 18 carats. La collection a été rationalisée et ne comprend plus que deux lignes. L’Icon affiche quatre fenêtres dans un boîtier supérieur fermé, tandis que la QuattroValvole possède une architecture plus ouverte, tout en conservant l'agencement iconique de quatre compteurs.

Il n’y a qu’une “Meccaniche”

QuattroValvole Tourbillon © Meccaniche Veloci

Meccaniche Veloci est également à même de répondre aux différents désirs de personnalisation de ses clients. Un cône de nez découpé dans une vieille Ferrari de Formule 1 chez MV House témoigne de l’originalité de certaines des créations de la marque (ici, la pièce n’a pas servi pour le boîtier, mais pour le cadran de la montre). La société se plaît également à concevoir et à fabriquer des garde-temps entièrement sur-mesure et sur commande de clients uniques.

Affichant ouvertement son design et son inspiration italiens, Meccaniche Veloci attache également une grande importance à l’origine de chacun des composants de ses garde-temps. Chaque montre est livrée avec son «passeport horloger» signé par Cesare Cerrito, attestant que tous les composants de la montre - qu’il s’agisse du boîtier, du mouvement, du cadran, des aiguilles ou du bracelet – sont d’origine suisse, montrant l'attention à la qualité qui, avec les quantités de montres limitées produite chaque année, pose un nouveau seuil pour cette jeune marque horlogère contemporaine et indépendante.

La marque

Vous aimerez aussi