X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par HYT

Rechercher dans :
MB&F - Mad Max et la folle route en direction du “Thunderdome”, le dôme du tonnerre

MB&F Mad Max et la folle route en direction du “Thunderdome”, le dôme du tonnerre

Le bulletin météo au pays de MB&F appelle à une extrême prudence et à un cœur solide.

Les gens pensent qu'ils savent à quoi s'attendre quand il s'agit d'une montre MB&F. Et dans un sens, ils ont raison. Vous pouvez toujours vous attendre à une surprise, en ce qui concerne une chose du moins. Vous pouvez toujours vous attendre à voir Max Büsser, fondateur et cerveau créatif de la marque, prendre une part de son histoire personnelle et la transformer en une chose qui résonne universellement avec son public. Ce à quoi vous ne vous attendez pas est exactement ce qui va se produire.

Mad Max et la folle route en direction du “Thunderdome”, le dôme du tonnerre

Legacy Machine Thunderdome © MB&F

La première Horological Machine MB&F représentait le message de la marque - deux énormes cadrans ronds avec un tourbillon au milieu, symbolisant les deux sphères de Max Büsser ("MB") et de ses amis ("F" pour « friends ») qui étaient liées par le même cœur et la même passion pour l'horlogerie créative. La marque a ensuite laissé de côté les tourbillons pendant un certain temps, dans le but de laisser libre cours à l'expression de ses idées et d’ouvrir la voie vers des expériences culturelles plutôt que celle de la chronométrie ultra précise et des complications mécaniques.

Le retour de la marque aux traditionnels complications et tourbillons s'est fait ressentir avec le lancement de la Legacy Machine Perpetual et de la Horological Machine N°6. Toutefois, le véritable tremblement de terre en matière de design et d'innovation horlogers nous a frappés en décembre 2019 avec la Legacy Machine Thunderdome.

Mad Max et la folle route en direction du “Thunderdome”, le dôme du tonnerre

Legacy Machine Thunderdome © MB&F

Un échappement rotatif à trois axes (techniquement PAS un tourbillon, croyez-moi, alors arrêtez de l'appeler ainsi) s'élève au-dessus d'un cadran guilloché d’un bleu océan, son énergie cinématique étant à peine contenue par un hémisphère épais de verre saphir. L'activation des vitesses fulgurantes du mécanisme - 8 secondes par rotation pour l'axe le plus intérieur, 12 secondes pour l'axe intermédiaire et 20 secondes pour l'axe le plus extérieur - est une forme rare d'échappement, nommée d'après l'inventeur et horloger du XIXe siècle Albert H. Potter.Le moteur de la LM Thunderdome est le fruit des efforts conjoints de Kari Voutilainen (horloger perfectionniste connu pour la finition exquise de ses mouvements et son interprétation ésotérique de l'échappement naturel d'Abraham-Louis Breguet) et d'Eric Coudray (connu comme étant l'Einstein peu orthodoxe de l'horlogerie moderne et le créateur de la montre-bracelet originale à tourbillon à trois axes). Leur rencontre marque l'une des collaborations horlogères les plus significatives de ce siècle.

 Les fans de MB&F ont comparé leur première expérience avec la marque à un coup de foudre, semblable à une conversion aveuglante de type St-Paul-sur-la-route à Damas, qui changerait le monde. L'une des créations les plus polarisantes de la marque (une pièce qui se révèle également attirer l'adoration la plus fervente) est le HM4, également connu sous le nom de Thunderbolt. Selon Büsser, HM4 est un "coup de foudre" - approprié pour une montre dont la conception a été influencée par les moteurs à réaction supersonique, et dont la présence est connue pour mettre à terre des hommes adultes. Clairement, tout voyage au pays de la MB&F est une aventure hors des sentiers battus qui ne doit être entreprise qu'avec prudence et un rapport météorologique complet. En d'autres termes, prenez un parapluie.

 

 

Vous aimerez aussi